FemParl : Élire. Engager. Autonomiser.

FemParl est de retour pour la troisième fois en Asie du Sud et du Sud-Est!

Bangkok, Thaïlande | 9-11 Janvier 2018

Les femmes sont largement sous-représentées sur tous les niveaux de gouvernance, tout particulièrement dans les positions de direction, elles continuent à faire face à beaucoup de défis et de barrières qui les empêchent d’avoir une position leur permettant de se faire entendre et d’influencer les prises de décision.

L’égalité compte

“…la société est meilleure et qu’elle est plus prospère, pacifique, sûre et unie lorsque les droits des femmes sont respectés, lorsqu’elles sont valorisées et elles ont les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs, et qu’elles tracent la voie à suivre dans nos communautés. Nous avons franchi de grands pas vers l’égalité des sexes, mais nous savons que beaucoup de travail reste encore à faire. Les femmes de partout dans le monde touchent encore un salaire moins élevé que les hommes et leurs possibilités de promotion sont moindres.”

- Le très honorable Justin Trudeau, Premier ministre du Canada

Les défis comprenant la discrimination fondée sur le sexe à tous les niveaux, le manque de possibilités d’avancement de carrière, la violence, la cyberintimidation, le mariage forcé ou précoce, ainsi que la sécurité, la pression familiale ou sociale empêchent les femmes de quitter leur domicile et de vivre pleinement en société.

FemParl 2018 : Élire. Engager. Autonomiser.

L’initiative de cette année s’appuie sur des dialogues similaires (FemParl I and FemParl II) organisés par le Haut-commissariat du Canada au Sri Lanka et en Inde en 2016 et 2017.

Ce programme rassemble 25 jeunes femmes dirigeantes venant de 14 pays d’Asie du Sud-Est et du Sud, en plus de partenaires régionaux et locaux afin d’encourager et de soutenir la participation active, égale, et importante des femmes en politique et dans les processus de gouvernance au niveau régional, national et international. Le programme soulignera également l’importance des prises de décision politique inclusives qui encouragent et intègrent la direction des jeunes et des femmes.

Suivez-nous et rejoignez la conversation

Vous pouvez nous suivre et rejoindre la conversation grâce à #FemParl.

Vous pouvez aussi suivre notre organisatrice, l’Ambassade du Canada en Thaïlande sur Twitter et Facebook.

Rencontrez les délégués!

Le programme de cette année consiste en une série de séances interactives pour le renforcement des capacités, le leadership, le réseautage et le partage des connaissances axées sur l’autonomisation et l’inclusion des femmes.

Les points importants incluent une discussion avec la sénatrice canadienne Marilou McPhedran sur les difficultés pour les femmes à participer à la politique et à la prise de décision, ainsi que des séances interactives avec des femmes de haut rang au siège régional des Nations Unies pour le groupe d’Asie-Pacifique à Bangkok. Les déléguées de FemParl auront la possibilité de coopérer avec des femmes accomplies et inspirantes qui travaillent dans divers domaines.

Afghanistan

Manizha Wafeq

Manizha Wafeq – Présidente - Responsable pays pour la Chambre de commerce et des industries afghanes, et formatrice pour le programme PEACE THROUGH BUSINESS

Ces 10 dernières années, Manizha a été formatrice et responsable pays pour le programme PEACE THROUGH BUSINESS qui vise à enseigner aux femmes d’affaires afghanes et à les superviser. Elle a coécrit Gender and the Legal Framework of Afghanistan qui est un manuel de formation et de création pour jeunes entreprises. Elle est cofondatrice de plusieurs organisations qui prônent l’émancipation économique des femmes et a gagné différents prix pour son leadership dans ce domaine.

Elle est détentrice d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université américaine d’Afghanistan à Kaboul et d’un baccalauréat en économie de l’Université Kardan à Kaboul.

Bangladesh

Mahjabeen Khaled

Mahjabeen Khaled – Députée

En tant que membre de la Commission parlementaire des affaires étrangères, Mahjabeen Khaled a travaillé inlassablement et beaucoup voyagé pour promouvoir et développer les relations politiques et diplomatiques actuelles que l’on connaît du Bangladesh.

