Célébrer 50 ans de présence canadienne à Chypre pour le maintien de la paix


Anciens combattants.


Hommage à cinquante ans d'efforts de maintien de la paix.


La mémoire des disparus.

Les premiers Casques bleus canadiens ont débarqué sur l’île de Chypre le 15 mars 1964. Dix vétérans de la mission de paix, accompagnés du ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, pour une visite à Chypre en l’honneur et la mémoire de ceux qui ont servi pour la paix.

Le Canada a invité les vétérans à une réception en l’honneur des Casques bleus actuels et passés, dans le cadre d’une cérémonie commémorative au cimetière de la base britannique de Dhekelia.

Des représentants des Nations Unies et du gouvernement de Chypre, y compris le président Nicos Anastasiades, ont profité de l’occasion afin de remercier les Casques bleus canadiens pour leur travail. Le ministre de la Défense chypriote, Tasos Mitsopoulos a tenu une cérémonie et un dîner officiels en l’honneur des vétérans, alors que le major général à la retraite, Alain Forand, a accepté un cadeau au nom de tous les Casques bleus canadiens qui ont servi à Chypre.

Plusieurs activités ont eu lieu dans la zone tampon de l’ONU, notamment un déjeuner aux crêpes en compagnie des Casques bleus actuellement en mission, une tournée dont une marche le long de la célèbre ligne verte de Nicosia, la ligne de cessez-le-feu établie en 1964.

Les vétérans ont aussi visité le cimetière de la Seconde Guerre mondiale de Wayne’s Keep où six Canadiens ont été inhumés. Ils ont également assisté à une cérémonie au monument en l’honneur des Casques bleus canadiens.

Trois vétérans ont accompagné le ministre Fantino à Paphos pour accueillir le dernier contingent militaire canadien à se retirer d’Afghanistan.

Pendant sa visite, le ministre Fantino a aussi eu l’occasion de discuter de divers sujets, notamment de politique étrangère, de commerce, d’investissement et de culture. Le ministre chypriote du Commerce a annoncé son intention de diriger une mission commerciale au Canada au cours de l’année.

Une série d’activités parallèles ont été tenues pendant la visite, notamment l’établissement d’une « Maison du Canada » au Pavillon de la paix, près de la zone tampon. La Maison du Canada est un lieu de rencontre qui propose des photos, des vidéos et des mets canadiens servis par Presse Café.


Cimetière de la base britannique de Dhekelia.

Des visionnements du documentaire canadien acclamé Our Man in Tehran ont eu lieu dans le nord et le sud de Nicosia, et l’historien Greg Dnaghy, du MAECI, a livré deux impressionnantes conférences sur la mission de la paix canadienne à Chypre, l’une à l’ONU, et l’autre au campus de l’Université européenne.

Le Canada souhaite qu’on trouve une solution pour la division de l’île qui prendrait appui sur les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et demeure engagé pour assurer la paix, la sécurité et la prospérité à Chypre et partout dans le monde.