Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

chili.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Le Premier ministre Harper visite le Chili

Le Palais présidentiel du Chili
Le Palais présidentiel du Chili
   
Madame Cecilia Morel; le Président de la République du Chili, Sebastián Piñera; le Premier Ministre Stephen Harper; Madame Laureen Harper
Madame Cecilia Morel; le Président de la République du Chili, Sebastián Piñera; le Premier Ministre Stephen Harper; Madame Laureen Harper
   
Les deux leaders ont émis une déclaration conjointe
Les deux leaders ont émis une déclaration conjointe
   

Le 16 avril dernier,  l'honorable Premier ministre Stephen Harper a réalisé sa deuxième visite officielle au Chili.

Une déclaration conjointe détaillant les principaux résultats de cette importante visite a été émise par le Premier ministre Harper et le Président Piñera. Celle-ci fait état de l'expansion et de la modernisation de l'Accord de libre-échange dans le cadre de son 15e anniversaire, d’un protocole d'entente sur la coopération en matière de défense et de l’appui du Chili pour la participation du Canada aux négociations de partenariat trans-pacifique.

Cinq ans après avoir lancé à Santiago l’engagement du Canada dans les Amériques, le retour du Premier ministre au Chili transmet le message sans équivoque que l'hémisphère demeure une priorité dans le cadre de la politique étrangère du Canada et que le Chili continue à être un partenaire stratégique dans la poursuite de nos objectifs hémisphériques.  Nous rappelons qu’à cette époque, le Cadre de partenariat entre le Canada et le Chili a été signé, et celui-ci a servi de feuille de route pour l'expansion et l'approfondissement de notre relation dans des secteurs prioritaires. Les deux pays sont fiers des progrès considérables réalisés dans le cadre de cet accord depuis 2007.


Déclaration conjointe Canada-Chili

Santiago, Chili – le 16 avril, 2012

À la suite de la cordiale invitation de Son Excellence le président de la République du Chili, Don Sebastián Piñera Echenique, le premier ministre du Canada, le très honorable Stephen Harper, a effectué une visite officielle au Chili le 16 avril 2012.

Lors de leur rencontre, les deux dirigeants ont rappelé que, dans le cadre de la visite du premier ministre Harper au Chili cinq ans plus tôt, le Cadre de partenariat  entre le Canada et le Chili avait été signé et que la Stratégie du Canada pour les Amériques avait été lancée, réaffirmant l’engagement du Canada dans cette région. Les dirigeants ont eu le plaisir de saluer l’intensification et la diversification des relations bilatérales à cet égard, dans le cadre du quinzième anniversaire de la conclusion de l’Accord de libre-échange (ALE) entre le Canada et le Chili. Ces liens étroits ont été possibles grâce à une amitié reposant sur des valeurs et des principes qu’ils partagent ainsi qu’une vision commune des divers enjeux mondiaux et de l’hémisphère, entre autres l’engagement à l’égard de la démocratie, des droits de la personne, de la primauté du droit et des économies ouvertes.

Le président et le premier ministre ont tous deux souligné l’importance de l’Accord de libre-échange Canada-Chili (ALECC), qui représente le premier ALE complet signé par le Chili avec un autre pays. Il a permis l’accroissement significatif du commerce et de l’investissement bilatéraux. Depuis l’entrée en vigueur de l’ALE en 1997, les échanges commerciaux ont presque quadruplés.

En vue d’accroître les avantages qu’apporte la libéralisation du commerce, les dirigeants ont assisté à la signature d’un accord visant la modernisation de l’ALE. Un chapitre sur les services financiers y a été ajouté et les chapitres sur le règlement des différends, les procédures douanières et les marchés publics ont été mis à jour. Les dirigeants ont convenu d’explorer la possibilité d’élargir l’Accord, y compris la faisabilité de négocier un chapitre portant sur les obstacles techniques au commerce. De plus, ils ont convenus de finaliser les dernières étapes afin d’ouvrir leurs marchés respectifs au bœuf et produits du bœuf dans les meilleurs délais.

Les dirigeants ont noté que le Canada est maintenant le plus important investisseur direct au Chili dans le secteur minier et le troisième investisseur mondial dans ce pays. Le stock de l’investissement canadien au Chili était évalué à 13,3 milliards de dollars à la fin de 2010. Le secteur privé canadien a de toute évidence confiance dans le développement du Chili, ce qui a entraîné la création d’emplois et une nouvelle croissance économique, ainsi que la promotion des pratiques exemplaires en matière de responsabilité sociale des entreprises et le renforcement de ce concept.

Les dirigeants ont accueilli favorablement le fait que l’investissement canadien s’est diversifié au-delà du secteur minier, notamment dans de nombreux nouveaux secteurs comme les services publics, l’énergie, les services financiers, les produits chimiques, l’infrastructure et les services d’ingénierie. Les dirigeants sont également favorables à la tendance à la hausse des investissements chiliens au Canada.

