Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

bresil.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le Fonds canadien améliore la vie des femmes et des enfants de Brésil

Un moment de détente avec les enfants
Un moment de détente avec les enfants, dont un qui a décidé qu’il serait poli, et amusant, de poser un geste réciproque pour le don du FCIL en y allant de sa propre contribution — une fleur bien à lui — qu’on a présentée de manière exceptionnelle à l’ambassadeur Khokhar.
   
L’ambassadeur Khokhar se voit remettre une plaque par deux enfants
L’ambassadeur Khokhar se voit remettre une plaque par deux enfants du Centre communautaire. On peut y lire la mention suivante : « Un rêve qu’on fait seul n’est qu’un rêve. Un rêve qu’on fait ensemble est une réalité. » La plaque sera dorénavant suspendue au foyer de l’ambassade.
   
L’installation extérieure du Centre communautaire Tia Angelina
L’installation extérieure du Centre communautaire Tia Angelina, dont la clôture récemment érigée, grâce à une subvention du Fonds canadien de l’ambassade.
   
Un panneau où on peut lire : « Même si le mot ‘[Merci ⦌’ a beaucoup d’importance, il ne peut exprimer entièrement à quel point votre geste bienveillant et gracieux compte pour nous. » – Le Centre communautaire Tia Angelina
Un panneau où on peut lire : « Même si le mot ‘[Merci ⦌’ a beaucoup d’importance, il ne peut exprimer entièrement à quel point votre geste bienveillant et gracieux compte pour nous. » – Le Centre communautaire Tia Angelina
   


Au Brésil, les mères sont toujours démesurément chargées des soins des enfants, surtout parmi les populations défavorisées. Sans dispositions parrainées ou subventionnées par l’État en matière de services de garde ou d’éducation de la petite enfance, ces mères se voient souvent freinées dans leur élan pour accéder à la main-d’œuvre ou à la collectivité de manière significative, et leurs enfants et elles demeurent confinées au cycle vicieux de la pauvreté, incapables d’obtenir l’aide, l’éducation et la confiance nécessaires pour s’affranchir de cette situation.

À titre de mesure réactive, bon nombre de groupes communautaires sont résolus à faire tomber ces obstacles fondamentaux à l’avancement. Un de ces groupes est le Centre communautaire Tia Angelina de Brasilia, le récipiendaire d’un don s’élevant à près de 34 000 $ de la part du Fonds canadien d’initiatives locales de l’ambassade du Canada.

Le Centre communautaire a été créé dans le but d’offrir des services de garde aux femmes qui devaient travailler pour subvenir aux besoins de leurs familles, mais ses administrateurs ont vite commencé à prendre conscience du besoin d’une programmation accrue pour la collectivité, surtout les femmes.

Depuis lors, ils ont instauré un programme de grande portée qui comprend des activités dans les domaines de la santé, du mieux-être, de l’employabilité, des cours prénataux, des groupes de thérapie communautaires, des bourses, des activités sociales et même des trousses pour répondre aux besoins élémentaires des nouvelles mères.

Nair Queiroz Pessoa, membre à l’heure actuelle du conseil et fille de la fondatrice Tia Angelina, relate ce qui suit : « Je me souviens... que je revenais à la maison depuis l’école [dans mon enfance] pour trouver notre mère en train de préparer plus de nourriture parce que les mets qu’elle avait déjà préparés avaient tous servi à alimenter les enfants de la collectivité qui en avaient besoin et, lorsque nous voulions nous coucher, le lit regorgeait déjà d’enfants assoupis. Nous avons appris très tôt que la solidarité faisait partie de notre vie à tous. »

Grâce à l’investissement de l’ambassade, le Centre communautaire a pu aménager et meubler une nouvelle salle polyvalente pour l’élargissement de sa programmation, deux nouvelles salles de bain et une clôture autour du terrain de jeux des enfants — ce qui a finalement procuré la protection primordiale dont avaient besoin les jeunes enfants du Centre et la rassurance que recherchaient les mères et les fournisseurs de soins.

« Cet investissement avantagera directement plus de 500 personnes et indirectement plus de 2 000 femmes, enfants et familles. » – Le président du Centre communautaire Tia Angelina, Joel Queiros da Silva


Lors de la cérémonie d'inauguration, un exposé émouvant et parfois amusant mettant en vedette les talents musicaux et théâtraux des jeunes sous la garde du Centre, l’ambassadeur du Canada au Brésil Jamal Khokhar a souligné l’engagement du Canada auprès de la collectivité.

« Le Canada est très heureux de fournir cette aide tellement indiquée au Centre communautaire Tia Angelina, dont les efforts améliorent la vie d’un si grand nombre de personnes de la collectivité », a déclaré l’ambassadeur.

« Le Canada et le Brésil ont bon nombre de valeurs en commun, mais la première d’entre elles est la croyance que la chose la plus importante que nous pouvons offrir à ce monde est un avenir plus prometteur pour nos enfants. »  - L’ambassadeur Khokhar



Toutes les photos sont d’Ana Carla Mello

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2012-01-24