Le Canada partage avec le Chili sur la participation des communautés autochtones au développement local durable


De gauche à droite : Carine Durocher (Conseillère en environnement, Hydro-Québec), Marc Dunn (Directeur en environnement, Corporation Niskamoon), Robbie Tapiatic (Directeur des travaux de remédiation, Corporation Niskamoon), Violet Pachanos (Présidente et Directrice de la Corporation Niskamoon), Francisco Huenchumilla (Intendant de la région de l’Araucanía), John Paul Murdoch (avocat et membre du conseil d’administration de la Corporation Niskamoon) et Patricia Fuller (Ambassadrice du Canada au Chili).

Du 3 au 16 avril, une délégation de la Corporation Niskamoon des Cris de la Baie James et d’Hydro-Québec était au Chili pour discuter de la participation des communautés autochtones au développement durable local et des modèles de participation politique.

La Corporation Niskamoon est gérée par le Grand conseil des Cris des neuf communautés autochtones cris de la province du Québec. Elle a comme vocation de minimiser les impacts négatifs des projets hydroélectriques sur les communautés cries et d’administrer les accords de partage des bénéfices signés avec l’entreprise.

La délégation a présenté le projet d’Hydro-Québec Eastmain-1-A Sarcelle Rupert présentement en cours dans le territoire cri et comment Niskamoon met en œuvre les processus de consultation et de remédiation avec les communautés locales lors de la 34e Conférence de l’Association internationale pour l’évaluation d’impact environnemental, à Viña del Mar .

L’Ambassadrice Patricia Fuller a accompagné cinq membres de la délégation à Temuco, la capitale de la région de l’Araucanía, où se concentre la population mapuche. Ils ont pris part à des rencontres avec l’Intendant de l’Araucanía, Francisco Huenchumilla, des conseillers autochtones élus de la CONADI (Corporation nationale pour le développement des peuples autochtones), des représentants d’ENAMA (Association de professionnels mapuches), et des dirigeants mapuches de la région de Villarrica, lesquels ont accueilli la délégation lors d’une réception dans la ruka de la communauté Kuifi Mapu.

Le 7 avril, la délégation a aussi rencontré la Ministre du Développement social, le Directeur national de la CONADI et des fonctionnaires du Ministère de l’Énergie. Cette visite a été une occasion incroyable de partager l’expérience de la Corporation Niskamoon en matière de soutien à la participation des communautés autochtones au développement durable et de discuter de défis de développement communs avec les dirigeants autochtones chiliens.


L’Ambassadrice du Canada, Patricia Fuller, en compagnie de la délégation Niskamoon, des représentants d’ENAMA et de la propriétaire du restaurant mapuche Epu Newen de Quepe.


La délégation canadienne avec les dirigeants des communautés mapuches de la région de Villarrica.