Dans cette mesure, elle a été amenée à voyager aux États-Unis, en Grande-Bretagne, au Canada et en Chine. Elle a notamment travaillé sur les problèmes d’immigration en Asie du Sud et a voyagé au Liban, en Jordanie, au Brunei et en Malaisie pour parler au nom des problèmes qui menacent l’immigration transfrontalière.

Mahjabeen est détentrice d’un baccalauréat ès arts du Loreto College à Darjeeling en Inde.

Hosne Ara Begum

Hosne Ara Begum – Députée au Parlement du Bangladesh, Membre de la Commission du ministère de la Défense, Porte-parole, avocate à la Cour Suprême du Bangladesh

Hosne est avocate et détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en droit de l’Université de Dacca.

Elle est membre du cabinet du Club Lions -315 A-2; membre du Club Lions de Dacca et Narayangonj; membre à vie de la Société du Croissant rouge du Bangladesh; directrice de la Société du Croissant rouge du Bangladesh, département de Narayangonj et membre à vie de l’association du droit bengali.

Brunei

Khairunnisa Ash’ari

Khairunnisa Ash’ari – Membre du Conseil législatif du Brunei

L'honorable Khairunnisa Ash’ari est une jeune militante primée à plusieurs reprises qui promeut activement le développement des jeunes et la durabilité environnementale au Brunei et dans sa région. Elle est membre accréditée du Conseil législatif du Brunei depuis 2017.

Elle a cofondé Brunei Vert en 2012, une entreprise sociale gérée par des jeunes pour encourager la durabilité environnementale par l’éducation, la conservation et la promotion des intérêts. De plus, elle est la directrice de Xchange Vert de la Société pour la sensibilisation et la formation communautaire, une ONG qui vise à éradiquer la pauvreté au Brunei. Elle a également cogéré le programme de bénévolat des jeunes professionnels de l’ASEAN et a conduit des voyages de volontariat en Indonésie, aux Philippines et au Vietnam entre 2013 et 2014 sur les préoccupations liées à l’éducation, l’entrepreneuriat, l’environnement et la formation en besoins spécialisés.

Cambodge

Mme Sopheap Chak

Mme Sopheap Chak – Directrice administrative du Centre cambodgien pour les Droits de l’Homme (CCDH)

Sopheap Chak est la directrice administrative du Centre Cambodgien pour les Droits de l’Homme (CCDH), l’une des organisations principales pour les droits de l’Homme qui encourage et protège les droits civils et politiques au Cambodge. En tant que porte-parole la plus réputée du pays pour la défense des droits de l’Homme, le travail de Sopheap a été reconnu par l’ancien président des États-Unis Barack Obama.

Elle est détentrice de deux baccalauréats, un en relations internationales et un en économie. Elle a également obtenu son diplôme de maîtrise en paix et sécurité internationales de l’Université Internationale du Japon.

Inde

Mme Kirthi Jayakumar

Mme Kirthi Jayakumar – Militante, artiste, entrepreneuse, écrivaine et fondatrice de la Fondation Éléphant rouge

Kirthi Jayakumar est une militante, artiste, entrepreneuse et écrivaine de Chennai en Inde. Elle a fondé et dirige la Fondation Éléphant rouge, une initiative civile pour la construction de la paix qui œuvre pour l’égalité des genres par la narration, la promotion des intérêts et par les interventions numériques. Elle a également fondé et dirige fynePRINT, une marque d’éditeur de cyberédition féministe.

Kirthi est membre du groupe des jeunes travailleurs pour l’égalité des genres sous le Réseau interagences pour le développement des jeunes. Elle est lauréate de la Médaille du service américain (2012) pour son bénévolat au sein de l’ONG Delta Women, et est lauréate à deux reprises du prix de l’année du Volontariat en Ligne de l’ONU (2012, 2013). Son travail a été publié dans The Guardian et dans le magazine Time.

Priyanka Chhawri

Priyanka Chhawri – Ancienne vice-présidente de l’Union des étudiants de l’Université de Delhi (UEUD) et étudiante en maîtrise de droit de l’Université de Delhi

Priyanka poursuit son diplôme de maîtrise en droit à l’Université de Delhi. Elle a un diplôme de mathématiques du Lakshimibai College de Delhi. Elle a été élue parmi les 10 plus influentes étudiantes dirigeantes d’Inde en 2017 par le Aaapka Times, un portail de nouvelles axé sur la jeunesse.

