Haut-commissaire Christopher Thornley

Message de la Haut-commissaire

Au nom du gouvernement du Canada, je suis heureux de vous souhaiter la bienvenue au site Web de notre haut-commissariat. Le Ghana et le Canada ont en commun de nombreuses valeurs, dont la démocratie, la primauté du droit et le respect des droits de la personne.

Je suis impatient de collaborer avec vous au renforcement du commerce bilatéral et des investissements et, par le fait même, à la création d’emplois et à la croissance dans nos deux pays. Le Ghana est en voie de réaliser des progrès économiques remarquables, et je suis heureux que des partenaires d’investissement canadiens se joignent au Ghana sur le chemin de la prospérité. Nous sommes impatients d’élargir et de renforcer notre coopération avec le Ghana sur le plan commercial et des investissements. Non moins de 132 sociétés canadiennes exercent des activités au Ghana; 45 de ces entreprises ont des bureaux ici, dont 10 sont utilisés comme bureaux régionaux. J’espère que la présence canadienne continuera de s’intensifier durant mon mandat.

En ce qui concerne la sécurité mondiale, le Ghana est un partenaire de longue date dans le cadre du Programme d’instruction et de coopération militaires, grâce auquel plus de 300 candidats ont reçu une formation. Le Canada a versé plus de 3 millions de dollars et offert du personnel et de l’expertise au Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix. Nous offrons également notre collaboration dans les domaines de la sécurité maritime et de la migration clandestine.

Au chapitre de la coopération en matière des droits de la personne, nous partageons de profondes valeurs communes et nous entretenons une vaste collaboration. À titre d’exemple, les gouvernements du Canada, du Ghana et des Pays-Bas ont organisé un événement en marge de la 68e Assemblée générale des Nations Unies intitulée : [traduction] Trop jeunes pour se marier – l’autonomisation des filles en tant que chefs de file de demain (« Too Young to Wed: Empowering Girls as Leaders of Tomorrow »).

Bien entendu, le Canada est bien connu au Ghana pour l’aide au développement qu’il fournit à ce pays depuis l’indépendance. Le Ghana est un des pays cibles des programmes d’aide au développement du Canada et l’un des cinq principaux récipiendaires de l’aide bilatérale canadienne à l’échelle mondiale.

Le Canada continuera de soutenir le Ghana dans le domaine de la sécurité alimentaire grâce à des investissements dans l’agriculture et la nutrition de base, et d’assurer l’avenir des enfants et des jeunes en améliorant l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement de base. Nous sommes aussi un partenaire du Ghana dans le secteur de l’eau depuis nombre d’années, où nous mettons l’accent sur les régions du Nord.

Enfin, point très important, notre bureau des visas fournit des services à 10 pays. En 2013, la section des visas à Accra prendra des décisions sur quelque 12 000 dossiers. Nous avons récemment ouvert un centre de réception des demandes de visa (CRDV) afin d’aider notre clientèle à soumettre des demandes de visa de résident temporaire à Accra.

Je vous encourage à explorer les liens de ce site Web pour prendre connaissance de l’information publiée sur la gamme de services que nous offrons. Vous y trouverez également des renseignements à jour sur les activités du Canada en cours au Ghana et sur des initiatives d’intérêt tant pour les Canadiens que pour les Ghanéens à la section Points saillants.

Biographie - Ambassadeur Christopher Thornley

Originaire de la Colombie-Britannique, la province du Canada la plus à l’ouest du pays, Christopher Thornley a grandi dans les Rocheuses. Golden, sa pittoresque ville natale, est entourée de parcs nationaux majestueux et est une destination de classe mondiale pour les adeptes de ski alpin.

Diplômé de l’Université de Victoria et de l’Université Dalhousie, où il a obtenu une maîtrise en administration publique, M. Thornley a commencé sa carrière dans la province de la Nouvelle-Écosse dans le domaine du développement des marchés internationaux. Il s’est joint ensuite au service extérieur du Canada. Il a d’abord été affecté à Stockholm, puis s’est vu confier une affectation au Consulat général du Canada à Boston (États-Unis). De 1999 à 2002, il a dirigé le Consulat du Canada à Dubaï (Émirats arabes unis). Il a également été ambassadeur du Canada auprès de la République des Philippines de 2010 à 2013.

À l’Administration centrale, à Ottawa, M. Thornley a occupé de nombreux postes, notamment celui de directeur adjoint chargé des relations bilatérales avec l’Inde, de directeur de la Direction de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique et de directeur des affectations du service extérieur. Il a également travaillé à titre de directeur et de directeur général par intérim à la Direction générale des services à l’industrie et aux marchés du ministère canadien de l’Agriculture.

M. Thornley a été nommé haut-commissaire du Canada auprès de la République du Ghana, avec accréditation simultanée auprès de la Sierra Leone et ambassadeur du Canada à la République togolaise. Le haut-commissaire Thornley a présenté ses lettres de créance au président H.E. John Dramani Mahama le 10 novembre 2013.

M. Thornley est marié à Catherine Thornley, également membre de la fonction publique canadienne. Ils ont deux fils.