Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Chine.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Déclaration de l’ambassadeur Guy Saint-Jacques dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’homme

10 décembre 2015

Aujourd’hui, les gens de partout sur la planète célèbrent la Journée des droits de l’homme, qui souligne l’adoption, le 10 décembre 1948, d’un document phare, soit la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Bien que le Canadien John Peters Humphrey soit reconnu comme auteur principal de la Déclaration, de nombreux États ont participé à son élaboration, avec ce que cela suppose de différences juridiques et culturelles.  À titre d’ambassadeur du Canada en Chine, je m’en voudrais de ne pas également mentionner le rôle important joué par le Chinois Zhang Pengchun, qui a contribué à la rédaction de la Déclaration et a aidé les différentes parties à parvenir à un consensus quant au texte définitif.

L’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme précise que « tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».  Ces droits sont enchâssés dans l’article 35 de la constitution chinoise, qui donne à ses citoyens la « liberté de parole, de presse, d’assemblée, d’association, de défilé et de manifestation ».

Au cours de mon  mandat en tant qu’ambassadeur du Canada en Chine, j’ai été témoin d’une augmentation inquiétante du nombre de citoyens chinois emprisonnés pour avoir pacifiquement exprimé leur opinion, ainsi que des tentatives de réduire au silence les critiques provenant de l’extérieur de la Chine.  La récente intensification des mesures prises à l’égard des avocats et défenseurs des droits de l’homme et le refoulement des réfugiés chinois vers leur pays d’origine sont également préoccupants.  L’expérience du Canada montre que le respect des droits de l’homme, ainsi qu’une participation importante du public sont essentiels à la primauté du droit et à la sécurité nationale.

La Déclaration universelle des droits de l’homme sert de norme commune de respect de ces droits pour tous les peuples et toutes les nations.  Même s’il reste encore du travail à faire pour concrétiser les droits civils et politiques en Chine, le pays a connu une croissance économique formidable ces  trente dernières années, ce qui a contribué à une amélioration générale de la qualité de vie d’une grande portion de la population chinoise,  qui s’est traduite à son tour par une amélioration importante des droits individuels en matière sociale, culturelle et économique.

À l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, au nom du gouvernement du Canada, je demande encore une fois à la Chine de respecter pleinement ses obligations internationales et nationales en matière de droits de l’homme.  Le Canada demeure résolu à collaborer de façon constructive avec la Chine sur cette question.

Pied de page

Date de modification :
2015-12-10