Relations Canada-Égypte

La relation bilatérale entre le Canada et l’Égypte est un partenariat profitable fondé sur le respect mutuel et des intérêts communs à l’égard de la paix, de la stabilité et de la sécurité au Moyen-Orient, la coopération en matière de développement, la compréhension interculturelle et les relations commerciales croissantes. Le Canada et l’Égypte ont établi des ambassades dans leurs capitales respectives en 1954. Depuis lors, le Canada jouit de bonnes relations avec ce partenaire arabe clé, qui est un acteur important dans les efforts visant à régler le conflit arabo-israélien. L’engagement mutuel à l’égard d’une paix juste et complète au Moyen-Orient est au cœur des relations du Canada avec l’Égypte. Le Canada soutient la transition démocratique en Égypte.

La relation ne se limite pas à ce dossier toutefois. Elle s’étend toujours à de nouveaux domaines de coopération. Les relations commerciales internationales, les questions touchant le désarmement, La Francophonie, les échanges culturels et l’éducation ne sont que quelques exemples de domaines d’intérêt commun pour les deux pays. Pays arabe et aussi d’Afrique, l’Égypte est situé de manière unique comme partenaire du Canada dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Des séances de consultation politique de haut niveau sont régulièrement organisées. La dernière remonte au mois de janvier 2010, au Caire. Au cours de la visite de l’ancien ministre des Affaires étrangères, John Baird au Caire, en janvier 2015, le Canada et l’Égypte ont réitéré leur engagement mutuel à renforcer leurs relations bilatérales, qui ont été d’avantage renforcées lors de la visite du nouveau ministre de la défense nationale Harjit Sajjan en décembre 2015.

Le Canada avait pris de l’importance la première fois en Égypte à la suite de son intervention réussie pendant la Crise du canal de Suez de 1956. Le personnel des Forces canadiennes a fait partie des forces de maintien de la paix des Nations Unies dans le Sinaï et fait actuellement parti des forces de maintien de la paix au sein de la Force multinationale et Observateurs au Sinaï. Le Canada est une destination importante pour les émigrants égyptiens, et on compte maintenant d’importantes collectivités canado-égyptiennes à Montréal, à Ottawa, à Toronto et à Vancouver.

Le Canada accorde la priorité, dans son engagement envers l’Égypte, à un large éventail de questions globales, notamment le développement de la gouvernance démocratique, le pluralisme et les droits de la personne, de même que la promotion des droits des citoyens, des droits de la femme et des filles et la liberté d’expression et d’association. Le Canada s’efforce continuellement de maintenir et de renforcer sa relation précieuse avec l’Égypte, partenaire historique et crucial, tant sur le plan bilatéral et régional qu’à l’échelle internationale.

Commerce et relations économiques

Les relations commerciales Canado-Égyptiennes sont vastement étendues. Le commerce bilatéral connaissait une hausse significative et comptait un total d’environ $1,1 milliard en 2014. Il faut noter que les produits agroalimentaires continuent à représenter une part importante des échanges commerciaux. Malgré la légère baisse des exportations en 2012, les exportations agroalimentaires représentaient toujours 36% du total des exportations Canadiennes vers l'Égypte. Les principales exportations canadiennes de marchandises vers l’Égypte étaient dans les domaines du fer et d'acier, des graines oléagineuses, de la machinerie, des céréales et des minerais. 

Quant aux importations Canadiennes en provenance de l’Égypte, les pierres précieuses en occupaient  la majorité, composant 77,6% du total du commerce bilatéral Canado-Égyptien. Les autres principales marchandises d'importation étaient les engrais, les tapis, les textiles et les vêtements. Un certain nombre des entreprises Canadiennes sont également engagées avec des partenaires égyptiens dans les domaines du transport, de l'aérospatiale, de la défense et sécurité, de la technologie de l’information et des communications, et des technologies durables.

Les investissements Canadiens en Égypte dans le domaine de la pharmaceutique, de la pétrochimie, et du pétrole et gaz sont assez importants. Les entreprises Canadiennes ont investi des centaines de millions de dollars en Égypte, créant ainsi des milliers d’emplois,  générant des revenus pour le Gouvernement, et aidant le développement des communautés locales  et la croissance économique égyptienne de façon importante.

Les liens entre le Canada et l'Égypte dans le domaine de l'éducation sont également considérables. Plus de 1000 étudiants égyptiens étudient actuellement dans des universités canadiennes. Quelques établissements académiques appliquent aussi le système d’enseignement Canadien en Égypte, et cela en offrant le curriculum canadien provenant de la Colombie-Britannique, de l’Ontario et du Manitoba, ainsi que d’autres diplômes de quelques Universités Canadiennes. Il faut également souligner qu’un certain nombre des institutions Canadiennes travaillent avec des partenaires égyptiens afin de renforcer les liens entre les deux pays dans le secteur de l’éducation.

Accords bilatéraux :

Le Canada a signé un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers avec l'Egypte en 1997

Le Canada et l’Égypte ont signé des Mémorandums d'Entente sur le commerce en Janvier 2015 :

  • La Sécurité Alimentaire avec le Ministère Égyptien de l'Approvisionnement et du Commerce Intérieur
  • La Sécurité Énergétique avec le Ministère Égyptien des Ressources Pétrolières et Minérales
  • Corporation Commerciale Canadienne et l’Autorité Égyptienne du Canal de Suez

Avril 2016


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.