Relations entre le Canada et le Bangladesh

Relations diplomatiques et représentation officielle

Le Canada entretient des relations diplomatiques avec le Bangladesh depuis 1972.

Au Bangladesh, le Canada est représenté par le Haut-Commissariat du Canada au Bangladesh à Dhaka.

Au Canada, le Bangladesh est représenté par le Haut-Commissariat du Bangladesh au Canada à Ottawa.

Relations bilatérales

Édifiées sur des valeurs communes de démocratie et de pluralisme, les relations entre les deux pays sont axées sur la coopération au développement, le commerce et l'investissement, la sécurité régionale et les liens interpersonnels.

Le Secrétaire parlementaire Deepak Obhrai a visité le Bangladesh en juillet 2009, tandis que Bev Oda, la Ministre de la coopération internationale de l'époque, y a également effectué une visite officielle en janvier 2011. La Ministre des Affaires étrangères du Bangladesh, Dipu Moni, a visité Ottawa en février 2011.

Coopération bilatérale et multilatérale

Les liens interpersonnels entre le Canada et le Bangladesh se resserrent progressivement. On estime la communauté bangladaise du Canada à plus de 100 000 personnes. Celle-ci contribue grandement à la prospérité et au multiculturalisme du Canada.

Le Canada et le Bangladesh partagent également un grand nombre d'intérêts multilatéraux, dont notamment la libéralisation commerciale par l'entremise de l'Organisation mondiale du commerce et la participation à des missions de maintien de la paix. Les deux pays entretiennent également des relations fructueuses au sein des Nations Unies et du Commonwealth.

Commerce et investissement

Les relations commerciales entre le Canada et le Bangladesh ont connu une importante croissance au cours des dix dernières années. La valeur des échanges commerciaux bilatéraux de marchandises a plus que triplé entre 2003 et 2012, passant de 478 millions de dollars à 1,7 milliard. Au cours de cette période, la valeur des exportations canadiennes au Bangladesh a quintuplé. Le Bangladesh est donc devenu le deuxième plus grand exportateur de biens de l'Asie du Sud vers le Canada, après l'Inde.

Les exportations canadiennes au Bangladesh se sont élevées à 525 millions de dollars en 2012 et à 552 millions en 2011, tandis que la valeur des importations a totalisé 1.1 milliard au cours de ces mêmes années. Les principales exportations canadiennes vers le Bangladesh sont les céréales, les légumes, divers grains et semences, du fer et de l'acier, de la pâte de bois et de la machinerie. Le secteur agro-alimentaire représentait la plus grande part des exportations canadiennes en Asie du Sud en 2012. Le Bangladesh est le deuxième plus grand importateur de produits agri-alimentaires canadiens en Asie du Sud après l'Inde.  

Les relations bilatérales entre le Canada et le Bangladesh sont particulièrement importantes pour la Saskatchewan. Les exportations de cette province (le blé, les engrais et les légumes secs) au Bangladesh ont plus que quintuplé au cours de la dernière décennie, passant d'une valeur de 49 millions de dollars en 2003 à 279 millions en 2012.

Les principales importations en provenance du Bangladesh sont les vêtements tissés et tricotés, divers articles textiles, des accessoires de coiffures et des couvre-chefs, du poisson et des fruits de mer, du plastique et des chaussures. Les produits du textile en provenance du Bangladesh sont particulièrement répandus au Canada. Depuis 2003, le Bangladesh possède un accès en franchise de droits de douanes au Canada. Le Canada pourrait maximiser ses échanges commerciaux avec le Bangladesh en augmentant l'importation de produits textiles, de porcelaine, de jute, de céramique et de produits ménagers.

Les vêtements et le textile constituaient 96% des importations canadiennes en provenance du Bangladesh en 2012.

Juin 2013


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.