Relations Canada-République centrafricaine

Le haut-commissariat du Canada à Yaoundé, au Cameroun, assure la représentation du Canada en République centrafricaine (RCA) depuis 1962. Le Canada a également un consulat honoraire à Bangui, en République centrafricaine. La RCA est représentée depuis 1974 au Canada par son ambassade à Washington, aux États-Unis.

Au niveau multilatéral, le Canada et la RCA  entretiennent des liens au sein d’organisations telles que l’Organisation internationale de la Francophonie et les Nations unies. À noter que la RCA a été suspendue en 2013 à la suite du coup d’État de l’organisation internationale de la Francophonie, de l’Union africaine et du Processus de Kimberley.

Les relations bilatérales entre le Canada et la RCA sont modestes. Depuis le coup d’État de la Séléka en mars 2013, le Canada a demandé le retour de l’ordre constitutionnel et de la sécurité dans l’ensemble du pays. Le Canada demeure vivement préoccupé par l'instabilité politique et l’insécurité persistante en RCA, par la situation humanitaire difficile, par les violations fréquentes des droits de la personne, par la violence continue entre les groupes armés, en plus des répercussions de cette crise sur les pays voisins. Le Canada prône la concertation de toutes les parties autour du processus de transition en cours pour restaurer la sécurité, la primauté du droit et les institutions démocratiques en République centrafricaine. Le Canada encourage aussi le processus national de réconciliation, qui vise à établir un véritable dialogue politique entre les principaux intervenants.

En 2013, le Canada avait été le premier pays à annoncer son versement de 5 millions de dollars au fonds d’affectation spéciale de l’ONU pour soutenir la mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA). Le Canada a également accueilli la force de maintien de la paix des Nations unies (MINUSCA) qui a pris le relais de la force africaine (MISCA) le 15 septembre 2014.  Le Canada fournit présentement environ 18,7 millions de dollars (US), par le biais des quotes-parts au budget de la mission onusienne MINUSCA du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015.

A cause des crises humanitaires qui perdurent en RCA, le Canada alloue depuis plusieurs années de l’aide humanitaire aux organismes partenaires qui œuvrent dans le pays. En 2013-2014, l’aide canadienne au développement a fourni un montant de 19,16 millions de dollars afin de répondre aux besoins humanitaires urgents en République centrafricaine. Les principaux partenaires humanitaires canadiens soutenus afin de répondre aux besoins en République centrafricaine étaient Médecins sans frontières Canada, Aide à l'enfance-Canada et Action Contre la Faim Canada. Les partenaires multilatéraux majeurs étaient le Programme alimentaire mondial des Nations unies, le Comité international de la Croix-Rouge et UNICEF.

Pour plus d’informations sur les projets de développement concernant la République centrafricaine, voir la banque de projet de développement du MAECD.

Les relations commerciales entre les deux pays demeurent très modestes. Les échanges totaux de marchandises atteignaient 820 567 dollars en 2014. Ainsi, la RCA se place au 218e en tant que destination pour les exportations canadiennes et au 164e rang en tant que source d’importations en 2014. À l’heure actuelle, le Canada n’a aucun accord commercial en vigueur avec la République centrafricaine.

Mai 2015


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.