Les hommes et les garçons prennent des mesures en faveur de l’égalité des sexes au Vietnam

L’élimination des stéréotypes sexistes est une conversation qui doit se faire à l’échelle mondiale.    

Au Vietnam, les hommes sont généralement considérés comme étant les soutiens de famille alors que les femmes sont souvent associées aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants. Par exemple, au Vienam, les femmes gagnent 20 % de moins que les hommes. Ces points de vue ont une influence significative sur les perspectives de développement des femmes; il leur est impossible de réaliser leurs rêves et de mener les carrières qui les intéressent.

Il est maintenant temps de prendre des mesures en faveur de l’égalité des sexes. L’ambassade du Canada au Vietnam s’est associée à ONU Femmes, au réseau de prévention de la violence à caractère sexiste au Vietnam (Gender-based Violence Prevention Network) et à d’autres missions diplomatiques pour appeler les hommes et les garçons à supprimer les obstacles sociaux, à promouvoir l’égalité des sexes et à encourager les femmes à devenir plus autonomes.

Supprimer les inégalités entre les sexes

Des hommes ont fièrement dansé en talons hauts dans le cadre d’une mobilisation-éclair pour montrer leur soutien en faveur de la campagne #LuiPourElle. La campagne vise à inspirer les hommes à prendre position en faveur de l’égalité des sexes. Désormais considérée comme un mouvement au Vietnam, la campagne a eu un énorme impact et a attiré l’attention de nombreuses personnes, notamment celle de Hoang Bach, un chanteur célèbre au Vietnam. Hoang a composé la chanson officielle de la campagne #LuiPourElle.

Un concours a été organisé en plus de la campagne pour souligner le rôle positif que les hommes peuvent jouer pour aider à mettre un terme aux stéréotypes sexistes.  

L’événement a aussi été l’occasion de mettre en évidence les obstacles systémiques qui empêchent les femmes d’atteindre leur plein potentiel. Par ailleurs, le concours a contribué à inciter les hommes et les garçons à continuer de soutenir l’autonomisation des femmes et à les encourager à participer à des activités traditionnellement considérées comme étant le « travail des femmes ».

Le Canada encourage l’autonomisation des femmes et des filles ainsi qu’une participation égale des femmes, en qualité de décideur et d’agent du changement, aux processus économiques, sociaux et politiques. L’accent est mis sur la réalisation de progrès équitables et durables, l’amélioration du statut de la femme et du respect des droits des femmes et de leurs contributions.

Pour aller plus loin