Le Canada appuie la conférence "Discrimination: un frein au développement du Chili"


Oscar Kleinkopf, Vice-Président du Conseil Chili-Israël, et Dr. Charles Asher Small.


David Feuerstein, survivant de l’Holocauste, serrant la main du Premier secrétaire de l’Ambassade d’Israël, en présence de représentants du Ministère des Relations extérieures du Chili, de l’Ambassade du Canada et du Conseil Chili-Israël.


Dr. Charles Asher Small offrant sa conférence inaugurale.


L’Ambassadeure du Canada, Patricia Fuller, lors du discours de clôture.

Le 28 octobre, l’Ambassade du Canada au Chili a contribué avec le Fond d’Initiative de Mission à la réalisation de la conférence "Discrimination: un frein au développement du Chili" organisée par le Conseil Chili-Israël avec le soutien du Sénat chilien.

L'expert canadien Charles Asher Small, directeur de l'Institute for the Study of Global Antisemitism and Policy (ISGAP) à New York et Koret Distinguished Scholar de la Hoover Institution de l'Université Stanford, a fait la conférence inaugurale sur le multiculturalisme canadien et l'engagement international du Canada en matière de droits de la personne.

Il a montré comment le Canada a évolué d'une société coloniale à un pays reconnaissant la pluralité culturelle au sein de son appareil d'État et de son cadre juridique, et a démontré l'importance cruciale du multiculturalisme dans la formation de sociétés démocratiques, pacifiques et stables. Il a également discuté des lois contre la discrimination et pour la liberté d'expression au Canada et aux États-Unis.

L’Ambassadeure du Canada, Patricia Fuller, a fait le discours de clôture de l’évènement qui visait à offrir un espace de réflexion sur la discrimination au Chili et plus particulièrement sur le projet de loi contre l'incitation à la haine, actuellement en discussion au Congrès et qui permettrait de renforcer la loi contre la discrimination entrée en vigueur au Chili en 2012.

La conférence a offert un espace de débat sur les droits en matière de religion et d'orientation sexuelle, et sur l'incitation à la haine à travers les médias. L'événement a compté avec la participation de plusieurs personnalités reconnues au Chili, notamment: David Feuerstein, survivant de l'Holocauste, Pablo Simonetti de la Fondation Iguales destinée aux droits des homosexuels, Nicolas Copano, animateur de télé, et Hernan Chadwick, directeur du Conseil national de la télévision.

C’était le premier évènement sur ce sujet à être organisé au Sénat qui, vu l’importance grandissant de ce thème au Chili, a choisi d’en faire un évènement annuel.

L’Ambassade du Canada au Chili a appuyé cette initiative dans le cadre de son engagement à partager avec le Chili les meilleures pratiques en matière de droits de la personne et de pluralisme.

Cet appui reflète en particulier l'importance qu'accorde le Canada à la liberté de la religion, aux droits des homosexuels et à la liberté d'expression. L'Ambassade du Canada en Italie a été invitée à appuyer l'implantation de l'ISGAP à l'Université La Sapienza à Rome.

Dr. Small a également offert une conférence à l'Institut hébraïque de Santiago et a poursuivi sa tournée sud-américaine à Buenos Aires où il a participé notamment à un événement organisé dans le cadre de la présidence canadienne cette année de l'Association internationale pour la commémoration de l'Holocauste.