Relations Canada - Libéria

Les relations bilatérales entre le Canada et le Libéria sont cordiales. Le Canada est représenté par un Ambassadeur à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Les affaires libériennes au Canada sont gérées par l’Ambassade du Liberia à Washington.

Le Canada, à l'instar de nombreux pays du monde, a salué la condamnation, le 30 mai 2012, de l’ancien Président du Libéria, Charles Taylor, à une peine de 50 ans de prison par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), qui l’a jugé coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité pendant la guerre civile au Sierra Leone. Le Canada, qui préside le Comité de gestion du TSSL, a versé, depuis 2002, 19 millions $ au Tribunal dont 2 millions $ en 2010 et près de 1 million $ par année en appui non financier, sous forme d'expertise juridique et de formation aux méthodes d'enquête.

Par le biais du fonds de consolidation de la paix des Nations Unies, le Canada soutient les efforts de paix au Libéria. Pour la période 2010-2012, ce sont 1,2 million $ qui ont été alloués au Libéria pour les projets visant à favoriser la paix durable.

Le Canada n’a pas de programme bilatéral d’aide au développement au Libéria mais le pays bénéficie de l’aide canadienne à travers les programmes multilatéraux et régionaux du Ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD). Le Libéria bénéficie également du programme du Partenariat canadien. En 2011-2012, le Canada a déboursé 8,85 millions $ en développement.

Le Canada entretient avec le Liberia des relations commerciales modestes, mais solides, qui sont en expansion. En 2013, le commerce bilatéral des marchandises entre les deux pays s’est élevé à plus de 45,7 millions $, dont près de 11,6 millions $ en exportations vers le Liberia et plus de 34,1 millions $ d’importations du Liberia. Le Canada y exporte principalement de la machinerie, des véhicules et pièces automobiles et des textiles. Le Libéria dispose d'importantes ressources minières et pétrolières et offre donc des opportunités d'affaires intéressantes pour les investisseurs canadiens.

La Gouverneure Générale de l’époque Michaëlle Jean a participé au Colloque international sur l’autonomisation des femmes pour la paix et la sécurité, qui s’est tenu au Liberia en mars 2009 et dont la Présidente Ellen Johnson Sirleaf était l’une des organisatrices. Au cours de sa visite au Canada, en mars 2007, cette dernière s'est entretenue avec la gouverneure générale, le premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. La Présidente Johnson Sirleaf a aussi participé à la conférence « We Day » à Toronto en septembre 2013.

Mai 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.