Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

chili.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Chili

Relation en matière de commerce et d’investissement

Le Canada et le Chili entretiennent une relation commerciale productive de longue date. L’Accord de libre‑échange Canada-Chili (ALECC) est la pierre angulaire de nos relations commerciales et d’investissement fortes et en constante expansion. En vigueur depuis 1997, il constitue le premier accord de libre‑échange global conclu par le Chili. Cet accord englobe le commerce des biens et des services et l’investissement et comprend des accords parallèles dans les domaines de l’environnement et des relations de travail. Le Canada et le Chili ont également signé des accords bilatéraux sur l’imposition et le transport aérien.

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Chili a plus que triplé depuis l’entrée en vigueur de l’ALECC, pour s’élever à environ 2,5 milliards de dollars en 2012. Les exportations canadiennes de marchandises vers le Chili totalisaient près de 789 millions de dollars en 2012 et consistaient principalement en machinerie, en minerai, en combustibles minéraux et pétrole, en équipement électrique et électronique et en graisses et huiles. Les importations canadiennes en provenance du Chili totalisaient 1,7 milliard pour cette même année. Les principaux produits importés consistaient en pierres précieuses et en métaux précieux (principalement de l’or et de l’argent), en fruits (principalement des raisins), en cuivre, en poissons et fruits de mer (saumon), et en boissons (vin).

L’investissement direct canadien au Chili est considérable et diversifié, et il constitue le principal élément de la relation commerciale bilatérale. Le stock d’investissement direct du Canada au Chili était de 13,7 milliards de dollars à la fin de 2012, et le stock d’investissement direct du Chili au Canada était de 7 millions de dollars durant la même année. Les entreprises canadiennes qui s’y trouvent agissent principalement dans le domaine des mines, des services publics (eau et énergie), des produits chimiques et des services financiers. Selon le Comité chilien de l’investissement étranger, le Canada constituait la plus importante source d’investissements directs au Chili entre 2002 et 2011.

Relations bilatérales

En 2011, le Canada et le Chili ont marqué le 70e anniversaire de leurs relations diplomatiques. Les relations bilatérales entre les deux pays sont vastes et comprennent de multiples facettes ancrées dans des valeurs communes, dont l’engagement envers la démocratie et les droits de la personne, le libre marché et le commerce, ainsi que la coopération multilatérale en vue d’aborder les problèmes relatifs à la paix et à la sécurité.

L’Entente-cadre de partenariat Canada‑Chili, signée en 2007 et soutenue par de multiples accords, a servi de feuille de route pour l’élargissement et l’approfondissement de la collaboration entre le Canada et le Chili dans divers secteurs prioritaires, notamment l’exploitation durable des minéraux et des métaux, la science et la technologie, la promotion de l’investissement, la mobilité des jeunes, l’éducation et les échanges. La visite du Président Piñera au Canada les 30 et 31 mai 2013 a donné l’occasion aux chefs d’État de signer le Cadre de partenariat stratégique Canada-Chili renouvelé, qui étend la coopération en matière de développement durable des ressources naturelles, renforce les liens dans les secteurs de l’éducation, de l’innovation, de l’agriculture et de l’environnement, et consolide le partenariat bilatéral et multilatéral dans les secteurs de la gouvernance, de la défense et de la sécurité. La visite a aussi permis de renouveler le Protocole d’entente sur la coopération sur le développement durable des minéraux et métaux, signer un arrangement sur la coopération en géosciences, et un protocole d’entente sur la reconnaissance du système canadien de classification du bœuf qui, joint à l'approbation du certificat d'exportation, permet l'accès au marché chilien pour le bœuf et les produits du bœuf canadiens. Les chefs d’État ont aussi signé une déclaration conjointe dans le domaine de l’énergie, et un plan d’action dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation. Enfin, il a été annoncé que pour la première fois dans le cadre du programme « Pingouins sans frontières » du Gouvernement chilien, 40 étudiants chiliens d’écoles secondaires publiques iraient étudier pendant 6 mois au Canada.

Le Canada et le Chili sont de proches partenaires dans divers forums internationaux, dont les Nations Unies, le Forum de Coopération économique Asie-Pacifique, l’Organisation mondiale du commerce et l’Organisation des États américains, de même qu’au sein du processus du Sommet des Amériques. Les deux pays collaborent également en vue d’appuyer l’intégration commerciale régionale dans le contexte des négociations du Partenariat transpacifique. En tant que membre fondateur, le Chili a fortement appuyé la candidature du Canada afin que ce dernier obtienne le statut d’observateur auprès de l’Alliance du Pacifique.

Le Canada et le Chili sont engagés à renforcer la sécurité en Amérique centrale. Les deux pays ont annoncé en août 2013 une initiative de coopération trilatérale pour appuyer la réforme policière au Guatemala et au Salvador. Les deux pays sont également membres du Groupe des amis d’Haïti des Nations Unies. Le Canada et le Chili ont été parmi les premiers pays sur le terrain en vue de stabiliser la crise politique potentielle en Haïti en 2004, et ils continuent de collaborer dans ce pays depuis lors, notamment dans le cadre des efforts de reconstruction à la suite du séisme de 2010.

