Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

canada-ue.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Domaines stratégiques

Contenu supplémentaire

Pêches

La plus grande partie de la coopération entre le Canada et l'Union européenne en matière de pêches a lieu dans le contexte des organisations régionales de gestion des pêches (ORGP), en particulier l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO) (disponible en anglais seulement). L'UE et le Canada sont des membres fondateurs de l'OPANO et ils ont travaillé en étroite collaboration à la réforme en profondeur de cette organisation. L'OPANO a franchi d'importantes étapes, en faisant progresser le principe de précaution et l'approche écosystémique auprès de ses membres, en renforçant ses systèmes de contrôle, de suivi et de surveillance, et en augmentant la transparence de l'organisation. Par conséquent, le respect des règlements de l'OPANO par les bateaux de pêche a augmenté de façon visible, la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) a diminué et certains stocks de poissons montrent déjà des signes de rétablissement. Cependant, malgré les approches modernes de la gestion des pêches, l'abondance de bon nombre de stocks de poissons traditionnels de l'OPANO continue d'être faible, ce qui signifie que le processus de reconstitution prendra du temps.

L'OPANO a aussi un régime d'exécution conjoint auquel le Canada et l'UE fournissent le plus d'inspecteurs, ce qui nécessite une coopération étroite pour coordonner la jonction des plateformes d'inspection respectives et des inspections

Le Canada et l'UE coopèrent de façon étroite en tant que membres d'autres ORGP, comme la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique , l'Organisation pour la conservation du saumon de l'Atlantique Nord (disponible en anglais seulement) et la Commission des pêches du Pacifique Ouest et central (disponible en anglais seulement). Le Canada est également un non-membre coopérant de la Commission des pêches de l'Atlantique Nord-Est (disponible en anglais seulement) dont l'UE fait partie et un non-membre coopérant de la Convention sur la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique. Le Canada et l'UE sont non-membres coopérants de la Commission interaméricaine du thon des Tropiques.

Le Canada et l'UE sont parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (disponible en anglais seulement) et à l'Accord des Nations Unies de 1995 sur la conservation et la gestion des stocks de poissons (disponible en anglais seulement) dont les déplacements s'effectuent tant à l'intérieur qu'au-delà des zones économiques exclusives (stocks chevauchants) et les stocks de poissons grands migrateurs. Tous deux participent et souscrivent aussi aux interventions de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) afin de régler différents problèmes relatifs aux pêches et aux océans à l'échelle mondiale, y compris le problème mondial de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), notamment le Plan d'action international contre la pêche INN. Le Canada et l'UE sont parties à l'Accord de la FAO visant à favoriser le respect, par les navires de pêche en haute mer, des mesures internationales de conservation et de gestion, et ils souscrivent tous deux au Code de conduite de la FAO de 1995 pour une pêche responsable. Le Canada et l'UE coopèrent à la mise en application des accords des Nations Unies sur les pêches.

En décembre 2009, le Canada a inauguré son Bureau de certification des captures pour appuyer les exportations canadiennes de poisson et de produits de la mer visées par le règlement de l'Union européenne (UE) établissant des mesures pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) et qui s'applique à tout pays qui exporte du poisson et des produits de la mer vers l'UE. Ce règlement est entré en vigueur le 1er janvier 2010.

Les réunions de haut niveau annuelles entre le Canada et l'UE de même que des réunions thématiques ponctuelles ont permis à des hauts fonctionnaires d'échanger leurs points de vue sur des questions d'intérêt commun et des façons d'améliorer les relations en matière de pêche. Les discussions ont aussi porté sur la gestion intégrée des océans du Canada dans le cadre de l'élaboration d'une politique maritime de l'UE.

Entouré par trois océans, l'Arctique, l'Atlantique et le Pacifique, et baigné par les Grands Lacs, le Canada possède l'une des plus importantes industries de pêche commerciale au monde. Ce secteur dont la valeur annuelle dépasse les cinq milliards de dollars canadiens emploie plus de 130 000 personnes. En 2008, la valeur des exportations canadiennes de produits de la pêche s'est établie à 3,9 milliards de dollars. Le Canada exporte environ 80 % de ses produits de la pêche, en valeur. Les États-Unis sont la principale destination des exportations canadiennes (représentant environ 62 % des échanges totaux de produits de la pêche) et ils sont suivis de l'Union européenne (15 %), du Japon (8 %) et de la Chine (6%).

Informations connexe

Canada

UE

Autres

Pied de page

Date de modification :
2013-03-25