Relaciones Canadá - Argentina

Le Canada et l’Argentine entretiennent des relations diplomatiques ininterrompues depuis 1940. Bien que les relations commerciales entre les deux pays remontent à plus de 100 ans, le premier ambassadeur du Canada à Buenos Aires, Warwick Chipman, a commencé son mandat en 1945. En effet, le premier bureau commercial du Canada en Amérique du Sud a été ouvert à Buenos Aires par le délégué commercial H.R. Poussette en 1911.

En Argentine, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Buenos Aires et maintient un Centre de réception des demandes de visa dans le but de faciliter le processus de demande de visa pour les résidents de l’Argentine. Au Canada, l’Argentine est représentée par l’ambassade de la République argentine à Ottawa et maintient des consulats à Montréal et Toronto.

L’Argentine est un partenaire clé du Canada dans les Amériques, et les deux pays entretiennent une solide relation en matière de commerce et d’investissement. La visite du premier ministre Trudeau en novembre 2016 a permis de réaffirmer que nos deux pays ont beaucoup en commun en matière de diversité, de croissance inclusive et de prospérité.

Le Canada et l’Argentine jouissent d’une relation bilatérale à multiples facettes qui repose notamment sur un engagement envers le multilatéralisme et sur des perspectives convergentes au sujet de plusieurs enjeux mondiaux, dont le maintien de la paix, la non-prolifération nucléaire, les droits de la personne, l’environnement, le renforcement de la démocratie et la lutte contre le terrorisme. Le Canada et l’Argentine partagent également une approche semblable quant à la réforme de l’Organisation des Nations unies (ONU) dans le but de la rendre plus efficace et plus représentative du monde actuel. Les deux pays sont d’ardents défenseurs de la Cour pénale internationale, le Canada ayant joué un rôle prépondérant dans son établissement et ayant contribué son premier Président (Philippe Kirsch, 2002-2009), alors que l’Argentine a fourni son premier Procureur général (Luis Moreno Ocampo, 2003-2012) et sa Présidente actuelle (Silvia Alejandra Fernández de Gurmendi, depuis 2015). Les deux pays travaillent aussi de manière collaborative sur les défis économiques globaux au sein du G20, dont l’Argentine aura la présidence en 2018, au moment où le Canada aura la présidence du G7. Les deux pays sont membre de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste présidée par le Canada en 2013. La visite de la Présidence canadienne à Buenos Aires en novembre 2013 a permis au Canada de coopérer avec l’Argentine pour sensibiliser l’opinion en faveur de l’enseignement des réalités de l’Holocauste.

Le Canada et l’Argentine entretiennent également des relations bilatérales étroites dans plusieurs secteurs d’intérêt commun, tels que les droits de la personne au sein de l’ONU et de l’Organisation des États américains (OEA). 

L’Argentine est la deuxième plus grande économie en Amérique du Sud et un marché à fort potentiel pour les entreprises canadiennes. Le commerce bilatéral a totalisé 1,9 G$ en 2016, en baisse de 12,4% par rapport à 2015. Les exportations canadiennes en Argentine se sont élevées à 307,7 M$ en 2016. Ces exportations de produits primaires sont notamment constituées de machineries, de produits pharmaceutiques, d’instruments scientifiques et de précision et de minerais. Les importations canadiennes en provenance de l’Argentine se sont élevées à 1,6 G$ en 2016. La grande majorité de ces importations (75%) étaient composées de métaux précieux (principalement d’or), ce qui reflète la présence significative du Canada dans le secteur minier argentin. Parmi les autres produits primaires importés, notons des boissons (vin), des fruits (pommes et agrumes) et des denrées alimentaires végétales transformées. Selon Statistique Canada, l’investissement direct canadien en Argentine était de 1,18 G$ en 2015, faisant du Canada le 9e plus important investisseur en Argentine. Les entreprises canadiennes sont actives dans plusieurs secteurs, notamment dans les secteurs minier, agro-industriel, de l’énergie, de l’automobile, de la défense et de la sécurité et de l’imprimerie.

Le gouvernement du Canada est résolu à promouvoir des pratiques commerciales responsables. Il encourage toutes les entreprises canadiennes présentes à l’étranger à respecter toutes les lois et les normes internationales applicables, à faire preuve de transparence en collaborant avec le gouvernement et les collectivités locales, et à mener leurs activités d’une manière responsable sur les plans social et environnemental. L’ambassade du Canada en Argentine agit activement pour sensibiliser les intervenants à l’importance des pratiques commerciales responsables et les aider à mieux les comprendre. L’ambassade crée des possibilités d’établissement de relations grâce à des conférences, à des ateliers et à d’autres activités à l’intention des entreprises, des représentants des gouvernements locaux et de la société civile.

La Chambre de Commerce Argentine-Canada (CCAC) a été fondée en 1977 pour aider au développement et au renforcement de liens entre ses membres et pour appuyer les communautés commerciales canadiennes et argentines. Aujourd’hui, la Chambre est particulièrement active. Ses membres représentent un vigoureux commerce bilatéral et d’importants intérêts en matière d’investissement. La Chambre supporte aussi la création d’emplois, le développement commercial et technologique, et la croissance économique au sein des deux pays.

