L’Ambassadeure Patricia Fuller a visité le camp d’été de la Fondation Mundo Ideal, fondée par le prêtre canadien Guy Blanchette en 1962


Ambassadeure Fuller (rangé arrière, portant une blouse blanche) et le Père Guy Blanchette (centre, portant un chapeau) avec les enfants/jeunes qui participaient au camp d’été, ainsi que les volontaires qui ont rendu possible cet événement mémorable.
 

Le 21 janvier dernier, l’Ambassadeure du Canada, Patricia Fuller, a eu l’opportunité de passer du temps avec les enfants de la Fondation Mundo Ideal et de participer à différentes activités planifiées lors du camp d’été. Les enfants qui ont participé aux activités organisées par la Fondation se trouvent en situation de vulnérabilité affective, sociale et économique. Le noble travail que réalise cette institution permet aux enfants, qui autrement n’auraient probablement pas d’activités stimulantes pendant les vacances, d’interagir entre eux, tout en apprenant des leçons précieuses sur le travail en équipe, la persévérance et la solidarité. De même, l’expérience leur permet de se forger un sentiment d’appartenance et d’identité.

L’Ambassadeure a remercié la Fondation de lui avoir donné l’opportunité de vivre cette expérience enrichissante et de participer aux activités, lesquelles fournissent aux jeunes de la communauté la motivation nécessaire pour être persévérants dans leur travail pour pouvoir, un jour, surmonter leur situation de pauvreté actuelle et améliorer leur qualité de vie; un des thèmes prioritaires du Gouvernement du Canada.

La Fondation Mundo Ideal est une institution à but non-lucratif fondée en 1962 par le prêtre canadien Guy Blanchette. Sa mission est de renforcer l’éducation des enfants et des jeunes entre 7 et 18 ans qui se trouvent dans une situation sociale à risque dans la zone Sud de Santiago, principalement à San Joaquín et ses alentours.