Relations Canada - Libéria

Relations diplomatiques

Les relations bilatérales entre le Canada et le Libéria sont bonnes, mais limitées. Les deux pays entretiennent un dialogue par l’intermédiaire de forums multilatéraux.  Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été établies en 1971.

Le Canada au Libéria

L’ambassade du Canada à Abidjan (Côte d’Ivoire) est accréditée auprès du Libéria depuis 1971.

Le Libéria au Canada

L’ambassade du Libéria à Washington est responsable des relations bilatérales avec le Canada depuis 1971.

Étudiants du Libéria au Canada

Dans le but de lutter contre la propagation du virus Ébola, le Canada n’a pas traité les nouvelles demandes de visa pour les travailleurs, les étudiants ou les visiteurs, et aucune demande de visa aux fins de résidence permanente en provenance du Libéria, entre le 31 octobre 2014 et le 11 mai 2015, date à laquelle l’OMS a déclaré la fin de l’épidémie dans ce pays.

Commerce et Investissements

Échanges Commerciaux

Le Canada entretient avec le Libéria des relations commerciales modestes, mais solides.  En 2015, le commerce bilatéral des marchandises entre les deux pays s’est élevé à plus de 51,2  millions $, dont près de 10,6 millions $ en exportations vers le Libéria et environ 40,6 millions $ d’importations du Libéria. Le Canada y exporte principalement de la machinerie, des véhicules et pièces automobiles, et des textiles. L’environnement commercial au Libéria demeure difficile, avec un faible capital humain, une infrastructure déficiente et un accès limité aux services financiers. L’obtention de titres de propriété demeure compliquée, ce qui ne facilite pas l’accès des investisseurs au crédit.

Développement et assistance humanitaire

Le Canada n’a pas de programme d’aide bilatérale avec la Libéria. Il fournit de l’aide au développement publique par les biais des organisations internationales et ONGs de l’ordre de 24,4 millions $ en 2014-15, principalement dans les secteurs de la santé et de l'éducation. Les principaux partenaires canadiens impliqués au Libéria en 2015 étaient la Croix-Rouge canadienne et Right to Play International. Le partenaire multilatéral principal était la Banque mondiale.

Le soutien canadien à la crise Ébola:

Le Canada a été l'un des premiers intervenants à la crise Ébola, et à ce jour a engagé plus de 130 millions $ pour aider à résoudre les implications de santé, humanitaires, et  aussi les implications de sécurité à cause de la crise Ébola au sein des trois pays affectés : Sierra Leone, Libéria, et Guinée. Le Canada a également fait de nombreuses contributions « en nature » pour mettre fin à l'épidémie d'Ébola, y compris le déploiement de deux laboratoires mobiles en rotation, fourni par l'Agence de santé publique du Canada (ASPC) grâce au financement du Programme de partenariat mondial du GAC (PPMG); soutien au déploiement d'experts de la santé et le personnel d'intervention d'urgence aux organismes des Nations Unies dans les pays touchés; le don et la livraison de plus de 18 millions d'articles d'équipement de protection personnelle d'une valeur de 14,75 millions $ à l'OMS en Afrique de l'Ouest; et les livraisons des dons d’équipement de protection individuelle (EPI) à l'OMS. Cela faisait toute partie d'un engagement de plus de 2 millions $ pour des EPI aux professionnels de la santé la première ligne.

En novembre 2014, le Canada a lancé la campagne «Joignez-vous à la lutte contre le Ébola », qui a conduit au recrutement de sept professionnels de la santé du Canada et le déploiement de 58 délégués par la Croix-Rouge canadienne, pour aider à gérer les centres de traitement Ébola existant en Sierra Leone, au Libéria et de la Guinée.

Voir la Banque de projets pour plus de détails sur la programmation en Côte d’Ivoire

Autres informations pertinentes

Avis aux voyageurs

Novembre 2016

 


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.