Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

cameroun.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-République centrafricaine

Le haut-commissariat du Canada à Yaoundé, au Cameroun, assure la représentation du Canada en République centrafricaine (RCA) depuis 1962. Le Canada a également un consulat honoraire à Bangui, en République centrafricaine. La RCA est représentée depuis 1974 au Canada par son ambassade à Washington, aux États-Unis.

Les relations bilatérales entre le Canada et la RCA sont modestes. Depuis le coup d’État de la Séléka en mars 2013, le Canada a demandé le retour de l’ordre constitutionnel et de la sécurité dans l’ensemble du pays. Le Canada est très préoccupé par l’insécurité qui persiste, par les graves atteintes aux droits de la personne ainsi que par les besoins humanitaires croissants dans le pays. Le Canada a condamné le regain des violences en RCA et a demandé aux parties impliquées de mettre fin à celles-ci. Pour répondre aux besoins criants de la population de la RCA, le Canada alloue de l’aide humanitaire. De plus, le Canada soutient la force de maintien de la paix de l’Union africaine en République centrafricaine (MISCA) et le Canada a versé 5 millions de dollars au fonds fiduciaire de l’ONU pour cette mission.

Le Canada et la RCA collaboraient surtout au sein d’organisations multilatérales telles que  l’Organisation internationale de la Francophonie; mais la RCA a été suspendue en 2013 de cette organisation, ainsi que de l’Union africaine et du Processus de Kimberley.

A cause de la grave crise humanitaire qui perdure en RCA, le Canada alloue depuis des années de l’aide humanitaire aux organismes partenaires qui œuvrent dans le pays. La plus grande partie de l’aide canadienne en RCA soutient des activités humanitaires. Depuis 2006, le Canada a versé près de 30 millions de dollars en aide humanitaire afin de combler les besoins les plus urgents des personnes vulnérables en RCA. Le 11 février 2014, le Canada a annoncé une contribution additionnelle de 5 millions de dollars.  Nos partenaires humanitaires incluent: Médecins sans frontières, le Programme alimentaire mondial des Nations unies, le Fond des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le Comité international de la Croix‑Rouge. L’aide humanitaire canadienne permet de pourvoir aux besoins des plus vulnérables en matière de soins de santé d’urgence, d’eau potable et d’installations sanitaires, de sécurité alimentaire, de nutrition, des services de protection et de besoins ménagers de base.

Le Canada contribue également à l'obtention de résultats en matière de développement en RCA grâce à son soutien en faveur d’organisations multilatérales et internationales. Parmi celles-ci, on compte la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, le Fonds monétaire international, l’Alliance GAVI (un partenariat mondial qui réunit des intervenants des secteurs privé et public pour l'immunisation et le développement sanitaire des enfants dans les pays pauvres), le Programme des Nations Unies pour le développement, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

En 2013, le Canada a versé 20 millions de dollars au Fond forestier du Bassin du Congo (FFBC), qui est géré par la Banque africaine de développement, et qui vise à aider les communautés locales situées dans les zones forestières à acquérir des moyens de subsistance durables et à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, réduisant ainsi la pauvreté tout en maximisant le stockage du carbone. Le FFBC finance des projets en RCA et dans neuf autres pays de l’Afrique centrale.

Les relations commerciales entre les deux pays demeurent très modestes.

Mars 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-03-12