EN ROUTE VERS LA PAIX : L’engagement du Canada en ce qui concerne les thèmes de la Paix, de la Sécurité et du Développement en Colombie

À l’issue de plus de six décennies de conflit armé interne, la possibilité d’atteindre la paix, tant méritée par la population colombienne est plus proche que jamais. Le Canada était présent pour soutenir le gouvernement de la Colombie par l’entremise d’initiatives mises en œuvre par des partenaires clés durant le conflit. Le gouvernement et tous les colombiens peuvent compter sur le soutien continu du Canada dans leurs des efforts visant à assurer une paix durable ainsi que la prospérité.

L’engagement du Canada lié à la construction de paix se divise en quatre grandes categories.

Enfants, jeunes et groupes vulnérables

Les programmes canadiens en Colombie appuient les enfants et les jeunes, en mettant un accent prioritaire sur la protection de l’enfance et l’accès à l’éducation et en contribuant à briser le cycle de la violence ainsi qu’ à préparer les générations futures à s’intégrer pleinement à la société colombienne. Le Canada œuvre de concert avec les institutions gouvernementales colombiennes, les organisations non gouvernementales (ONG) et la société civile pour protéger les enfants, les jeunes et les groupes vulnérables contre la violence, l’exploitation et les mauvais traitements.

Cas exemplaires

Consolider la paix grâce à l’éducation

Faute de possibilités en matière d’éducation ou d’emploi, les jeunes vulnérables risquent davantage d’être recrutés par des entités participant au trafic de stupéfiants ou impliqués au niveau du confit armé en Colombie. Par l’intermédiaire du projet Vive la Educación, qui est organisé en partenariat avec Aide à l’enfance – Canada et le Conseil norvégien pour les réfugiés (en anglais seulement), le Canada investit 18,5 millions de dollars (2013-2018) afin d’aider 100 000 enfants et jeunes en situation de vulnérabilité  à accéder à une éducation de qualité dans certaines des régions colombiennes les plus touchées par le conflit.

« Ce projet contribue à rendre les écoles sécuritaires pour les enfants et les jeunes. Grâce à ce projet, des enfants et des jeunes ont appris à résoudre des conflits et à réagir de façon pacifique à la violence qui règne en eux-mêmes, dans leur famille, leur école et leur collectivité. Ce projet les aide à briser le cycle de la violence et à se rebâtir une vie. »
- Eleanor Douglas, spécialiste en ce qui concerne l’enfance touchée par les conflits armés

Découvrez comment le projet d’Aide à l’enfance offre de nouvelles possibilités en matière d’éducation :

Golombiao, le « jeu de la paix »

Les jeunes colombiens acquièrent des compétences de résolution de problèmes qui les dissuadent de participer à des activités violentes. Pour cela, le projet utilise un mécanisme intéressant, fondé sur une variante d’un sport très populaire: le soccer.

En collaborant avec l’UNICEF (2010-2015), le Canada a appuyé  Golombiao, une initiative ludique sur la paix qui continue de remporter un franc succès. Ce jeu est une variante du soccer conçu pour favoriser la coexistence pacifique et la protection des enfants et des jeunes. Il encourage la participation, la reconnaissance et le respect des différences et de la diversité entre les hommes et les femmes.

Renseignez-vous sur les retombées de Golombiao en Colombie :

Fier partenaire de :

Dans les faits :

  • 18,5 millions de dollars sont investis (2013-2018) pour aider 100 000 enfants et jeunes vulnérables à accéder à une éducation de qualité
  • 64 000 enfants ont appris ce qu’était la paix et ont acquis des compétences de résolution de problèmes par le biais de Golombiao

Développement économique rural

Le soutien qu’apporte le Canada au développement de l’économie rurale en Colombie aide les petits producteurs agricoles, les femmes, les minorités ethniques et les jeunes à gagner correctement leur vie tout en contribuant à l’économie locale. Le Canada participe à la transformation des zones rurales colombiennes en aidant les petits producteurs agricoles à accroître leur productivité, à accéder au crédit et à l’assurance-récolte, à exploiter des coopératives viables et à atteindre de nouveaux marchés.

Cas exemplaires

Avoir un IMPACT pour les exploitants ruraux de Colombie

La Colombie a un riche potentiel agricole; toutefois, les petits producteurs agricoles sont laissés pour compte. À cause des décennies de conflit armé, ces derniers n’ont pas pu avoir accès aux services financiers, aux formations, à l’équipement de production ou à l’infrastructure.

Grâce au projet IMPACT (Améliorer le rendement économique des coopératives agricoles) mis en œuvre par l’Association des coopératives du Canada (ACC), le Canada a investi 15  millions de dollars pour créer des possibilités de développement économique rural pour les petits producteurs  agricoles provenant de 11 différentes régions colombiennes. 

Découvrez comment ce projet prête main-forte aux producteurs agricoles de Colombie :

Fier partenaire de :

Dans les faits :

  • 15 millions de dollars investis dans la création de possibilités de développement économique rural pour les petits exploitants agricoles
  • Le projet IMPACT a permis d’aider 16 500 exploitants agricoles

Justice

Le Canada soutient les projets menés en Colombie pour faciliter la transition vers un environnement post-conflit. Cet appui inclut une collaboration avec les partenaires du Canada pour l’instauration d’initiatives axées sur la paix territoriale et la réconciliation, la planification de la réinstallation de communautés déplacées à l’intérieur du pays, la mise en œuvre d’un nouveau système judiciaire rural et un soutien aux victimes d’actes criminels.

