Les relations entre le Canada et le Nicaragua

Une coopération positive en développement ainsi que des relations accrues en matière de commerce et d’investissement sont au cœur des relations bilatérales entre le Canada et le Nicaragua.

Le Canada est représenté au Nicaragua par l’ambassade du Canada au Costa Rica et par l’intermédiaire d’un Bureau des programmes de développement situé à Managua. En plus de gérer le programme de coopération au développement avec le Nicaragua, le Bureau des programmes fournit des services consulaires complets aux Canadiens et aux Canadiennes. Le siège de l’ambassadeur est établi à l’ambassade du Canada au Costa Rica, où d’autres services d’ambassade sont également offerts et gérés, tels que les relations commerciales et diplomatiques en général. Le Nicaragua est représenté au Canada par une ambassade à Washington, D.C.

Le Canada est doté d’un programme de développement au Nicaragua depuis 1971. À l’heure actuelle, ce programme est axé sur deux priorités en matière de développement : la croissance économique durable au moyen du développement économique rural d’une part, et le soutien aux enfants et aux jeunes d’autre part. Entre 2009 et 2013, le Canada a versé une contribution de 70,9 millions de dollars à l’aide publique au développement du Nicaragua.

L'année 2015 marque le 25e anniversaire du Canada en tant que membre à part entière de l'Organisation des États américains (OEA). L'OEA est le principal forum multilatéral de la région et fournit une tribune essentielle à la coopération avec les partenaires de l'Hémisphère. Être membre de l’OEA a permis au Canada d'approfondir ses relations avec l'Amérique latine et les Caraïbes à différents niveaux. De plus, le Canada est heureux d’avoir été l’hôte des XVIIe Jeux panaméricains et les Ve Jeux parapanaméricains qui se sont tenus à Toronto en juillet et en août 2015. Le Canada est fier d’avoir accueilli les athlètes et les visiteurs du Nicaragua et de l’ensemble des Amériques.

Le Canada et le Nicaragua entretiennent des relations prospères sur le plan du commerce et de l’investissement. En 2014, le commerce bilatéral de marchandises entre les deux pays a atteint 376,2 millions de dollars. Totalisant 28,1 millions de dollars en 2014, les exportations canadiennes comprenaient le cuivre et les produits connexes, la machinerie, les engrais, les textiles ainsi que le papier et le carton. Le Canada a importé l’équivalent de 348,1 millions de dollars en marchandises, notamment des pierres et métaux précieux (or), des vêtements tissés et tricotés, des machines et appareils électriques, du café et des épices, du sucre, des oléagineux et des légumes.

En juillet 2013, le ministre des Affaires étrangères d’alors, John Baird, a voyagé au Nicaragua et a rencontré plusieurs représentants du gouvernement pendant son séjour. En février 2013, la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires) de l’époque, Diane Ablonczy, a visité le Nicaragua et a eu des rencontres fructueuses avec des représentants du gouvernement, de la société civile et du milieu des affaires.

Le Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA), annoncé par le premier ministre d’alors, Stephen Harper, au Sommet des Amériques en 2009, offre la possibilité aux étudiants de l’Amérique latine et des Caraïbes d’obtenir des bourses d’études à court terme pour étudier ou faire de la recherche au Canada. Ce programme repose sur les accords entre institutions universitaires unissant le Canada et le Nicaragua, lesquels facilitent la création des possibilités d’obtention de bourses. Ces accords universitaires favorisent les collaborations en recherche et les échanges étudiants. Depuis 2009, six étudiants du Nicaragua ont pris part au PFLA. En 2014, il y avait 26 étudiants nicaraguayens qui participaient à des échanges à des fins d’études ou de recherche aux niveaux collégial, du premier cycle universitaire et des cycles supérieurs par le biais des programmes d’éducation au Canada, incluant le PFLA. En plus des bourses du PFLA, les étudiants nicaraguayens sont invités à poser leur candidature à d’autres prix canadiens ouvertes à tous les étudiants internationaux, dont les prestigieuses Bourse d'études supérieures du Canada Vanier et les Bourses postdoctorales Banting. Pour la liste complète des bourses disponibles, consultez le site www.scholarships-bourses.gc.ca.

Novembre 2015


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.