Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Finlande.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le cinéma donne des images et une voix aux jeunes Autochtones

La directrice de Skábmagovat, Suvi West, la multiartiste Samian Tremblay et la cinéaste Manon Barbeau.
La directrice de Skábmagovat, Suvi West, la multiartiste Samian Tremblay et la cinéaste Manon Barbeau.
Photo : M. Ville Paso, SDD; Musée lapon et Centre de la nature septentrionale lapon SIIDA
    

    Spectacle lors de Skábmagovat, un festival du film des Autochtones.
Spectacle lors de Skábmagovat, un festival du film des Autochtones.
Photo : M. Ville Paso, SDD; Musée lapon et Centre de la nature septentrionale lapon SIIDA 
    

    Le directeur artistique de Skábmagovat, Jorma Lehtola, et le cinéaste Neil Diamond.
Le directeur artistique de Skábmagovat, Jorma Lehtola, et le cinéaste Neil Diamond.
Photo : M. Ville Paso, SDD; Musée lapon et Centre de la nature septentrionale lapon SIIDA 
    

   


La participation d’artistes canadiens à Skábmagovat, un festival du film des Autochtones en Laponie finlandaise, en janvier 2010, a engendré un programme d’échanges entre la Finlande et le Canada. Ce programme donnera des images et une voix aux jeunes Autochtones afin qu’ils puissent raconter leurs histoires au reste du monde.

Les échanges entre les Lapons et les Premières Nations visent la production de films en coopération et la projection des films ainsi produits dans les deux pays et ailleurs dans le monde.

En janvier et février 2011, des étudiants canadiens autochtones étudieront dans un établissement d’enseignement lapon en Finlande pendant plusieurs semaines. En septembre de la même année, des étudiants lapons finlandais se joindront au Wapikoni mobile au Québec.

Le projet Wapikoni mobile fait appel à des studios mobiles qui se déplacent dans les collectivités autochtones pour offrir une formation pratique dans les domaines de la rédaction de scénarios, la direction d’acteurs, l’édition et l’enregistrement sonore. Au total, six Premières Nations du Québec – les Nations algonquine, atikamekw, crie, innue, huronne et mohawk – prennent part au projet. Depuis 2002, des centaines de courts métrages ont été créés, projetés et primés lors de divers festivals tenus un peu partout dans le monde.

Outre les 30 courts métrages produits par Wapikoni mobile, une douzaine d’autres films d’Autochtones canadiens projetés pendant le Festival Skábmagovat ont attiré plus de 3 400 spectateurs. Le documentaire Reel Injun du cinéaste cri Neil Diamond y a été projeté pour la première fois en Europe.

Le Festival Skábmagovat s’est tenu au Musée lapon et Centre de la nature septentrionale lapon SIIDA, à Inari, une communauté située à quelque 300 kilomètres au Nord du cercle polaire arctique. Cette 12édition du Festival mettait en vedette le cinéma autochtone canadien.

La participation de représentants des Premières Nations au Festival a contribué à rehausser le profil du Canada en tant que pays septentrional et arctique ainsi que son engagement envers la promotion du développement social et économique durable des régions septentrionales d’une façon favorable tant aux habitants de la région qu’aux Autochtones.

Les artistes canadiens ont eu des commentaires extrêmement positifs au sujet de leur visite et jugé très important l’établissement de liens avec d’autres Autochtones. Les attentes à l’égard du programme d’échanges sont élevées, et les deux partenaires sont enthousiastes devant les possibilités de coopération future entre les Autochtones de partout dans le monde. Ils souhaitent aussi que ce type de programme vise de plus vastes régions et davantage de peuples.

L’ambassade du Canada en Finlande avait œuvré pour que le cinéma autochtone canadien soit le thème du Festival de cette année. Il a contribué financièrement à la participation des cinéastes Manon Barbeau et Neil Diamond et de la multiartiste Samian Tremblay en tant qu’invités d’honneur internationaux.

Autres ressources : Skábmagovat (en anglais) et établissement d’enseignement lapon (en lapon et en finnois).

 

>> Pour en savoir plus sur les activités du Canada à l’étranger ou raconter les vôtres, Coup d’œil sur le monde vous attend!

 

Pied de page

Date de modification :
2013-01-25