Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

burkinafaso.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Bénin

Relations Canada – Bénin

Le Canada et le Bénin ont établi des relations diplomatiques en 1962, peu après que le Bénin ait acquis son indépendance. L'Ambassade du Canada à Ouagadougou, au Burkina Faso, assure la représentation du Canada au Bénin. Le Bénin est représenté au Canada depuis 1975 par l’entremise de son Ambassade à Ottawa.

Le Canada et le Bénin partagent de bonnes relations bilatérales. Le Bénin est un partenaire au sein d’organisations multilatérales, telles que l’Organisation internationale de la Francophonie et l’Organisation des Nations unies, et il avait un rôle particulièrement éminent pendant son mandat à la Présidence de la Conférence de l’Union africaine en 2012. Parmi les sujets de discussion et de coopération, on peut compter notamment les relations économiques, le développement, le trafic illicite de migrants et la gouvernance et la sécurité en Afrique.

De récentes rencontres de haut niveau ont renforcé ce partenariat bilatéral.

  • En mai 2011, le président Boni Yayi a rencontré au Bénin le Conseiller spécial du Canada en matière de passage de clandestins et de migration illégale, Ward Elcock.
  • En octobre 2011, le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Nassirou Bako-Arifari, a visité Ottawa et a rencontré le ministre des Affaires étrangères John Baird.
  • Le président Boni Yayi, en sa fonction de président de l’Union africaine, et le premier ministre Stephen Harper se sont rencontrés en mai 2012 au Sommet du G8 à Camp David, aux États-Unis.
  • Le président Boni Yayi et le premier ministre Harper se sont rencontrés en octobre 2012 au Sommet de la Francophonie à Kinshasa, en République démocratique du Congo.
  • Le président Boni Yayi a rencontré le gouverneur-général David Johnston et le premier ministre Harper en janvier 2013 lors d’une visite de travail à Ottawa. Le ministre Baird, le précédent ministre de la Coopération internationale Julian Fantino, ainsi que le ministre béninois des Affaires étrangères, Nassirou Bako-Arifari, et la ministre béninoise de l’Industrie de l’époque, Sofiath Onifadé-Babamoussa, étaient également impliqués.

Le Canada et le Bénin jouissent aussi de bonnes relations interparlementaires et l’Association parlementaire Canada-Afrique a visité le Bénin en septembre 2010.

Le Bénin est depuis quelques années un partenaire du Canada dans le domaine de la lutte contre le trafic illicite de migrants et le Canada fournit une aide continue au Bénin à cet égard. En 2012, le Canada a lancé un partenariat pour le renforcement des capacités des forces de l’ordre béninoises afin de refouler le trafic illicite de migrants et augmenter la sécurité maritime.

Jusqu’à présent, les échanges commerciaux avec le Bénin demeurent modestes, quoiqu’ils aient un bon potentiel de croissance. En 2013, les exportations canadiennes de marchandise au Bénin ont totalisé 24 millions de dollars. Il existe plusieurs partenariats entre institutions d’enseignement canadiennes et béninoises et un certain nombre d’étudiants béninois poursuivent leurs études au Canada.

En janvier 2013, lors de la visite du Président Bono Yayi à Ottawa, le Canada et le Bénin ont signé un Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE). L’APIE est entré en vigueur le 12 mai 2014, il s’agit du deuxième accord en vigueur entre le Canada et un pays de l’Afrique subsaharienne, après la Tanzanie. Il permettra d’accroître les liens économiques entre le Canada et le Bénin et encouragera l’intérêt des entreprises canadiennes pour explorer davantage le potentiel économique de pays, surtout dans le domaine des infrastructures.

L’aide publique canadienne au développement en faveur du Bénin a débuté peu après l’indépendance du Bénin en 1960. Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) a appuyé la Stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté 2011-2015 du gouvernement du Bénin. Les principaux axes d’intervention de cette stratégie sont l’accélération durable de la croissance économique et de la transformation de l’économie ; le développement des infrastructures ; le renforcement du capital humain ; la promotion de la qualité de la gouvernance ; et le développement équilibré et durable du territoire national.

Le Bénin bénéficie de l'aide au développement du Canada sous différentes formes, soit la coopération bilatérale, la coopération passant par des institutions multilatérales et par des initiatives de partenariat entre organisations canadiennes et béninoises. Certaines initiatives régionales ou pan-africaines bénéficient aussi au Bénin. En 2012-2013, l'aide publique canadienne au Bénin a été de 13.85 millions de dollars, dont 2.26 millions de dollars en aide bilatérale. Le Canada accorde un appui important à la microfinance, ce qui permet d'assainir ce secteur et d'améliorer les capacités et la gouvernance des institutions. Un volet de la programmation vise à permettre aux jeunes entrepreneurs de bénéficier de conseils et de services financiers pour lancer de petites entreprises génératrices d'emplois.

En s'appuyant sur les progrès notables du Bénin en matière de démocratie et de bonne gouvernance, et sur sa réputation de pays stable, le Canada et le Bénin coopèrent dans ces domaines. Le Canada a consacré 9,3 millions de dollars de 2008 à 2010 à des projets pour stimuler le développement des capacités de maintien de la paix du Bénin et d’autres pays africains. Ces projets furent mis en œuvre par le Centre Pearson pour le maintien de la paix et visent la formation de policiers, de civils et de militaires africains affectés aux opérations de maintien de la paix.

Par le biais de ses Fonds pour la paix et la sécurité mondiales (FPSM), le Canada a soutenu entre 2010 et 2012 un projet de renforcement des capacités institutionnelles du Bénin pour améliorer la planification et la gestion des opérations de paix ainsi que la coordination intra- et interdépartementale. Le Bénin bénéficie aussi du Programme d’instruction et de coopération militaire (PICM) de la Défense nationale.

Le Fonds canadien d’initiatives locales a été utilisé au Bénin en 2011-2012 pour appuyer des initiatives d’éducation sur les droits des femmes, la lutte anticorruption, et la promotion de la liberté de la presse.

Mai 2014


* Veuillez prendre note: Pour visualiser un document en format PDF, vous aurez besoin du logiciel Acrobat Reader d’Adobe, offert gratuitement, ou d’un autre logiciel capable de visualiser des documents en format PDF. Nous offrons également une version accessible d’Acrobat Reader, qui comprend un support pour les lecteurs écrans. À l’inverse, vous pouvez convertir un document en format PDF en format HTML ou ASCII en utilisant l’un des services de conversion d’Adobe (offert en anglais seulement).

Pied de page

Date de modification :
2014-06-03