Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

algerie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le savoir-faire canadien en matière de production de blé au service de l’autosuffisance en Algérie

L’ambassadrice Geneviève des Rivières en compagnie du secrétaire général de l’Office algérien interprofessionnel des céréales, M. Merouani Nour Eddine, et du gestionnaire du Développement de l’entreprise de l’Institut international du Canada pour le grain, M. Rick Morgan.
L’ambassadrice Geneviève des Rivières s’adresse à un groupe d’intéressés au séminaire tenu à Alger.

Dernièrement, des Canadiens ont organisé un séminaire en Algérie sur la qualité de la récolte de blé dans l’Ouest canadien.

Ce séminaire annuel offre aux participants une vue d’ensemble de l’industrie céréalière et du système d’assurance de la qualité au Canada, ainsi que de l’état des cultures dans l’Ouest canadien. 

Depuis de nombreuses années, l’Algérie est un gros importateur de blé dur du Canada et ce séminaire est l’occasion de faire le point sur la production céréalière au Canada, plus particulièrement sur la qualité des récoltes.

Pour l’Algérie, qui cherche à accroître la production locale de blé afin de réduire ses importations et d’atteindre l’autosuffisance, l’amélioration de la productivité et de la qualité représente un défi de taille. Certains intervenants au sein de l’industrie algérienne tiennent beaucoup à connaître les tendances mondiales, la quantité et la qualité du blé récolté et les différentes caractéristiques des récoltes, et le Canada est bien placé pour les aider.

Tirant profit des grands espaces à découvert qui existent au Canada et de l’esprit d’initiative de ses citoyens, le secteur agroalimentaire canadien contribue grandement à l’économie canadienne. Il représente deux millions d’emplois au Canada et 8 % du PIB. En 2011, il a déclaré des exportations record de 44 milliards de dollars canadiens. Le Canada se classe au huitième rang dans le monde pour la production de blé, deuxième pour la production de légumineuses et de canola, et onzième pour la production de bœuf.

Des représentants de l’Institut international du Canada pour le grain, de la Commission canadienne des grains et de la Commission canadienne du blé s’emploient depuis des années à offrir une formation de qualité adaptée au contexte algérien. Depuis 1972, plus de 170 Algériens ont assisté à des séances de formation au Canada, acquérant ainsi une meilleure compréhension des compétences techniques et de l’expérience des Canadiens dans l’industrie céréalière.

Geneviève des Rivières, ambassadrice du Canada en Algérie, a pris part à l’ouverture du séminaire en compagnie d’intervenants clés au sein de l’industrie céréalière algérienne, notamment de l’Office algérien interprofessionnel des céréales.

Pied de page

Date de modification :
2013-02-04