Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

guatemala.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Belize

Les relations bilatérales

Le Canada et le Belize ont des relations bilatérales positives, basées en partie sur nos traditions historiques partagées, nos systèmes de gouvernement et nos liens culturelles en tant que membres du Commonwealth. En raison de son emplacement géographique, le Belize est considéré comme un pays d'Amérique Centrale et des Caraïbes et profite des réseaux dans les deux régions.

Le Canada est engagé avec Belize sur une grande variété de problèmes notamment le développement, la défense, la sécurité de citoyenne et le changement climatique.

Le Belize profite du programme régional de l'ACDI pour les Caraïbes, ainsi que du fond canadien d'initiatives locales (FCIL) et est éligible pour bénéficier de la programmation régionale de l'ACDI, soit 600 millions de dollars de fonds.  Le ministère canadien de la Défense étudie des différentes possibilités pour contribuer au renforcement des capacités des Forces de Défense du Belize (BDF) pour aider les autorités civiles à faire face aux menaces existantes notamment la criminalité organisée. Ils collaborent, par exemple, avec les autorités du Belize afin de déterminer les moyens les plus efficaces pour fournir une assistance à leur défense stratégique et à la sécurité, ainsi que pour le développement (avec la collaboration des États-Unis) d’un Centre d’Opérations d’Intelligence pour le Ministère de Sécurité National.  Le Belize partage des frontières terrestres avec le Mexique et le Guatemala. Ayant une  longue côte des Caraïbes, le Belize a assisté à l'augmentation de l'activité nationale et transnationale des groupes criminels. Il est de plus en plus utilisé comme un corridor pour le commerce illégal de drogues, d'armes et de personnes. Le Belize profite des projets régionaux de sécurité en vertu du Programme de renforcement des capacités pour la lutte contre le crime (PRCLC).

Commerce et investissement

Avec un PIB de 1,87 milliards de dollars CAD en 2014, le Belize est la plus petite économie en Amérique centrale.

Le commerce bilatéral entre le Canada et le Belize a totalisé 23,2 millions de dollars en 2014. Les exportations canadiennes vers le Belize ont totalisé 21,5 millions de dollars en 2014 notamment l’exportation de machines, de malt et de tabac. Les importations en provenance du Belize en 2014 ont totalisé 1,6 millions de dollars. Belize bénéficie du CARIBCAN, l'arrangement commercial préférentiel du Canada en vertu duquel 97% des exportations des Caraïbes du Commonwealth au Canada n’ont pas de tarifs douaniers.

La majorité des investissements canadiens au Belize sont dans les services financiers, l'énergie et la foresterie. L'expansion des intérêts économiques du Canada au Belize demeurent positif, mais limité, en raison de la petite taille du marché.

Différend territorial entre le Belize et le Guatemala

Le Belize et le Guatemala ont un différend territorial de longue date, dans lequel le Guatemala revendique une partie du territoire du Belize. En Décembre 2008, à la suite des négociations menées par le Secrétaire général de l'OEA, le Guatemala et le Belize ont officiellement accepté de prendre les mesures nécessaires conformément à leurs propres lois nationales afin de soumettre leur différend frontalier à la Cour internationale de Justice (CIJ). Avant d'être officiellement présenté à la CIJ, l'accord doit être approuvé par les pouvoirs législatifs des deux pays, et doit ensuite être soumis aux citoyens par le biais d’un référendum. Au mois de mai 2015, les deux gouvernements ont accordé d’éliminer l’obligation de faire de référendums simultanés.  Le Canada appuie depuis longtemps les efforts visant à résoudre ce différend, y compris à travers de contributions au bureau de l'Organisation des États américains (OEA) dans la zone adjacente.

Liens entre les Personnes

Le Belize est une destination de plus en plus populaire auprès des touristes canadiens. En effet, il accueille environ 3.000 mennonites canadiens.

Représentation officielle

Au Belize, le Canada est représenté par le Haut-commissariat du Canada, qui se trouve à Guatemala.  Le Belize est représenté au Canada par une ambassade à Washington DC et un consulat à Calgary.

