Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Chine.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Déclaration sur la Journée des droits de la personne

Le 10 décembre, la communauté internationale marque l'anniversaire de la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette déclaration, que tous les membres des Nations Unies, y compris la Chine, ont accepté de défendre, stipule que chaque être humain a droit à la liberté de pensée, à la liberté de religion et de croyance, à la liberté d'expression et à la liberté de réunion et d'association.

Ici à Beijing, chacun de nous continue d'être témoin du succès de la Chine dans l'amélioration de la vie de ses citoyens. Nous voyons, par exemple, des améliorations significatives du niveau de vie du peuple chinois, notamment en termes d’accès aux services sociaux tels que la santé et l'éducation. Nous constatons également des améliorations dans le domaine de certains droits civils, tels que la poursuite des efforts pour combattre et prévenir la violence domestique. Nous nous félicitons de l'engagement pris par les autorités chinoises d'assurer une représentation légale pour un plus grand nombre de prévenus, et nous espérons que le nouveau système qui remplacera le système « shuanggui » garantira les droits fondamentaux de tous les fonctionnaires, y compris le droit à une représentation légale.

Cependant, nous restons extrêmement préoccupés par le refus persistant de la Chine d’accorder à ses citoyens d'autres droits de la personne fondamentaux stipulés dans le cadre de la Déclaration. Au cours de l'année, nous avons été profondément troublés par la détérioration de la situation en ce qui concerne la liberté d'information et la liberté d'expression et d'association, y compris en ce qui concerne l'activité en ligne. L'arrestation, la détention et la condamnation de défenseurs des droits de la personne, d'avocats et d'autres citoyens exerçant des droits fondamentaux tels que la liberté de religion et de conviction, notamment au Xinjiang et au Tibet, se sont poursuivies. Nous regrettons la mort en détention de Liu Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix en 2010, et sommes également préoccupés par la récente condamnation de l'avocat des droits de la personne Jiang Tianyong et la détention des défenseurs des droits de la personne Ilham Tohti, Wang Quanzhang, Wu Gan, Tashi Wangchuk et Li Yuhan et Huang Qi, détenus chacun dans le cadre de leur promotion des droits fondamentaux de la personne. Nous demandons à la Chine de mettre immédiatement fin à la détention et au harcèlement de ces citoyens et autres défenseurs des droits de la personne ainsi que les membres de leurs familles. Tous les accusés devraient avoir accès aux avocats de leur choix et aux membres de leur famille, et ne devraient pas être forcés à faire des aveux, y compris publiquement, soumis à la torture, ou à d'autres mauvais traitements. Tout en reconnaissant les progrès réalisés dans l'enregistrement des ONG internationales en 2017, nous appelons également la Chine à faire des efforts supplémentaires pour permettre aux ONG internationales et nationales de s'inscrire et d'opérer librement et efficacement. Enfin, nous restons préoccupés par l'absence de mise en œuvre du Code de procédure pénale chinois, ainsi que par l'adoption de lois incompatibles avec les autres obligations et engagements internationaux de la Chine.

Nous connaissons tous, de première main, le travail difficile et sans fin de la promotion et de la protection de l'ensemble des droits de la personne. Les autorités chinoises se sont engagées à promouvoir une gouvernance fondée sur le droit et la création d'une société moderne et prospère. Le respect et la promotion de l'ensemble des droits de la personne ne sont pas seulement compatibles avec ces objectifs, mais, à notre avis, sont indispensables à leur pleine réalisation. Au cours de l'année à venir, une partie essentielle de notre engagement consistera à travailler avec la Chine pour promouvoir les droits de la personne dans le cadre de la Déclaration universelle.

Pied de page

Date de modification :
2017-12-08