Les dirigeants apprennent à habiliter les jeunes Égyptiennes

Les chefs communautaires souhaitant mettre fin aux MEPF et à la violence fondée sur le sexe se réunissent pour acquérir des compétences en matière de production médiatique.

Les participants apprennent à aborder le problème de la violence fondée sur le sexe.

Des acteurs et des réalisateurs débutants se préparent pour leur toute première scène.

Des représentants de l’ambassade canadienne rejoignent l’équipe pour une photo.

Bien que l’Égypte ait repoussé l’âge légal du mariage à 18 ans en 2008, les mariages d’enfants, précoces et forcés (MEPF) sont encore nombreux en raison des traditions égyptiennes. Outre les effets nuisibles des MEPF, le Centre de recherche sociale de l’Université américaine du Caire a découvert en 2014 que vingt-sept pour cent des filles mariées ont été victimes de violences physiques exercées par leur mari. Le Canada intervient dans le monde entier pour mettre fin aux mariages d’enfants.

L’ambassade du Canada en Égypte, qui s’intéresse à cette question, a apporté son soutien à l’ONG Egyptien  Media Arts for Development (MADEV), qui milite contre les MEPF et la violence fondée sur le sexe en Égypte. MADEV collabore avec d’autres ONG locales et des organisations de la société civile des quartiers d’Ezbet Khairallah, de Kerdassa et de Giza pour réaliser un projet d’une durée de trois mois intitulé « Capture Life 2 ».

L’appel des dirigeants en faveur du changement

« Capture Life 2 » est une série d’ateliers qui permettent aux chefs communautaires, aux acteurs de la société civile et aux professionnels en développement d’apprendre à créer des supports médiatiques qui jouent un rôle important dans l’appel en faveur d’un changement positif.

Lors des ateliers, les participants ont appris à analyser et à aborder le problème de la violence fondée sur le sexe ainsi qu’à transformer leur vision de la violence familiale en un scénario. Ils ont ensuite appris les compétences de production médiatique nécessaires à la transmission de leurs messages sur la violence familiale dans des courts-métrages ou des messages d’intérêt public. Ils ont finalement pu mettre toutes les compétences que MADEV leur a enseignées en application en tournant une scène écrite par un des participants.

À la fin de leur formation, les participants étaient capables d’utiliser des outils auxquels ils ont facilement accès, tels que les téléphones cellulaires et les simples caméras, pour créer des supports médias efficaces et sources de changement afin d’évoquer les enjeux clés de leurs communautés, et notamment les MEPF et la violence fondée sur le sexe. Ces nouvelles compétences permettront à ces dirigeants influents d’être un facteur de changement positif au sein même de leurs communautés. 

L’expression de ses visions et la créativité visuelle sont des outils qui peuvent être utilisés pour faire face aux enjeux socio-économiques. Le Canada soutient la formation médiatique et la création de supports visant à promouvoir des messages en faveur de l’accroissement des droits et à provoquer un changement social positif. Il continue également à soutenir les initiatives de lutte contre les MEPF et la violence fondée sur le sexe.