Elle a également représenté l’Inde comme « Leader national » au BJM - bateau pour les jeunes du monde au Japon. Elle a été sélectionnée pour le prix prestigieux Bharat Gaurav pour son travail dans le militantisme étudiant et l’émancipation des jeunes. Priyanka a participé à des débats sur la jeunesse à la télévision nationale et elle est souvent invitée en tant que conférencière à différents événements.

Laos

Thip Nouansyvong

Thip Nouansyvong – Conseillère juridique et gestionnaire de programme pro bono chez Law and Development Partnership (LDP)

Thip est membre de l’association Lao Bar et fait partie de Law and Development Partnership (LDP) depuis octobre 2015, qui renforce le programme d’éducation de clinique juridique axé sur la sensibilisation communautaire et la consultation clinique en interne.

Elle « forme les formateurs » au gouvernement et dans la société civile sur le développement durable grâce à l’initiative d’apprentissage de la terre pour le projet d’amélioration de la sécurité alimentaire. Thip est détentrice d’un baccalauréat en droit (LL.B) de la faculté de droit et des sciences politiques de l’Université nationale du Laos.

Siriphone Southammavong (Nok)

Siriphone Southammavong (Nok) – Chef adjointe de la division relations interparlementaires

Siriphone Southammavong exerçait le métier d’agente au département des Affaires étrangères, au comité des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale du Laos depuis 2014 et a été promue chef adjointe de la division relations interparlementaires au département des relations interparlementaires en 2017.

Elle est également commentatrice anglaise pour la télévision nationale laotienne, elle a coanimé des documentaires, a fait son apparition dans plusieurs magazines et a été maîtresse de cérémonies pour différents événements gouvernementaux et privés.

Elle est détentrice d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université Victoria de Melbourne et d’un baccalauréat en gestion des affaires (marketing) de l’Institut Holmes de Melbourne en Australie.

Malaisie

Mme Maryam Ramli Lee

Mme Maryam Ramli Lee – Gestionnaire de programme chez Projek Dialog

Maryam conceptualise et dirige des forums, des festivals et des événements concernant les discussions socioculturelles. Elle dirige des projets qui relient des théories et des idées au public malaisien, notamment la jeunesse malaisienne, dans le but de promouvoir la culture intellectuelle dynamique qui est réceptive aux problèmes actuels en Malaisie. Elle est productrice et directrice de Dialog Jalanan, une version de journal vidéo où il y a des discussions critiques sur différents sujets qui sont pertinents pour les Malaisiens.

Elle a écrit plusieurs articles d’opinion pour Malay Mail Online et a été l’invitée de BFM pour parler des questions sociopolitiques actuelles. Elle est détentrice d’un baccalauréat en éducation de l’Université de technologie MARA.

Tan Heang-Lee

Tan Heang-Lee – Agente de communications, Organisation pour l’aide aux femmes (WAO)

Heang-Lee coordonne les médias et la promotion des intérêts en ligne de l’Organisation pour l’aide aux femmes, une ONG de renom pour les droits des femmes en Malaisie. En 2016, elle a mené une campagne médiatique sur la discrimination sexuelle au travail à laquelle les députés, les agences gouvernementales et les intervenants faisaient référence. La campagne a gagné le prix Relations publiques (Or) au Malaysia PR Awards 2016/2017, et elle a incité un débat politique concernant la promulgation de la loi sur l’égalité homme-femme en Malaisie.

Elle a été présentée sur de nombreux supports médiatiques et citée par Reuters, le Time, l’AFP et dans plusieurs publications malaisiennes faisant des commentaires sur l’égalité homme-femme et sur les droits de l’Homme. Elle est diplômée de l’Université du Wisconsin à Madison aux États-Unis.

Les Maldives

Mme Safaath Ahmed Zahir

Mme Safaath Ahmed Zahir – Militante pour le droit des femmes

Safaath aide à l’émancipation des femmes au travail. Elle a obtenu un stage dans une autorité de réglementation des marchés financiers. Pendant qu’elle travaillait là-bas, elle a parlé pendant un séminaire pour promouvoir l’initiative des femmes à joindre des comités d’entreprise. Ensuite, on lui a proposé de devenir secrétaire générale de Women on Boards Maldives. Les membres travaillent à encourager le gouvernement et les entreprises pour qu’ils considèrent la participation de plus de femmes dans leurs organisations.

