Le Canada appuie la construction de logements d’urgence dans les zones touchées par les incendies de forêt

Santiago, 27 janvier 2017 – Le gouvernement canadien a annoncé l’allocation d’un montant de 50,000$ CAD destiné à la construction de logements temporaires dans les 6e et 7e régions du Chili afin de venir en aide aux familles dont les maisons ont été détruites par des incendies de forêt dévastateurs.

Cette aide humanitaire sera livrée à l’ONG “TECHO Chile” afin de construire des refuges temporaires dans les municipalités de Paredones (6e région) et Hualañe (7e région), zones ravagées par le feu et où des dizaines de familles se sont retrouvées sans logement.

La contribution canadienne permettra de fournir un abri sûr et digne aux familles – de quatre à huit personnes – pour jeter les bases d’une reconstruction durable de leurs maisons. “TECHO CHILE“ est déjà sur le terrain pour préparer la construction de ces refuges qui commencera dès que les feux seront éteints (plus de détails sur la page web www.techo.org/chile).

De son côté, la Ministre des affaires étrangères, Chrystia Freeland, a exprimé sa solidarité à son homologue chilien, Heraldo Muñoz, face aux pertes humaines et aux dommages matériels causés par la dramatique situation des feux de forêts actuels.

Cette donation à “TECHO Chile” sera rendue possible grâce au Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) administré par l’Ambassade du Canada au Chili. De plus, de nombreuses entreprises canadiennes présentes au Chili sont activement engagées dans le soutien des efforts visant à faire face à cette situation d’urgence.

Depuis plusieurs années, le Canada et le Chili coopèrent étroitement dans les efforts visant à prévenir les situations d’urgence et à répondre aux catastrophes naturelles telles que les feux de forêts, les tremblements de terre, les inondations et les tsunamis. Par exemple, l’ambassade a collaboré avec l’Office nationale d’urgence (ONEMI) en traduisant ses brochures de prévention en français et en anglais, afin de diffuser de l’information aux touristes et aux étrangers dans leur langue, pour les aider à être mieux préparés aux catastrophes naturelles sévissant au Chili.