Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

croatie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Découvrir le Canada

Relations Canada-Croatie

En Croatie, le Canada est représenté par l’ambassade du Canada à Zagreb, qui est aussi responsable des relations diplomatiques avec le Kosovo.

La Croatie est représentée au Canada par une ambassade à Ottawa. Elle a également des consulats à Mississauga et à Montréal. Selon le recensement de 2006, le Canada compte une importante communauté croato-canadienne de 110,880 personnes vivant principalement à Toronto, Montréal et Vancouver.

Depuis 2000, la Croatie a mis en place d’importantes réformes politiques et économiques, axées fermement vers l’intégration euro-atlantique. La Croatie s’est jointe à l’OTAN lors du Sommet de l’Alliance en avril 2009 et, en attendant la ratification par les 27 états membres del’UE, devrait se joindre à l’Union européenne le 1 juillet 2013

Le Canada et la Croatie entretiennent de bonnes relations bilatérales. Le Canada appuie la Croatie dans ses réformes politiques et économiques et dans ses efforts pour renforcer l’État de droit. Le Canada encourage également la Croatie dans ses efforts continus pour améliorer ses relations avec les pays limitrophes et appuie fortement l’intégration de la Croatie aux institutions euro-atlantiques. Le dialogue politique entre le Canada et la Croatie est excellent grâce à des contacts significatifs de haut niveau. Le Canada a signé un accord sur la mobilité des jeunes au cours de la visite du Premier ministre Harper au début de 2010.

Depuis 2005, la Croatie participe au Programme d’aide à l’instruction militaire (PAIM), géré par le ministère de la Défense nationale. Ce programme comprend la formation linguistique, la préparation d’officiers d’état-major et l’instruction au maintien de la paix.

Les entreprises canadiennes démontrent de plus en plus d’intérêt à faire du commerce avec la Croatie. En parité de pouvoir d’achat, la Croatie a le produit intérieur brut par habitant le plus élevé de la région, soit 16,660 dollars en 2008. Ses efforts en vue d’attirer des investissements étrangers directs ont connu un certain succès jusqu’à présent. Les échanges commerciaux bilatéraux sont modestes mais croissants. En 2008, les exportations canadiennes à destination de la Croatie se chiffraient à 70,558,382 dollars et les importations en provenance de ce pays totalisaient 50,510,606 dollars. Le Canada a signé un Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers en 2001 et un Accord sur la non-double imposition en 1999. Le Canada et la Croatie ont conclu en décembre 2006 un accord sur le transport aérien.

En raison des progrès accomplis en Croatie, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) ne maintient plus de programme d’aide bilatérale. Cependant, la Croatie bénéficie de programmes multilatéraux pour l’ensemble de la région.

Le Kosovo a proclamé son indépendance de la Serbie le 17 février 2008. Le 18 mars 2008, le Canada a reconnu le Kosovo et a établi des relations diplomatiques avec ce dernier.
Au Kosovo, le Canada est représenté par l’Ambassade du Canada en Croatie.

Le Kosovo est en train d’organiser sa représentation diplomatique et consulaire au Canada.

Le Canada et le Kosovo entretiennent de bonnes relations bilatérales qui, nous l’espérons, continueront à s’intensifier au fur et à mesure que nos liens se resserreront. Le Canada se réjouit que le Parlement du Kosovo se soit engagé à protéger les droits des minorités, y compris le patrimoine culturel et religieux, et constate que la constitution du pays tient compte de ces engagements. Pour garantir la paix, la stabilité politique et la prospérité économique dans les Balkans, il est essentiel que le Kosovo devienne un État multiethnique et démocratique, qui respecte pleinement les droits de la personne.

Depuis l’automne 2008, le Canada déploie un petit contingent des Forces canadiennes auprès de la Force pour le Kosovo (KFOR) dirigée par l’OTAN. Ceux-ci agissent à titre de planificateurs de la défense. De plus, entre 2009 et 2011 grâce à l'Arrangement sur la police civile au Canada, nous avons envoyé des policiers spécialistes qui ont participé à la mission « État de droit » de l'Union européenne au Kosovo (EULEX), dont le rôle est d’aider les autorités kosovares à faire respecter les droits des minorités.

Depuis 1992, le Canada a fournit 135 $M d’aide au développement au Kosovo par l’intermédiaire de l’Agence canadienne de développement international (ACDI). L’ACDI a supprimé le programme dans les Balkans en 2010. Il est prévu que la relation donateur-bénéficiaire qui existe actuellement entre le Kosovo et le Canada se transforme en une relation qui servira davantage les intérêts canadiens. À cette fin, l’ACDI a complété le dernier cycle de sa programmation dans le domaine de la primauté du droit, de la santé et de l’éducation dans les Balkans.

Relations commerciales : L’économie du Kosovo se développe et s’apparente de plus en plus à un système de marché stable. Le gouvernement travaille fort pour améliorer le contexte commercial et attirer les investissements étrangers.

Avril 2012


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2012-08-10