Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Guyana.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Guyana

La présence diplomatique canadienne au Guyana remonte à l'ouverture de la Commission du Canada dans la capitale guyanienne, Georgetown, en mars 1964. En mai 1966, lors de l'accession à l'indépendance du Guyana, et les relations diplomatiques on été établies entre les deux pays.

Au Guyana, le Canada est représente par le haut-commissariat du Canada à Georgetown. Depuis 2003, le haut-commissaire du Canada au Guyana occupe également les fonctions de représentant plénipotentiaire du Canada auprès de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), dont le siège est situé dans la grande région de Georgetown.

Le Guyana est représenté pas une ambassade à Ottawa et un consulat à Toronto.

Les bonnes relations bilatérales entre le Canada et le Guyana sont le résultat de liens politiques tissés au sein du Commonwealth et découlant de rapports commerciaux, de l'aide au développement et de l'immigration. Les deux pays ont conclu un certain nombre de traités bilatéraux, y compris l'Accord de 1987 sur la double imposition et l'Accord de 2005 sur les services aériens. Par ailleurs, le Canada compte quelque 200 000 citoyens d'origine guyanienne.

En règle générale, le Guyana apporte son soutien au Canada sur la scène internationale.

En mai 2003, ce pays a ratifié la Convention d'Ottawa contre les mines antipersonnel de 1997. La présence et les programmes canadiens au Guyana visent à promouvoir ainsi qu'à protéger les valeurs et les intérêts canadiens, tels que la bonne gouvernance, un développement économique sain ainsi que la protection et la sécurité de tous les citoyens. Avec le concours d'autres partenaires influents, le Canada s'attache à obtenir des résultats concrets dans ce domaine.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) collabore étroitement avec les autorités du Guyana (notamment par l'intermédiaire d'INTERPOL) en ce qui concerne des enquêtes sur le narcotrafic, des affaires de meurtre, la traite des êtres humains et d'autres questions. Des policiers guyaniens reçoivent également de la formation policière au Canada. De plus, à l'occasion de la Coupe du monde de cricket de 2007, le Canada a fourni à ce pays et à d'autres États des Caraïbes une aide spécialisée dans les domaines de la sécurité frontalière et de la santé publique. Enfin, le Canada apporte également une aide militaire à ce pays dans le cadre du Programme d'aide à l'instruction militaire (PAIM).

Le Canada et la Communauté des Caraïbes (CARICOM), dont le Guyana est membre, mènent des pourparlers en vue de conclure un accord commercial avantageux pour toutes les parties, qui procurera d’importants avantages économiques tout en tenant compte des contraintes de capacité et des points sensibles de la région.

En 2008, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Guyana s’est monté à 246,8 millions de dollars. Les exportations de marchandises ont totalisé 21,7 millions de dollars et ont compris des céréales, de la machinerie, du papier et du carton, des légumes, des outils en métaux de base, des véhicules et des produits pharmaceutiques. Toujours en 2008, le Canada a importé de le Guyana pour 225,1 millions de dollars de marchandises, dont des pierres et des métaux précieux, des boissons, du minerai, des poissons et fruits de mer ainsi que des fruits et des noix.

Avril 2009


*Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consulter la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-07-07