Relations Canada - République du Congo

L'Ambassade du Canada à Kinshasa en République démocratique du Congo assure la représentation du pays en République du Congo. Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1962.

L’Ambassade de la République du Congo à Washington, D.C., aux États-Unis, assure la représentation du pays au Canada.

Les relations entre le Canada et la République du Congo sont très limitées. Le Canada encourage la République du Congo vers la réconciliation nationale, le renforcement des valeurs démocratiques, des droits de la personne, ainsi que de la bonne gouvernance.

En janvier 2010, la Banque Mondiale et le FMI ont convenu de l’éligibilité de la République du Congo à l’allègement de l’encours de la dette dans le cadre de l’Initiative améliorée en faveur des pays pauvres très endettés PPTE. En 2010, le Canada a annulé des créances de près de 24 millions de dollars qui lui étaient dues par la République du Congo (Brazzaville), dans le cadre de l’Initiative canadienne d’allégement de la dette (ICAD).

Le Canada est membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) dont l’objectif est la mise en œuvre renforcée du plan d’action de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo. La République du Congo est membre du PFBC et de la COMIFAC.

Bien que le Ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement (MAECD)  n'ait pas de programmation bilatérale en République du Congo, le pays bénéficie d’un soutien du MAECD par le biais de programmes multilatéraux, notamment de la Banque africaine de développement et de la Francophonie, et de programmes régionaux. Du financement peut aussi être accordé pour des projets par le Fonds canadien d'initiatives locales, géré par l'ambassade du Canada en République démocratique du Congo.

En 2013-2014, l’aide canadienne au développement, d’un montant de 1,66 million de dollars pour la République du Congo, concernait le secteur de l’assistance humanitaire. Le partenaire multilatéral majeur était l’Agence des Nations unies pour les réfugiés.

Pour plus d’informations sur les projets concernant la République du Congo, voir la banque de projets du MAECD.

Un climat de bonne gouvernance et des initiatives de diversification économique seraient de nature à favoriser l’émergence d’opportunités commerciales en République du Congo. Toutefois, à l’heure actuelle, peu d’entreprises canadiennes investissent en République du Congo et les échanges commerciaux sont limités.

En 2014, les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et la République du Congo se sont chiffrés à 37,0 millions de dollars, soit 30,0 millions de dollars en exportations et 7,0 millions de dollars en importations pour le Canada. Le Canada exporte principalement vers la République du Congo des machines, des textiles, de la viande, des véhicules, des instruments scientifiques et de précision ainsi que des outils. Les produits du bois, d’autres métaux de base, le cacao, le cuivre et le café comptent pour l’essentiel des importations canadiennes en provenance de la République du Congo.

Mai 2015


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.