Le Canada demande le retour à l’ordre constitutionnel au Burkina Faso

Le 17 septembre 2015 - Ouagadougou, Burkina Faso - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le chargé d’affaires et chef de la coopération à l’ambassade du Canada au Burkina Faso, M. Luc Pincince, a fait aujourd’hui la déclaration suivante sur la situation au Burkina Faso :

« Le Canada joint sa voix aux organisations régionales et internationales pour condamner fermement la prise d’otages à l’encontre du président du Burkina Faso, M. Michel Kafando, du premier ministre, M. Yacouba Isaac Zida, ainsi que de plusieurs ministres de la transition.

« Le Canada appelle à la libération immédiate des otages et au retour à l’ordre dans le respect de la Constitution.

« Dans l’intérêt de la nation burkinabée, le Canada exhorte l’ensemble des acteurs à la retenue et au dialogue afin d’assurer un retour pacifique au gouvernement de transition.

« Le Canada réaffirme son appui au gouvernement civil de transition afin de poursuivre le processus déjà entamé en vue de la tenue d’élections libres, justes et crédibles prévues pour le 11 octobre 2015. »

Contacts

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada - MAECD