Le Canada et le Chili continuent d’étendre leur relation bilatérale de défense mutuellement fructueuse et dont la portée et l’intensité ont augmenté ces dernières années, notamment depuis la signature de Protocole d’entente sur la coopération de défense en avril 2012. Le Canada et le Chili partagent plusieurs buts de défense communs, tel que le désir d’augmenter la cohérence et l’efficacité du Conseil interaméricain de défense. Les deux pays cherchent également à coopérer au niveau de la défense et de la sécurité de l’Hémisphère. À cette fin, les Forces armées canadiennes et chiliennes ont entamé avec succès une coopération trilatérale de défense pour appuyer le renforcement des capacités en Amérique centrale.

Des liens personnels étroits unissent les Canadiens et les Chiliens. Le Canada compte actuellement parmi les principales destinations des étudiants chiliens de niveau postsecondaire qui participent aux programmes de bourses du Chili et du Canada. Les établissements d’enseignement chiliens et canadiens ont conclu un certain nombre d’accords qui favorisent la mobilité des étudiants, les échanges de professeurs et des programmes d’études conjoints. On s’attend à ce que jusqu’à 750 jeunes chiliens viennent au Canada en 2013, dans le cadre du programme Expérience internationale Canada (mobilité de la jeunesse), afin de voyager ou de travailler. En 2012, le Canada a accueilli 631 Chiliens dans le cadre de ce programme.

Le Canada compte également 38 000 citoyens d’origine chilienne. Environ 28 500 touristes canadiens ont visité le Chili en 2011.

Récentes visites de haut niveau                                                                         

Les visites de haut niveau dans les deux pays ont renforcé les relations Canada‑Chili ces dernières années. Le Ministre John Baird est venu au Chili en août 2013 pour poursuivre le travail engagé lors de la visite d’État du Président du Chili, Sebastián Piñera à Ottawa et Toronto en mai en compagnie du Ministre des Relations extérieures Alfredo Moreno et d’une délégation de 80 personnes. Le Premier ministre Harper a effectué une visite officielle au Chili en avril 2012, où il était accompagné du ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique Ed Fast ainsi que de l’ex-ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires) Diane Ablonczy. Cette visite faisait suite au premier voyage officiel du Premier ministre au Chili en 2007, lors de la signature de l’Entente-cadre de partenariat Canada-Chili et du lancement du renouvellement de l’engagement du Canada dans les Amériques. Le Premier ministre Harper a également accueilli l’ancienne présidente Michelle Bachelet au Canada en 2008.

L’ancienne ministre d’État Ablonczy a rencontré le ministre par intérim des Affaires étrangères du Chili, M. Alfonso Silva, lors de sa visite au Chili en février 2013. Ils se sont également rencontrés lorsque M. Silva est venu au Canada en tant que responsable chilien des Consultations politiques bilatérales Canada-Chili en mars 2013. En 2012, le président de la Chambre des communes Andrew Scheer a effectué une visite de travail au Chili en octobre, et le ministre des Affaires étrangères John Baird a représenté le Canada en tant « qu’invité spécial » lors du 4e Sommet de l’Alliance du Pacifique tenu au Cerro Paranal, Chili, en juin. En septembre 2011, l’ex-ministre d’État Ablonczy s’est rendue au Chili à l’occasion de la commémoration du 10e anniversaire de la Charte démocratique interaméricaine à Valparaíso.

Les visites de haut niveau au Chili en 2010 comprennent la visite de l’ancienne ministre du Travail Lisa Raitt, qui a assisté à la Réunion régionale des Amériques de l’Organisation internationale du travail et qui a tenu une rencontre bilatérale avec le ministre chilien du Travail en décembre; la visite de l’ancien ministre du Revenu national, de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et de la Porte de l'Atlantique Keith Ashfield, qui a dirigé la délégation canadienne au salon commercial Exponaval en novembre; la visite en août de Peter Van Loan, alors ministre du Commerce international; la visite en mai de Peter Milliken, alors président de la Chambre des communes; et la visite de Peter Kent, alors ministre d’État des Affaires étrangères pour les Amériques, qui a assisté à la cérémonie d’entrée en fonction de Sebastián Piñera en mars.

Le ministre De Solminihac des Mines du Chili s’est rendu au Canada en mars 2012 et 2013 pour le congrès de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs. Lors du congrès de mars 2010 de l’Association à Toronto, le Chili était représenté par Laurence Golborne, qui était alors ministre des Mines et de l’Énergie et qui était accompagné d’une grande délégation commerciale du Chili. En septembre 2011, le ministre chilien de l’Agriculture, José Antonio Galilea, a assisté à la réunion du groupe de Cairns à Saskatchewan. L’ex-ministre chilienne de la Propriété nationale, Catalina Parot, s’est rendue à Ottawa en octobre 2010. Le ministre chilien des Affaires étrangères de l’époque, Mariano Fernandez, a participé à la Conférence ministérielle sur Haïti tenue à Montréal en Janvier 2010.

Août 2013


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder à ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2013-08-29