Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

argentine.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Paraguay

Le Canada et le Paraguay ont établi des relations diplomatiques en 1961 alors que le premier ambassadeur du Canada fut accrédité au Paraguay. L’Ambassade du Canada à Buenos Aires est accréditée au Paraguay et le Canada maintient un Consulat honoraire à Asunción. Un Centre de réception des demandes de visa du Canada a été ouvert en septembre 2011 dans le but de faciliter le processus de demande de visa pour les résidents au Paraguay à travers l’Ambassade à Buenos Aires. Le Paraguay est représenté au Canada par une ambassade à Ottawa et a nommé des Consuls honoraires à Calgary, Montréal, Vancouver et Winnipeg. Alors que les Canadiens qui voyagent au Paraguay ont besoin d’un visa pour entrer dans le pays, les procédures ont été simplifiées en novembre 2012, leur permettant d’acheter un visa à l’arrivée à l’aéroport international Silvio Pettirossi, le principal point d’entrée dans le pays.

L’engagement du Canada dans les Amériques est une priorité de politique étrangère ayant une vision d’un hémisphère davantage prospère, sécuritaire et démocratique. Le Canada collabore avec ses partenaires à l’atteinte de trois buts : accroître les possibilités économiques, renforcer la sécurité et les institutions et encourager des relations durables. En couvrant ces trois buts, le Canada et le Paraguay jouissent de relations bilatérales rapprochées dans des secteurs d’intérêt commun tel que les droits humains et la poursuite d’un multilatéralisme efficace au sein de l’Organisation des Nations unies (ONU) et de l’Organisation des États américains (OEA). Les deux pays se sont également engagés dans la reconstruction et le déploiement d’efforts pour le maintien de la paix en Haïti, le Paraguay apportant environ 170 troupes à la mission de la MINUSTAH, incluant une unité technique d’ingénierie.

Le Paraguay est un membre associé du programme d’instruction et de coopération militaires à travers lequel le Canada met à la disponibilité des pays partenaires des formations militaires, rehaussant ainsi les relations de défense entre nos nations. Le Canada a également fourni un soutien financier au Centre Pearson, qui était chargé de la mise en œuvre du Projet de partenariat latino-américain de maintien de la paix (PLAMP). L’objectif du PLAMP était de travailler en étroite collaboration avec une sélection de pays latino-américains (incluant le Paraguay) afin d’augmenter leur capacité à contribuer à la planification, à la gestion et au déploiement d’opérations de paix multinationales et multidimensionnelles conformément aux normes internationales et aux pratiques exemplaires reconnues sur la scène mondiale. Les activités du projet ont porté une attention particulière aux centres de formation sur le maintien de la paix et aux services de polices de maintien de la paix, le genre étant un thème transversal. Deux événements se sont tenus à Asunción. En juin 2011, un atelier portant sur la protection des civils dans les opérations de paix de même qu’en février 2013, un atelier sur la coopération militaro-policière dans les opérations de paix.

En 2012, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Paraguay s’est élevé à environ 24,9 millions de dollars, soit 15 millions de dollars en exportations canadiennes et 9,9 millions en importations en provenance du Paraguay. Ces nombres reflètent un engagement modeste des entreprises canadiennes, notamment dans les secteurs miniers, de l’infrastructure, de l’énergie et des technologies vertes. Il existe également un intérêt significatif dans l’investissement potentiel de Rio Tinto Alcan dans une importante fonderie d’aluminium au Paraguay, ce qui contribuerait à stimuler le développement économique et probablement à ouvrir de nouvelles sphères d’engagement pour le secteur privé canadien. Pour plus de renseignements, veuillez visiter la page web de la section commerciale de l’ambassade.

Le dynamisme de la relation bilatérale entre le Canada et le Paraguay a été souligné dans les dernières années par des visites au Paraguay du ministre du commerce international, Ed Fast (juin 2011), du ministre des travaux publics, Vic Toews (mai 2011) et de l’ancien ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques), Peter Kent (mai 2010). Des visites paraguayennes de haut-niveau au Canada incluent notamment celles de l’ancien Vice-président et actuel Président Federico Franco (octobre 2010) ainsi que celles de l’ancien ministre des affaires étrangères Héctor Lacognata et de l’ancien ministre-secrétaire de l’environnement, Oscar Rivas (septembre 2010).

Un lien important entre le Canada et le Paraguay est la communauté paraguayenne d’environ 15 200 mennonites d’origine canadienne, dont 9 000 possèdent la citoyenneté canadienne. En fait, la plupart des visiteurs canadiens au Paraguay ont un lien avec la communauté mennonite.

L’aide au développement pour le Paraguay est assurée par des programmes multilatéraux ainsi qu’à travers le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL), géré par l’Ambassade du Canada en Argentine et au Paraguay. Les projets bénéficiant du soutien financier du FCIL sont axés sur l’avancement de la démocratie, la création d’initiatives à l’intention des enfants et des jeunes, la stimulation d’une croissance économique durable, le maintien de la sécurité et de la stabilité et l’accroissement de la sécurité alimentaire. En 2012-2013, le Canada a supporté dix-sept projets au Paraguay d’une valeur totale de plus de CAD $145,000.

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) y est aussi présent. Les projets récemment appuyés par le CRDI au Paraguay incluent une étude d’impact du programme « One Laptop per Child » sur le développement rural et la prospérité ainsi qu’une initiative visant à soutenir la promotion d’un débat pré-électoral en prévision des élections d’avril 2013. Le CRDI gère l’Initiative Think Tank, un programme réunissant plusieurs bailleurs de fonds et qui offre du financement à long terme et du support technique à 28 think tanks en Amérique latine et en Asie du Sud. Cela leur permet notamment de renforcer leurs rôles en tant qu’acteurs influents dans la formulation de politiques publiques. Deux institutions paraguayennes figurent parmi ces 28 partenaires : El Centro de Análisis y Difusión de la Economía Paraguaya (CADEP) et l’Instituto Desarrollo (ID).

Créé en 2005, le Centro Paraguayo de Estudios Canadienses (CEPEC), développe un large programme ayant une caractéristique spéciale continue, soit l’éducation pour renforcer la démocratie. Ce groupe maintien des liens avec des universités, des ONGs et le gouvernement et a facilité des visites de nombreux experts canadiens et régionaux au Paraguay dans le but d’échanger sur les priorités canadiennes, de promouvoir des échanges académiques et des programmes de bourses et d’organiser des événements sous la bannière du Canada. Un des principaux buts de CPEC est de mettre de l’avant le concept de gouvernance ouverte basée sur les expériences du Canada.

En 2011, le Canada a accueilli 34 étudiants paraguayens. Des universités canadiennes maintiennent des accords couvrant de nombreuses disciplines avec des institutions au Paraguay, incluant à la fois des échanges étudiants et facultaires.

En mars 2011, à l’occasion du bicentenaire du Paraguay et du cinquantième anniversaire des relations bilatérales diplomatiques, l’Ambassade du Canada a organisé « Connections Canada : Semaine du Canada à Asunción ».

Juillet 2013

Pied de page

Date de modification :
2014-06-24