Projets sur la sécurité citoyenne

Titre : Réforme judiciaire et renforcement institutionnel dans les Caraïbes
Coût et durée : 19,9 millions $ (2014-2019)
Partenaire de mise en œuvre : Cour caribéenne de justice
Ce projet vise à améliorer le système judiciaire afin de le rendre mieux adapté aux besoins des citoyens de la région de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). L’administration transparente et prévisible des tribunaux est profitable pour les investisseurs locaux et étrangers, de même que pour les citoyens.

Titre : Amélioration de l’accès à la justice dans les Caraïbes
Coût et durée : 19,8 millions $ (2014-2019)
Partenaire de mise en œuvre : Université des Indes occidentales (Cave Hill)
Ce projet vise à garantir un meilleur accès à la justice dans la région de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). Il contribuera à la mise en place d’un environnement juridique plus stable et prévisible afin de favoriser le développement des entreprises, et il permettra aux citoyens d’y avoir plus facilement accès par le biais de modes de règlement des différends sans l’aide des tribunaux.

Titre : Amélioration de l’efficacité des Parlements en Amérique latine et dans les Caraïbes Coût et durée : 8 millions $ (2015-2019)
Partenaire de mise en œuvre : ParlAmericas
Ce projet aidera ParlAmericas à accroître la capacité des parlementaires des Caraïbes et d’Amérique latine de s’acquitter de leurs tâches plus efficacement et de contribuer à l’élaboration de politiques liées à des enjeux d’envergure nationale et régionale.

Titre : Initiatives de lutte contre le blanchiment d’argent
Coût et durée : jusqu’à 1,77 million $ (2015-2017)
Partenaires de mise en œuvre : Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, Commission interaméricaine de lutte contre l’abus des drogues de l’Organisation des États américains, Fonds monétaire international
Les trois projets favoriseront l’économie légitime en augmentant la capacité du gouvernement de circonscrire la contrebande d’espèces et de marchandises qui entrent dans leurs pays ou qui y transitent. Ils donneront lieu à des séances de formation axées sur la mise en application constante de pratiques permettant de lutter contre le blanchiment d’argent.

Titre : Initiatives de lutte contre le trafic de la drogue
Coût et durée : jusqu’à 7,85 millions $ (2015-2019)
Partenaires de mise en œuvre : Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, Organisation mondiale des douanes, Comité interaméricain contre le terrorisme de l’Organisation des États américains
Les trois projets permettront aux gouvernements d’améliorer leur capacité en ce qui a trait aux interdictions maritimes et aux contrôles portuaires, notamment aux opérations de contrôle et d’inspection. Ils permettront également de fournir une formation sur la sûreté portuaire et la gestion des urgences.

Titre : Lutte contre les gangs et la criminalité en Amérique centrale et dans les Caraïbes
Coût et durée : jusqu’à 10,77 millions $ (2015-2018)
Partenaires de mise en œuvre : Justice Education Society, Centre régional des Nations Unies pour la paix, le désarmement et le développement en Amérique latine et dans les Caraïbes, INTERPOL, Office des Nations Unies contre la drogue et le crime
Les huit projets permettront de fournir de l’équipement spécialisé, de la formation et du mentorat aux policiers, procureurs, juges, techniciens et analystes de plusieurs pays. Ces projets viseront notamment à améliorer la capacité de compiler les preuves balistiques, à rehausser le cyber infrastructure et la capacité de lutte contre la cybercriminalité, ainsi qu’à accroître la prévention du crime dans les communautés.

Titre : Gestion de la frontière mexicaine et prévention des crimes
Coût et durée : jusqu’à 3,82 millions $ (de 2015 à 2018)
Partenaire de mise en œuvre : Comité interaméricain contre le terrorisme de l’Organisation des États américains
Les deux projets augmenteront la capacité des États bénéficiaires de contrer les menaces criminelles dans les ports de mer et accroîtront la sécurité dans l’industrie touristique dans les régions populaires auprès des touristes nord-américains.

Titre : Frontières en Amérique centrale et dans les Caraïbes et traite de personnes
Coût et durée: jusqu’à 5 millions $ (de 2015 à 2018)
Partenaire de mise en œuvre : Bureau international des droits des enfants, Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, INTERPOL
Les trois projets aideront à accroître la sécurité à la frontière des États bénéficiaires et à augmenter la capacité des États à contrer la traite de personnes et le passage de clandestins.


*Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consulter la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2015-05-27