Dans les années récentes, le Canada et l’Argentine sont conjointement engagés dans la reconstruction et les opérations de maintien de la paix à Haïti. Nous collaborons activement au sein du Groupe d’amis d’Haïti et de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Des troupes de maintien de la paix des deux pays ont participé à des formations tenues dans le centre de formation de l’autre pays. L’Argentine bénéficie du programme de l’instruction et de la coopération militaire du Canada à travers lequel le Canada offre une formation militaire à ses pays partenaires. Ce programme permet de renforcer les relations de défense entre nos nations. Jusqu’à ce jour, approximativement 250 Argentins ont reçu une formation en lien au maintien de la paix à travers ce programme.

Le Canada collabore également avec l’Argentine par l’entremise du financement d’un projet avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le l’Organisation mondiale des douanes (OMD) dans le cadre du Programme de contrôle de conteneurs (PCC) grâce à un financement régional d’environ CAD 5 millions du Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité (PRCLC) du gouvernement du Canada. Grâce à ce financement, l’Administration fédérale des revenus publics de l’Argentine (AFIP) et le gouvernement argentin pourra minimiser l’utilisation des conteneurs maritimes pour le trafic illicite des drogues et autres activités criminelles.

Le Canada est également fier de s’être joint récemment à une initiative lancée conjointement entre l’Argentine et la Norvège et d’avoir participé à la IIe Conférence internationale sur la sécurité dans les écoles à Buenos Aires en mars 2017. Lors de cette conférence, le Canada a modéré un panel sur les efforts faits afin d’empêcher l’utilisation des écoles et des universités à des fins militaires.

Ces dernières années, nos liens de plus en plus étroits ont été marqués par des visites de haut niveau. Des parlementaires des deux pays ont collaboré à travers des groupes d’amitié parlementaire tels que ParlAmericas, dont la plus récente visite a eu lieu en mai 2017 à Buenos Aires. En septembre 2016, le Comité sénatorial permanent des Affaires étrangères et du Commerce international a effectué une visite de travail en Argentine. Celle-ci avait pour but de consulter des groupes et des individus ayant une valeur ajoutée afin d’examiner, sur le terrain, les développements politiques et économiques récents en Argentine et leur impact potentiel sur la dynamique régionale et mondiale, y compris sur la politique canadienne et les intérêts canadiens dans la région. Le rapport de cette visite a été publié en juin 2017. Le rapport intitulé « Les relations entre le Canada et l’Argentine à l’aube d’une nouvelle ère? » est disponible ici.

La vice-présidente de l’Argentine, Gabriela Michetti, a visité Toronto et Ottawa en octobre 2016 et a rencontré le premier ministre Justin Trudeau et le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Stéphane Dion. De plus, le groupe Red de Acción Política (RAP, un collectif de politiciens argentins provenant de différents partis) a également visité Ottawa et le Canada en octobre 2016 afin d’en apprendre plus sur le fédéralisme canadien, l’éducation, la transparence politique et sur les règlements d’industries d’extraction.

Plus récemment, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada, Jean-Yves Duclos, s’est rendu à Buenos Aires en mai 2017 afin de coprésider un Symposium sur l’inclusion sociale avec la ministre du Développement social de l’Argentine, Carolina Stanley. Plusieurs visites de terrain ont également eu lieu à Buenos Aires, ainsi que différentes rencontres, notamment une avec le ministre argentin du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Jorge Triaca, avec lequel le ministre Duclos a pu confirmer la clôture des négociations pour l’Accord sur la sécurité sociale entre le Canada et l’Argentine. Le Symposium sur l’inclusion sociale Canada-Argentine a permis aux gouvernements, leaders, universitaires et autres acteurs d’échanger sur leurs expériences et sur les pratiques qui permettront de faire de l’inclusion sociale un thème central du développement économique et de la réduction de la pauvreté. Le ministre Duclos a également pu assister à la signature de l’Accord d'assistance mutuelle en matière douanière en présence de la vice-présidente Gabriela Michetti et du ministre de l’Intérieur, des Travaux publics et du Logement, Rogelio Frigerio. L’accord a été signé par l’ambassadeur Fry pour l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et par le président de l’Administration fédérale des revenus publics de l’Argentine (AFIP), Alberto Abad. Il s’agit d’un instrument de coopération qui permettra de partager plus facilement l’information en vue de prévenir, d’enquêter et de lutter contre les délits douaniers, plus spécifiquement contre la fraude douanière. La signature de cet accord ainsi que la visite du ministre Duclos s’inscrivent au cœur des sujets prioritaires décidés par le président Mauricio Macri et le premier ministre Trudeau lors de sa visite officielle en Argentine en novembre 2016.

