Écrire pour la défense des droits : accroître l’influence des journalistes algériens

Les participants à la séance de formation se lancent dans une discussion liée aux reportages sur les droits de la personne.
 
 
Journalists for Human Rights contribue à la mise en œuvre d’une séance de formation.
 
 
De fiers participants apprennent comment faire rapport sur les droits de la personne.
 
 

«Quand les médias mettent l’accent sur les droits de l’homme, les gens commencent à discuter ces enjeux » – Journalistes pour les droits de l’homme

Il est essentiel, pour faciliter le dialogue et amorcer le changement, que l’on rende compte des questions de droits de la personne. Pour mieux faire porter les voix de ceux et celles qui rendent compte des questions de droits de la personne, l’ambassade du Canada en Algérie a organisé une session de formation qui a offert, à une douzaine de jeunes journalistes algériens, des connaissances spécialisées et des outils pour les aider à rendre compte des droits de la personne.

L’ambassade du Canada s’est associée à la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH) pour organiser une session de formation de deux jours qui a été assurée par deux formateurs de Journalists for Human Rights (JHR), une organisation non gouvernementale canadienne qui a pour vocation de perfectionner l’aptitude des journalistes à faire des reportages sur des sujets liés aux droits de la personne.

Vers une présentation éthique et efficace de l’information

Bien souvent, les journalistes d’Algérie n’ont ni accès à la formation professionnelle, ni aux connaissances spécialisées nécessaires pour faire des reportages sur des sujets sensibles ayant trait aux droits de la personne. Or, la désinformation constitue une entrave à la progression des droits de la personne.

Pour renforcer la capacité des reporteurs d’informer le public sur ces questions essentielles, la session de formation a donné aux journalistes une occasion d’apprendre les techniques d’analyse et de traitement de l’information adaptées aux reportages sur les droits de la personne.

Mme Isabelle Roy, ambassadrice du Canada en Algérie, a souligné l’importance des droits de la personne dans son discours d’ouverture de la séance de formation, en affirmant : “Les droits de la personne sont une priorité pour le gouvernement canadien, contribuant à l’avancement des valeurs démocratiques. Le respect de ces droits va de pair avec la liberté d’expression.”

Outre la session de formation organisée en Algérie, le Canada a également travaillé avec JHR pour promouvoir les reportages sur les droits de la personne au Koweït, en Égypte et au Ghana.

Des médias prospères et indépendants sont capables d’inspirer un changement hautement opportun. Le Canada croit que la diversité et l’indépendance des médias constituent un jalon essentiel sur la voie d’une société démocratique, les journalistes s’attachant toujours à défendre la liberté d’expression et les droits de la personne.