Le Canada sert des délices culinaires au Costa Rica


L’ambassadeur McKay s’entretient avec le ministre du Commerce costaricain.


L’ambassadeur McKay et le chef Edgar Alvarez confectionnent une création canadienne succulente.

Les consommateurs costaricains ont maintenant la possibilité de profiter du bœuf canadien le plus raffiné qui soit à leurs tablées. Pour souligner l’arrivée du bœuf canadien sur les marchés costaricains, l’ambassadeur canadien Cameron MacKay a organisé une célébration culinaire à la résidence officielle de San José. L’évènement, surnommé Savourez le Canada, mettait à l’honneur le chef de renom Edgar Alvarez et un impressionnant menu insistant sur les divers produits agricoles canadiens.

En plus du bœuf canadien, les convives – parmi lesquels se trouvaient des acheteurs internationaux, des représentants des médias et des élus du gouvernement costaricain – ont goûté à des plats faits de porc, de sirop d’érable, d’huile de canola, de blé, de fèves, de pois et de lentilles.

« Le Canada produit l'une des meilleures viandes de bœuf du monde et nos producteurs de bœuf continuent d’offrir la saveur et la qualité qui incitent les clients à revenir de plus belle », a déclaré l’ambassadeur MacKay. « Cette qualité supérieure prend racine dans le bétail le plus raffiné qui soit, élevé dans l’environnement propre et naturel qu’offre le Canada et nourri d’aliments de qualité. »

L’arrivée du bœuf canadien est, en fait, la cause de la célébration au Costa Rica, puisqu’il est un produit couru des industries touristique et de vente au détail sur de nombreux marchés latino-américains. En 2010, le commerce agricole Canada-Costa Rica se chiffrait à 265,3 millions de dollars US. Et avec l’avènement du bœuf canadien en sol costaricain, ce lien fructueux – et savoureux – a bien des chances de se prolonger.


L’ambassadeur McKay et le chef Edgar Alvarez en mettent plein la vue pour montrer les diverses applications culinaires des produits alimentaires canadiens.