Safaath espère émanciper les Maldiviennes, ouvrir une garderie et réaliser un documentaire sur les femmes dans le monde des affaires aux Maldives.

Népal

Ranju Darshana

Ranju Darshana – Directrice des médias et membre du comité central

Ranju est actuellement directrice des médias et membre du comité central du parti politique népalais Bibeksheel nouvellement créé. Elle s’implique dans le club des services sociaux du parti et a mené différents programmes sociaux. Elle était à la tête du comité exécutif du parti à Katmandou pendant huit mois jusqu’en décembre 2015. Elle a récemment participé à la campagne électorale provinciale en décembre 2017.

Ranju Darshana a fait les gros titres quand elle a posé sa candidature de mairesse de Katmandou en mai 2017. Même si elle n’a pas été élue, elle s’est fait connaître grâce à sa campagne percutante. Elle poursuit présentement ses études de premier cycle en sociologie du développement.

Pakistan

Rimmel Mohydin

Rimmel Mohydin – Chef des communications de Justice Project Pakistan

Mme Mohydin est actuellement chef des communications chez Justice Project Pakistan, un cabinet d’avocats hautement respecté et pro bono qui se bat pour les droits de l’Homme, qui est spécialisé dans la peine de mort, le droit des prisonniers et le litige stratégique. Ses responsabilités incluent les relations médiatiques, les stratégies des médias sociaux, et les contributions pour la promotion des intérêts internationaux pour aider les clients de JPP au Pakistan et à l’étranger. Auparavant, Mme Mohydin exerçait le métier de reporter attaché au journal et ensuite, rédactrice en chef associée pour le Newsweek Pakistan.

Elle a également travaillé pendant trois ans en tant que coordinatrice de programme pour le festival littéraire de Lahore, le plus grand festival de ce genre au Pakistan qui est estimé de beaucoup comme un bastion de la liberté d’expression et de discussions suscitant la réflexion dans une société qui fait face à des restrictions sur la liberté d’expression. Mme Mohydin est détentrice d’un baccalauréat en sciences dans les relations internationales de l’école d’économie et de sciences politiques de Londres. Elle est établie à Lahore.

Rafia Saleem

Rafia Saleem – Écrivaine, chercheuse et militante environnementale

Mme Saleem est écrivaine, chercheuse et militante environnementale qui travaille pour éduquer le grand public, notamment les enfants et les jeunes, sur la protection de l’environnement et le changement climatique. De par sa promotion des intérêts et son militantisme, elle a aidé sa communauté locale à faire entendre sa voix sur les problèmes importants, comme la pollution de l’eau potable et la gestion des déchets. Actuellement, elle écrit, produit et présente une émission de radio locale centrée sur l’écologie appelée « Sabz Khawab » qui est axée sur la sensibilisation de la protection de l’environnement.

Mme Saleem est lauréate de plusieurs prix notamment du prix d’excellence du Président, du prix Young Eco-Hero, et de la médaille d’or du souvenir de Fatima Jinnah. Elle est membre du programme Dirigeants émergents du département d’État du Pakistan, du programme Jeunes connecteurs de l’avenir de l’Institut suédois et de l’association d’ajustement des finances de l’école de gestion et de finance à Francfort. Elle est comptable agréée de formation et travaille actuellement comme responsable du risque et de la conformité au programme national de soutien rural (NRSP) chez Microfinance Bank ltd, une entreprise sociale qui travaille pour lutter contre la pauvreté au Pakistan. Elle est établie à Bahawalpur.

Singapore

Carrie Tan

Carrie Tan – Directrice administrative de Daughters Of Tomorrow (DOT)

Carrie est la directrice administrative, fondatrice et le principal moteur de la mission de DOT, elle s’est consacrée à temps plein pour l’habilitation des moyens de subsistance des femmes défavorisées depuis 2012. Elle a la totalité des responsabilités stratégiques et opérationnelles des programmes de Daughters Of Tomorrow, du personnel, de l’étendue et de l’exécution de sa mission.

