Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

salvador.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le Canada aide des femmes et de jeunes déshérités de Sierra Morena, au Salvador


 
La délégation canadienne avec un groupe de jeunes de Sierra Morena jouant au ping-pong après l’école.

Le Canada a commandité un projet d’entrepreneuriat féminin et un autre d’autonomisation des jeunes dans une localité défavorisée du Salvador.


Un enfant explique aux représentants canadiens en quoi l’aide canadienne dans le cadre de ce projet a transformé sa vie et sa collectivité.


Le groupe de parlementaires et l’ambassadeur Giroux discutent avec une femme inscrite aux ateliers de couture.
  

Des délégués du Parlement du Canada et de l’ambassade du Canada au Salvador ont visité les lieux où se sont déroulés les deux projets.

D’août 2010 à mars 2011, le Canada a financé des cours d’entrepreneuriat destinés aux femmes de Sierra Morena victimes de violence conjugale ou monoparentales. Grâce à l’aide du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL), la collectivité a pu bâtir une salle multifonctionnelle et acheter l’équipement et le matériel nécessaires à la tenue de cours de formation en entrepreneuriat pour les femmes, dont des ateliers de couture, de boulangerie, de cuisine et d’esthétique.

Mais surtout, ces cours ont mené à la création de 45 microentreprises à Sierra Morena, procurant des emplois directs aux femmes de l’endroit.

La popularité et les retombées favorables de ce projet ont incité la collectivité à proposer un nouveau projet au FCIL, consistant à organiser des activités sportives pour les enfants après l’école.

Le projet, intitulé Jeunes athlètes à l’écart de la violence, compte régulièrement 120 inscrits âgés de 8 à 18 ans issus de quatre quartiers de Sierra Morena, où l’on trouve une grande concentration de familles à faible et moyen revenus, dont beaucoup n’ont pas l’eau courante, subissent les conséquences de la déforestation et vivent dans la pauvreté.

Le projet offre également à 60 parents l’accès à des services de consultation familiale, à des ateliers et des séminaires sur le rôle parental et même à des classes d’aérobie.

Les femmes ont suggéré de transformer les locaux d’une paroisse locale en une sorte de havre pour les enfants et les jeunes vulnérables au danger que représentent les bandes criminalisées. La délégation canadienne a visité les installations de formation, observé le déroulement des programmes et rencontré des participants.

« La visite de parlementaires canadiens dans le cadre de ParlAmericas était un événement important pour la paroisse de Guadelupe. La reconnaissance internationale accordée à leur initiative locale a incité les habitants à poursuivre leurs efforts et à rendre leurs actions encore plus incisives, en plus d’encourager les localités voisines à lancer leurs propres projets », a fait savoir l’ambassadeur canadien Pierre Giroux.

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2013-03-19