Cas exemplaires

Promouvoir la compréhension du processus de paix

Le Canada travaille étroitement avec le Bureau du Haut-Commissaire pour la paix ainsi qu’avec le ministère du post-conflit afin d’améliorer la capacité du gouvernement colombien d’assurer la participation des dirigeants locaux et des citoyens en ce qui concerne le processus de paix et la mise en œuvre éventuelle d’un accord de paix final. Le Gouvernement du Canada appuie l'Institut National Démocratique pour les Affaires Internationales (NDI) dans le développement du travail avec les partis politiques, les candidats et les élus dans leurs efforts pour développer et mettre en œuvre des propositions pour la création de politiques qui viennent du processus paix.

Le but ultime est de sensibiliser à la fois du processus de paix ainsi que les politiques publiques, pour permettre aux fonctionnaires publics et gouvernementaux participent activement à sa mise en œuvre. La coopération canadienne permet relation NDI avec les médias pour construire une base de connaissances du public et la formation des journalistes dans l'analyse des différentes options stratégiques pour améliorer la couverture des élections et de la sensibilisation du public aux questions importantes de la phase post-conflit. 

Appui aux victimes de violences sexuelles

La violence faite aux femmes et aux filles est, aux quatre coins du monde, l’un des abus les plus flagrants des droits de la personne. Ces actes compromettent la capacité des femmes à participer à la reconstruction de leur collectivité et de leurs moyens de subsistance à l’issue d’un conflit armé.

Le Canada a investi 850 000 dollars pour lancer une stratégie d’accès à la justice pour les victimes colombiennes de violences sexuelles et fondées sur le genre. Aujourd’hui, ces agressions sont très largement non signalées, et cette initiative veut remédier à cette situation, encourager le dépôt de plaintes et l’ouverture d’enquêtes, ainsi que fournir un soutien psychologique aux victimes.

Fier partenaire de :

Dans les faits :

  • 382 000 dollars ont été octroyés pour favoriser la compréhension du processus de paix en Colombie
  • 850 000 dollars ont été versés pour épauler les victimes de violences sexuelles
  • 40 000 dollars ont été investis dans la mise en œuvre d’un nouveau système judiciaire rural

Sécurité

Le Canada appuie les efforts constants déployés par le gouvernement de Colombie pour endiguer la violence, lutter contre l’impunité devant la justice et promouvoir la paix et la sécurité en vertu de la protection des droits de la personne et du respect de l’État de droit. Les programmes canadiens s’efforcent de réduire la criminalité, de renforcer la sécurité des citoyens et d’éradiquer les mines antipersonnelles en Colombie.

Cas exemplaires

Appui aux survivants des mines antipersonnelles

La Colombie est l’un des pays les plus durement touchés par les mines antipersonnelles. Le Canada est fier de faire partie des principaux contributeurs aux initiatives de lutte contre les mines antipersonnelesl en Colombie et a versé près de 10 millions de dollars pour appuyer les opérations de déminage humanitaire.

Par l’intermédiaire du projet d’aide aux survivants de mines antipersonnel dirigé par Handicap International, le Canada a versé 2,9 millions de dollars depuis 2012 pour que, dans dix régions colombiennes, des services de santé, de réadaptation et de soutien psychosocial soient dispensés aux personnes ayant survécu à des accidents provoqués par des mines antipersonnel. Ce projet concerne particulièrement les zones rurales les plus touchées par la pauvreté et le conflit armé.

Découvrez comment ce projet permet de reconstruire des vies :

Transformation des services policiers axée sur la sécurité des citoyens

En collaboration avec son partenaire Fundación Ideas para la Paz (FIP), le Canada soutient les efforts déployés par la Police nationale colombienne pour réduire la criminalité et renforcer la sécurité des citoyens dans les 17 plus grandes villes du pays, en accordant une attention particulière aux zones dans lesquelles la violence et le crime affectent les populations les plus vulnérables.

Le Canada a versé 432 000 dollars à l’appui d’initiatives visant à développer des capacités spécifiques au sein de la Police nationale colombienne pour réduire la criminalité urbaine (y compris la violence faite aux femmes et les agressions sexuelles), améliorer la façon dont le public perçoit le secteur de la sécurité en Colombie et renforcer sa confiance envers ces services.

Pour la première fois, une attention soutenue est accordée au sein de la Police nationale aux agressions fondées sur le genre, l’objectif étant de réduire la violence familiale en Colombie. De ce fait, le programme permet à la police de comprendre la violence faite aux femmes dans les foyers et d’y répondre, notamment en veillant à ce que les femmes signalent ces actes de façon appropriée, à ce que les premiers intervenants leur offrent un soutien plus efficace dans de telles circonstances et en mettant à leur disposition les services et ressources qui conviennent.

Fier partenaire de :

Dans les faits :

  • Après l’Afghanistan, la Colombie est le pays le plus touché par les mines antipersonnelles
  • 10 millions de dollars depuis 2003 ont été versés à l’appui d’initiatives de déminage
  • 2,9 millions de dollars ont été octroyés pour épauler les personnes ayant survécu à des accidents liés à l’explosion de mines antipersonnelles
  • 432 000 dollars ont été investis pour soutenir des projets de réduction de la criminalité dans 17 villes de Colombie