En novembre 2015, Carrie a été sélectionnée parmi 500 jeunes leaders à l’Initiative des jeunes leaders de l’Asie du Sud-Est pour présenter le président Obama lors d’une séance de discussion ouverte à Kuala Lumpur. En mai 2016, elle a reçu le prix d’honorée pour les enfants dans la catégorie Paix dans le monde et droits de l’Homme pendant la remise du prix Ten Outstanding Young Persons par la Jeune chambre internationale à Singapour. Son travail pour l’émancipation des femmes défavorisées a été reconnu à Singapour par le président Obama qui a mentionné son nom lors d’une conférence de presse pendant la visite d’État du premier ministre Lee Hsien Loong à la Maison-Blanche en août 2016.

Carrie Tan

Nabilah Husna – Gestionnaire des communications supérieure à l’Association of Women for Action and Research (AWARE)

Nabilah Husna est la gestionnaire des communications supérieure d’AWARE, un groupe phare axé sur la promotion des intérêts pour l’égalité homme-femme à Singapour. Elle développe et supervise les aspects de la communication, l’engagement médiatique, la promotion des intérêts et le marketing des programmes et des services d’AWARE, ceci inclut les campagnes pour demander une meilleure protection des victimes de violence et un soutien renforcé pour les familles monoparentales. Elle se passionne pour la promotion des intérêts dans les médias sociaux, pour la narration visuelle positive et pour la création d’un contenu accessible pour des changements culturels spécifiques, en mettant particulièrement l’accent sur la violence domestique et sexuelle, sur les aidants naturels et leurs impacts sur les femmes, et sur l’égalité entre les sexes dans les familles malaises-musulmanes.

Wenyi Weng

Wenyi Weng – Directrice adjointe, direction générale des systèmes de nouvelle génération

En tant que directrice adjointe à la direction générale des systèmes de nouvelle génération, Wenyi Weng dirige une équipe de policiers fonctionnant comme la première jeune entreprise technologique de la police et novatrice dans les nouvelles technologies numériques et dans les méthodes de développement agile. Auparavant, elle exerçait le métier de maître de recherche pour la police de la circulation, d’officier supérieur au centre de police du quartier de Punggol, et agente de planification stratégique au quartier général de la police. Elle a un baccalauréat en histoire de l’école d’économie de Londres et une maîtrise ès sciences en histoire des relations internationales.

Sri Lanka

Mahishaa Balraj

Mahishaa Balraj – Cofondatrice de Hashtag Generation

Mahishaa est actuellement adjointe de direction de l’Association pour le droit des femmes dans le développement (AWID), une organisation féministe mondiale qui travaille au renforcement de leur voix, de l’impact et de l’influence des défenseurs du droit des femmes, des organisations et des mouvements internationaux.

Elle est cofondatrice de Hashtag Generation, un collectif de jeunes qui se sont engagés à utiliser les outils en ligne et hors ligne pour faciliter un dialogue qui a de l’importance sur l’engagement des jeunes et sur l’égalité entre les sexes au Sri Lanka. En 2016, Hashtag Generation a été bénéficiaire du Fonds des Jeunes Féministes FRIDA, et Mahishaa était la présidente pour le projet WeGovernSL qui a mis en place une série d’ateliers partout dans le pays destinés aux jeunes femmes désirant se présenter pour la fonction publique au Sri Lanka. Les plateformes de médias sociaux de la Hashtag Generation sont extrêmement populaires au Sri Lanka et accélèrent les discussions importantes sur le genre, la sexualité, la violence et l’engagement des jeunes au Sri Lanka.

Thaïlande

Sutharee Wannasiri

Sutharee Wannasiri – Spécialiste des droits de l’Homme chez Fortify Rights

Sutharee a commencé à travailler chez Fortify Rights en 2015, elle se concentre sur la préoccupation des droits essentiels de l’Homme en Thaïlande et établie une collaboration avec les agences nationales, internationales et des Nations Unies. Elle travaillait comme coordinatrice de programmes et des campagnes de sensibilisation pour Amnesty International Thaïlande lorsqu’elle a participé au programme DTP, puis elle a collaboré avec le bureau régional du HCDH de l’ONU à Bangkok qui était axé sur la prévention de la torture et surveillait les conflits en Thaïlande du Sud.

Sutharee travaille actuellement en étroite collaboration avec un groupe communautaire protestant contre une opération d’exploitation d’or dans le nord-est de la Thaïlande, le manque de protection des défenseurs des droits de l’Homme et des affaires, ainsi que des droits de la personne, notamment ce qui est lié aux industries minières et aux industries d’extraction.