En réaffirmant l’importance des pays riverains du Pacifique pour les deux pays, le Président et le Premier ministre ont résolu de renforcer leur coopération au sein de l’APEC et dans d’autres instances de ce type. De façon similaire, ils ont encouragé les échanges de points de vue concernant les défis et les opportunités offertes dans cette région. Dans ce contexte, le Premier ministre Harper a manifesté son appréciation de l’appui offert par le Chili en ce qui concerne la participation du Canada aux négociations du Partenariat transpacifique (PTP).

Les dirigeants ont salué la collaboration de longue date qu’entretiennent les deux pays dans le domaine des sciences et de la technologie et ont noté le rôle joué par le Comité conjoint de mise en œuvre du protocole d’entente (PE) sur la coopération en sciences, technologie et innovation pour promouvoir des relations encore plus étroites. Le Comité conjoint a établi comme étant prioritaires diverses initiatives dans les secteurs de la santé publique, de l’aquaculture et des biocarburants, en plus des autres domaines de collaboration énumérés dans le PE.

Les dirigeants ont convenu de l’importance de l’innovation et de l’entrepreneuriat comme moteurs pour accroître la productivité et la compétitivité ainsi que pour encourager l’établissement de partenariats entre les programmes nationaux, lesquels ont été mis en place pour stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation. Ils se sont également engagés à poursuivre la promotion de la collaboration entre universités / collèges / instituts ainsi que la conclusion d’ententes d’échanges et la création de programmes de recherche conjoints.

Le Président et le Premier ministre ont souligné l’importance d’échanges d’étudiants par l’entremise de programmes qui favorisent une compréhension commune et créent des liens personnels qui se solidifieront avec les années. Les dirigeants encouragent la participation des Canadiens à des programmes d’enseignement de l’anglais au Chili, comme le programme « English Opens Doors », ainsi que la participation de Canadiens d’origine chilienne de deuxième génération.

Les dirigeants ont mis en évidence le succès du protocole d’entente sur la mobilité des jeunes, lequel, depuis sa signature en 2008, a permis un mouvement constant de jeunes Chiliens et Canadiens de voyager et travailler dans l’un et l’autre pays et d’obtenir une meilleure compréhension de la culture de l’autre pays.

En vue de promouvoir l’appui des communautés autochtones et leur développement, le Premier ministre Harper a eu le plaisir d’annoncer une contribution de 3,8 millions de dollars sur une période de cinq ans de la part du Canada au Centre de formation rurale Wekimum, lequel offrira aux jeunes de Chiloé, au Chili, de précieuses possibilités de formation. En ce qui a trait aux changements climatiques, le Premier ministre Harper a annoncé l’engagement du Canada à la hauteur de 450 000 $ pour la restauration de la nature sauvage du parc national Torres del Paine, au Chili, lequel a été ravagé par les flammes en décembre 2011.

Les dirigeants ont noté avec satisfaction un accroissement des liens établis dans de nouveaux secteurs prioritaires. Dans le domaine de la défense, ils ont assisté à la signature, par des ministres qui les accompagnent, d’un protocole d’entente sur la coopération en matière de défense entre le ministère de la Défense de la République du Chili et le ministère de la Défense nationale du Canada. Les dirigeants ont partagé leurs préoccupations concernant l’importance pour l’hémisphère de la stabilité et de la sécurité en Amérique centrale, de la lutte contre le crime organisé et le terrorisme transnational ainsi que du problème  global de la  drogue et des autres types de criminalité.

Ils ont souligné leur opinion commune concernant le fait que la sécurité est un élément essentiel du développement d’un pays. Dans ce contexte, ils ont salué la collaboration continue qui existe entre les représentants chiliens et canadiens dans la mise en commun des pratiques exemplaires et des expériences dans des secteurs comme la prévention du crime, l’administration policière ainsi que la réhabilitation et la réintégration des délinquants.

Le Président et le Premier ministre ont manifesté leur satisfaction du dialogue en cours entre les deux gouvernements, tel qu’exprimé dans le cadre de consultations régulières au niveau politique et de la planification, ainsi que d’une vision et d’un appui communs au sein des instances multilatérales. Sur le plan régional, les dirigeants ont insisté sur le rôle attribué à l’OEA comme principale tribune de l’hémisphère et sur l’importance d’approfondir la Charte démocratique interaméricaine. Ils ont convenu que l’invitation de cette année du Chili pour participer aux délibérations du G-20 était une excellente idée pour renforcer le dialogue sur les enjeux mondiaux.

Les dirigeants ont convenu que la maturité et l’étendue des relations entre le Chili et le Canada leur ont permis de tirer parti d’une participation accrue dans tous les secteurs de coopération bilatérale, et ils ont reconnu le rôle positif joué à cet égard par la grande communauté chilienne qui vit au Canada. Par conséquent, les dirigeants ont exprimé leur détermination à continuer d’œuvrer à la modernisation des méthodes qui facilitent la mobilité des citoyens entre les deux pays.

Le Premier ministre Stephen Harper a remercié le président Sebastián Piñera pour l’accueil chaleureux et la grande hospitalité qu’il a reçus lors de son séjour au Chili, et a réitéré son invitation au président Piñera à visiter le Canada à un moment qui conviendra aux deux parties.

  

Pied de page

Date de modification :
2012-07-04