Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

HongKong.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Hong Kong

Dans la Région administrative spéciale de Hong Kong et la Région administrative spéciale de Macao, le Canada est représenté par son Consulat général à Hong Kong. Ailleurs en Chine, le Canada est représenté par l'Ambassade du Canada à Beijing.

Hong Kong est représenté au Canada par l’Ambassade de la République populaire de Chine à Ottawa. Hong Kong a également un bureau économique et commercial à Toronto.

Les relations bilatérales que le Canada entretient de longue date avec Hong Kong reflètent de solides liens politiques, commerciaux et interpersonnels. Outre ces liens historiques et profondément ancrés, le Canada et Hong Kong ont des valeurs communes dont le respect de la primauté du droit, des droits de la personne et des libertés individuelles.

Après 150 ans de régime colonial britannique, Hong Kong est devenue, le 1er juillet 1997, une Région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine (RPC). Depuis lors, Hong Kong est gouvernée d’après l’approche « Un pays, deux systèmes » prescrit par la Loi fondamentale, un document également désigné sous le nom de « mini-constitution » de Hong Kong. En vertu de cette approche, Hong Kong pourra conserver pendant 50 ans sa propre assemblée parlementaire, ses systèmes juridique et judiciaire et son autonomie économique conformément aux système et mode de vie capitalistes. Dans l’ensemble, la Loi fondamentale confère à Hong Kong un grand degré d’autonomie, tout en confiant au gouvernement central de la République populaire de Chine la responsabilité en matière de défense nationale et d’affaires étrangères.

Le Canada et Hong Kong entretiennent une bonne collaboration sur de nombreux sujets dont la santé publique, les questions d’ordre juridique, le commerce et l’investissement. Les relations sont renforcées par des initiatives et des accords officiels en matière d’entraide juridique ayant trait aux affaires pénales, de services aériens, de coproduction cinématographique et télévisuelle, de collaboration environnementale et d’apprentissage avec Internet.

Le Canada et Hong Kong coopèrent efficacement dans le cadre d’organisations multilatérales telles que la Coopération économique Asie-Pacifique et l’Organisation mondiale du commerce, dont ils sont tous deux membres.

Hong Kong abrite une des plus importantes communautés canadiennes demeurant à l’étranger (évaluée à 295 000). Cette communauté, ainsi que 500 000 Canadiens originaires de Hong Kong au Canada, jouent un rôle dynamique dans l’établissement de relations bilatérales fructueuses.

La présence du Canada à Hong Kong se reflète également par la présence d’associations canado-hongkongaises. On retrouve entre autres la Chinese Canadian Association, établie en 1989, et la Canadian University Association, qui chapeaute environ 20 associations d’anciens élèves présentement actives à Hong Kong.

Hong Kong dispose d’une économie mature axée sur le commerce et les services et son PIB par habitant (selon la parité des pouvoirs d'achat) se compare à ceux de plusieurs pays industrialisés. Hong Kong dispose d’un système bancaire solide bien pourvu en capitaux, d’un environnement de libre-échange, d’institutions juridiques établies et d’une infrastructure de renommée internationale. Elle ne cesse d’être désignée comme étant l’économie la plus libre du monde selon divers indices et classement internationaux.

Au plan commercial, Hong Kong est le sixième (6e) plus grand marché d’exportation du Canada, son deuxième (2e) principal débouché au monde en matière de viande et de produits bovins, et son cinquième (5e) plus grand marché pour les poissons et les fruits de mer. En plus des ressources naturelles et des produits agricoles, les exportations canadiennes à destination de Hong Kong vont des équipements de télécommunications aux systèmes de signalisation ferroviaire, en passant par les services financiers et d’ingénierie. En outre, Hong Kong est le troisième (3e) plus grand marché financier d’Asie et une importante source d’investissement étranger direct (IED) pour le Canada. En 2014, Hong Kong représentait la deuxième principale destination en Asie pour les IED canadiens, derrière la Chine, mais devant le Japon et l’Inde.

La Chambre de commerce canadienne à Hong Kong est l’une des plus importantes chambres canadiennes à l’extérieur du Canada avec plus de 1,000 membres. On trouve plus de 180 entreprises canadiennes à Hong Kong, dont un certain nombre qui ont choisi Hong Kong comme siège régional, alors que d’autres ont établi des bureaux régionaux ou locaux dans la ville. La Convention Canada-Hong Kong en vue d’éviter les doubles impositions (2013) ainsi que la conclusion récente d’un Accord bilatéral de promotion et de protection des investissements étrangers offrent la possibilité de renforcer des relations commerciales et d’investissement bilatérales déjà solides.

Mai 2015


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Contenu supplémentaire

Pied de page

Date de modification :
2015-05-28