L’ambassade du Canada en Argentine gère le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) qui fournit un soutien financier à des projets d’aide au développement de moyenne échelle. Depuis 2007, le Canada a appuyé soixante-huit projets en Argentine d’une valeur totale de plus de $700,000 CAD. En 2016-2017, l’ambassade du Canada, à travers le FCLI, a appuyé un total de 6 projets reliés aux changements climatiques et au développement durable :

  • La Fundación para la Conservación y el Uso Sustenable de los Humedales a amélioré la résilience du bassin de la rivière Lujan face aux changements climatiques;
  • La Fundación Vida Silvestre a aidé à avoir une production animale durable dans les praires, afin d’avoir la possibilité de construire une biodiversité du paysage rural résiliente aux changements climatiques dans la baie de Samborombón, province de Buenos Aires;
  • La Red Argentina de Cooperación Internacional (RACI) avait pour projet de renforcer les mécanismes de mise en œuvre des objectifs de développement durable auprès d’organisations civiles en Argentine à travers un dialogue multisectoriel;
  • La municipalité de Rosario a quant à elle adopté une gouvernance écologique et des mesures d’adaptation face aux changements climatiques;
  • L’Asociación Cultura para el Desarollo Integral (ACDI) a augmenté le nombre d’emplois « écologiques » en développant le premier service de restauration écologique de la forêt « Chaqueño impénétrable »; et
  • L’Instituto Multimedia DerHumALC – Derechos Humanos en América Latina y el Caribe – Asociación Civil a présenté à Asunción, au Paraguay, le premier Festival international de films sur l’environnement et les droits de la personne.

En 2015-2016, l’ambassade du Canada à Buenos Aires a aussi contribué à différentes initiatives, notamment :

  • La production du premier débat présidentiel jamais présenté en Argentine avec CIPPEC et Débats Argentine;
  • La publication du rapport annuel de Poder Ciudadano sur la corruption et la transparence; et
  • La vérification de données en direct faite par Chequeado.com durant le débat présidentiel.

Panorama, un outil de cartographie Web, fait valoir les investissements canadiens dans divers programmes à travers les Amériques.

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) appuie la recherche en Argentine en vue de promouvoir la croissance et le développement. Des chercheurs argentins s’attardent aux enjeux tels que les marchés du travail et l’emploi des jeunes, les enjeux commerciaux et d’intégration au sein du MERCOSUR, les alternatives à la culture du tabac et les efforts du pays pour contribuer au renforcement de la démocratie et à la reconstruction en Haïti. Depuis 1972, le CRDI a appuyé 191 activités s’élevant à une valeur totale de 47 millions de dollars en Argentine.

Au cours de la dernière décennie, l’ambassade du Canada s’est impliquée dans plusieurs événements culturels dans le but de promouvoir les valeurs partagées dans les domaines des droits de la personne de la gouvernance démocratique. Les entreprises et artistes de renom ayant visité l’Argentine incluent le Cirque du Soleil, Loreena McKennitt, Diana Krall, Atom Egoyan, Michael Bublé, Les Ballets Jazz de Montréal et le Royal Winnipeg Ballet. Pour la liste actuelle des événements culturels à venir, veuillez consulter le Calendrier d’activités.

Plusieurs liens existent entre les communautés et associations autochtones canadiennes et argentines. Des chefs autochtones de l’Argentine ont accueilli plusieurs délégations officielles du Canada afin d’échanger des points de vue et de partager des expériences. En 2012, la ville de Buenos Aires a érigé un nouveau totem à la Place du Canada pour remplacer l’ancien totem qui s’y trouvait de 1964 jusqu’à son retrait en 2008. Le totem rend hommage à la riche identité autochtone partagée entre le Canada et l’Argentine tout en étant un symbole tangible d’une cosmovision autochtone qui nous définit en tant que pays des Amériques.

L’Association argentine d’études canadiennes (ASAEC) comprend sept centres à travers le pays. Elle compte parmi ses membres des chercheurs et experts en recherche dans une sélection variée de domaines. Plusieurs d’entre eux sont aussi des professionnels en science politique ou des membres d’organisations de la société civile. L’association compte également d’anciens chercheurs universitaires canadiens et des instituts désirant développer des projets en lien avec le Canada. Ce réseau a été créé en 1990.

Le Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA), annoncé au Sommet des Amériques en 2009, offre des bourses aux étudiants de l’Amérique latine et des Caraïbes, incluant l’Argentine, pour effectuer des études ou de la recherche de courte durée au Canada. Le programme et fondé sur des liens institutionnels canadiens et argentins qui facilitent la création de bourses d’études. Ces ententes de partenariats académiques aident à développer les collaborations de recherches et les échanges étudiants. Depuis 2009, près de 300 étudiants argentins ont reçu des bourses d’études ou de recherche du PFLA.

En plus des bourses du PFLA, les étudiants argentins sont encouragés à poser leur candidature pour d’autres prix canadiens ouverts à tous les étudiants internationaux, dont les prestigieuses Bourses d’études supérieures du Canada Vanier et Bourses postdoctorales Banting. Il existe présentement plus de 50 accords entre des universités canadiennes et argentines, et ce, dans une vaste étendue de disciplines, incluant à la fois des échanges étudiants et facultaires.

Davantage d’informations sur les possibilités d'éducation au Canada sont disponibles ici.

Juillet 2017