Ambassadeur Patricia McCullagh

Message de l'ambassadeur

« AKWABA! » ou Bienvenue sur le site internet de l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire.

Vous y trouverez des informations utiles sur les relations bilatérales entre le Canada et les deux pays d’accréditation : la Côte d’Ivoire et le Libéria, ainsi que sur les services offerts par l’Ambassade.

Outre les services consulaires et de passeport offerts aux citoyens canadiens en Côte d’Ivoire, l’Ambassade propose également des services à ceux qui sont intéressés à apprendre davantage sur le Canada, les opportunités d’affaires, le travail au Canada, l’immigration et les études.

Vous pouvez donc compter sur toute l’équipe de l’Ambassade du Canada à Abidjan pour vous venir en aide en matière consulaire, ou pour vous épauler dans vos projets de nature économique ou commerciale, académique ou associative.

J’entame mon mandat à un moment charnière dans l’histoire de la démocratie en Côte d’Ivoire. Je me réjouis que les élections présidentielles de 2015 se soient déroulées dans un climat calme et apaisé. Cela démontre le désir de paix et de stabilité du peuple ivoirien.

Les relations entre le Canada et la Côte d’Ivoire sont excellentes et je souhaite travailler à leur renforcement.

Nos pays partagent une appartenance à la Francophonie. Je félicite d’ailleurs la Côte d’Ivoire pour l’obtention des Jeux de la Francophonie en 2017. Ce sera sans en douter, un événement incontournable qui scellera le rôle de leader régional de la Côte d’Ivoire. Ce repositionnement est déjà bien entamé, que ce soit par l’implication active du pays au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ou le retour de la Banque Africaine de Développement (BAD) en terre ivoirienne.

Le Canada est bien conscient des opportunités que représente la Côte d’Ivoire. Les investissements canadiens ont connu une augmentation remarquable depuis quelques années. Les relations commerciales sont également en croissance, tant du côté des exportateurs ivoiriens que des exportateurs canadiens qui perçoivent de mieux en mieux tout le potentiel que recèle la Côte d’Ivoire.

Plusieurs caractéristiques sont communes à nos deux pays : terre d’accueil, de diversité, de cohabitation harmonieuse et de tolérance.

Nos relations s’incarnent également au niveau humain, non seulement par les échanges au niveau gouvernemental mais également par le nombre d’Ivoiriens qui choisissent, de plus en plus de poursuivre leurs études au Canada ou de s’y installer. Nos portes sont toujours ouvertes pour aider tous ceux qui désirent s’informer.

Je vous invite à explorer notre site.  N’hésitez pas à nous soumettre vos commentaires sur le site et la manière dont nous pourrons mieux répondre à vos besoins.

Notre adresse courriel est : ABDJN@internstional.gc.ca

BONNE NAVIGATION !

Patricia McCullagh
Ambassadeur


Biographie

Mme McCullagh a complété un B.A. [commerce, français] à l’Université Western Ontario en 1983 et un M.Sc. [économie politique internationale] au London School of Economics and Political Science en 1988.

Elle est entrée à l’Agence canadienne de développement international (ACDI) en 2003 en tant qu’économiste principale et chef de l’équipe de développement du secteur privé. En 2005, elle a été promue au poste de directrice des questions d’égalité entre les sexes et, à ce titre, elle a représenté le Canada au Comité d’aide au développement de l’Organisation de coopération et de développement économique et dans d’autres forums internationaux comme responsable de l’autonomisation économique des femmes.
 
Elle a été en poste à Jakarta, en Indonésie, de 2007 à 2011, à titre de directrice du programme de développement pour l’Indonésie de l’ACDI, poste dans lequel elle a travaillé à divers dossiers portant sur l’ANASE, la reconstruction après le tsunami à Aceh, les droits de la personne, le pluralisme et la lutte au terrorisme.

En 2011-2012, de retour au Canada, elle a dirigé, à titre de directrice à la Direction générale de l’analyse stratégique et des opérations pour l’Europe, le Moyen-Orient, le Maghreb, l’Afghanistan et le Pakistan, l’élaboration de la proposition de l’ACDI relative au plan d’action pour la réduction du déficit pour cette région.

De 2012 à 2015, Mme McCullagh a été affectée à Dar es Salam, à titre de directrice principale du Développement pour la Tanzanie, où elle a travaillé à des priorités clés pour le Canada, notamment l’initiative sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, le partenariat du G-8 entre le Canada et la Tanzanie sur la transparence du secteur extractif, la croissance économique durable et le développement de l’éducation et des compétences.

Avant d’entrer au gouvernement, elle a travaillé pour les Nations Unies au Vietnam. Elle a également dirigé sa propre entreprise au Royaume-Uni, et a travaillé pour des éditeurs du domaine de la finance au Royaume-Uni et au Canada.

Elle est mariée et mère de deux filles, Jessica et Natalie. Mme McCullagh succède à Mme  Chantal de Varennes.