Sutharee est détentrice d’une maîtrise en pratique des droits de l’Homme grâce à un programme commun Erasmus Mundus entre les universités de Göteborg en Suède, Roehampton en Grande-Bretagne et celle de Tromsø en Norvège. Elle détient également un baccalauréat en sciences politiques de l’Université Chulalongkorn en Thaïlande.

Ada Chirapaisarnkul

Ada Chirapaisarnkul – Fondatrice et directrice générale de Thai Young Philanthropist Network (TYPN)

Ada Chirapaisarnkul est pionnière dans le domaine de l'entrepreneuriat social et des investissements sociaux en Thaïlande. Elle est actuellement directrice du comité consultatif à vocations sociales chez Change Ventures, fondatrice et directrice générale de Thai Young Philanthropist Network (TYPN), et membre du conseil de la fondation Khonthai.

Auparavant, Ada était conférencière à l’université, cofondatrice et directrice administrative de GLab (laboratoire d’innovation sociale) à l’Université Thammasat, ainsi que vice-présidente adjointe à la Government Housing Bank. Ada est détentrice d’une maîtrise en environnement et développement durable de University College London, une autre maîtrise en économie et finances internationales de l’Université Columbia, et bachelière honorée en économie de l’Université Thammasat. Elle est chercheuse boursière de la Chevening britannique, membre internationale de la fondation Rockfeller sur les innovations sociales, jeune chef de file d’Asia 21 de la Asia Society, ambassadrice de One Young World, et Global Shaper du forum économique mondial.

Busayapa Srisompong (Best)

Busayapa Srisompong (Best) – Fondatrice de SHero et coordinatrice de la promotion des intérêts à la fondation Suwannimiit

Diplômée de droit et porte-parole pour le droit des femmes et fondatrice de She Hero, Busayapa s’est donnée pour mission de défendre le droit des femmes en Thaïlande, son organisation travaille pour lutter contre la violence fondée sur le sexe en Thaïlande. En plus de travailler aux côtés d’une organisation axée sur le droit des femmes à Mae Sot, Busayapa travaille pour changer les mentalités qui ont rendu normale la violence contre les femmes. Elle travaille également pour aider les femmes afin qu'elles puissent obtenir justice contre la violence faite à leur égard.

Vietnam

Ms. Ngan Phuong Loan

Ms. Ngan Phuong Loan – Députée indépendante à l’Assemblée nationale

Ngan Phuong Loan est une ancienne étudiante australienne de la minorité ethnique Nùng, elle est devenue la seule femme de Lang Son membre de la 14e Assemblée nationale après avoir été élue en mai 2016.

Ngan Phuong Loan a fait le programme de maîtrise en éducation à l’Université RMIT (campus de Melbourne en Australie) avec le PAQE du gouvernement vietnamien (Programme sur l’assurance de la qualité de l’éducation) grâce à une bourse lui étant attribuée de 2014 à 2015. Après avoir fini ses études, elle est retournée enseigner au Pedagogy College de Lang Son où elle utilise activement ses connaissances apprises en Australie. Mme Phuong Loan avait également été choisie pour présenter la 2e conférence internationale VietTESOL à Hanoï en novembre 2015. Dans les plans d’action de Ngan Phuong Loan pour se présenter à l’Assemblée nationale, elle a montré son fort intérêt concernant les préoccupations d’ordre sexiste, ainsi que d'ordre éducatif pour les étudiants des minorités ethniques de Lang Son. Elle a écrit qu’elle était désireuse d’aider à l'amélioration des conditions de travail et d’apprentissage des enseignants et des étudiants, notamment dans les communautés isolées, ainsi que les possibilités de carrières pour les étudiants diplômés.

Mme Hua Thi Ha

Mme Hua Thi Ha – Vice-présidente de l’Union des femmes du district de Son Dong, province Tuyên Quang, nord-est

Hua est actuellement vice-présidente de l’Union des femmes du district de Son Dong dans la province de Tuyên Quang au Vietnam.

Elle est également membre du Conseil ethnique de l’Assemblée nationale. En tant que membre du groupe Sán Dìu, une minorité ethnique qui se trouve dans la province de Tuyên Quang au nord-est du Vietnam, elle est passionnée par le droit des minorités.

Elle est détentrice d’un baccalauréat en technologie de l’information de l’Institut polytechnique de Hanoï.