Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

HongKong.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales
  4. >
  5. Relations Canada-Hong Kong

Plaques commémoratives à Hong Kong

Dans le cadre de son mandat commémoratif, le gouvernement du Canada, en coopération avec le gouvernement de Hong Kong, a installé trois plaques permanentes en décembre 2005 à des sites stratégiques, théâtre de combats, en signe de reconnaissance permanente envers les Canadiens qui ont combattu pour défendre Hong Kong en 1941.

Ces plaques honorent la mémoire des braves Canadiens qui ont combattu pour défendre Hong Kong: les membres du Poste de commandement de la compagnie « C »  des forces canadiennes; les Winnipeg Grenadiers, et les Royal Rifles of Canada.  Deux des plaques sont situées sur le Wong Nai Chung Gap Trail, un sentier historique développée par le Bureau du Tourisme de Hong Kong en 2005 pour commémorer les héros de la Seconde Guerre mondiale.  Cliquez ici pour une carte indiquant la route menant aux sites.  La troisième plaque est située à l’usine de poudre à canon du Musée de la défense côtière.

Une quatrième plaque commémorative a été installée en avril 2009 au collège St.Stephen à Stanley, rendant hommage au sacrifice des soldats qui ont péri à St.Stephen pendant la deuxième guerre mondiale.

La plaque au bunker Lawson

Inscription :  Cette plaque est dédiée à tous les soldats du Poste de commandement de la Compagnie « C ».

Dans la matinée du 19 décembre 1941, les forces japonaises progressèrent vers cette position stratégique, à l'endroit même où le brigadier canadien John Lawson commandait la Brigade de l'ouest à partir d'un bunker creusé à flanc de coteau. Les tentatives de renforcer le secteur se révélèrent vaines. Le brigadier refusa malgré tout de se replier, jusqu'à ce que son bunker soit envahi. Ses dernières paroles, prononcées au téléphone à son commandant, furent les suivantes : « Je vais faire face à l'ennemi dehors. » Il y perdit la vie, et son geste héroïque lui valut l'admiration de ses camarades comme de l'ennemi.

La plaque à Jardine's Lookout

Inscription : Cette plaque est dédiée à tous les soldats du régiment Winnipeg Grenadiers of Canada.

Dans la nuit du 19 décembre 1941, les Compagnies « A » et « D » du Winnipeg Grenadiers of Canada combattirent pour repousser les troupes japonaises qui déferlaient sur le promontoire stratégique du mont Butler. Après une âpre lutte, les troupes canadiennes furent séparées. L'un des groupes se replia en aval, sur une colline appelée Jardine's Lookout, où le sergent-major de compagnie John Osborn prit le commandement de quelque 65 Grenadiers de la Compagnie « A ». Ses troupes furent assaillies de grenades. Osborn répliqua en renvoyant les projectiles à l'ennemi. Cependant, il en tomba un qu'il ne put attraper à temps. En criant un avertissement, Osborn se jeta sur la grenade au moment où elle explosait et donna ainsi sa vie pour ses camarades. Le sergent-major de compagnie Osborn se vit décerner à titre posthume la Croix de Victoria, la plus grande récompense qui soit accordée dans le Commonwealth britannique pour la bravoure militaire
.
La plaque au Musée de la défense côtière


Robert « Flash » Clayton, ancien combattant de la bataille de Hong Kong, Royal Rifles of Canada

Inscription : Cette plaque est dédiée à tous les membres du Royal Rifles of Canada.

Près de cet endroit, dans la nuit du 18 décembre 1941, la Compagnie « C » du Royal Rifles of Canada, sous les ordres du major Wells Bishop, engagea le combat avec les forces de l'envahisseur japonais. Après plusieurs attaques féroces lancées plus tôt, les batteries d'artillerie et les canons antiaériens avaient été réduits au silence. Les Canadiens contre-attaquèrent. Mais, après avoir fait un grand nombre de victimes chez les troupes plus nombreuses de l'envahisseur, ils se virent contraints de battre en retraite plutôt que de se faire encercler. Le major Bishop reçut l'Ordre du service distingué pour sa bravoure.

La plaque à St. Stephen's College


Le président émérite du collège St. Stephens, C.P. LIN (à gauche) et le ministre canadien du Commerce international et ministre pour la Porte Asie-Pacifique, l'honorable Stockwell Day (à droite), lors de la cérémonie de dévoilement de la plaque.

Inscription :

Le jour de Noël 1941, ce bâtiment scolaire se trouvait sur la ligne de front entre les forces de l’envahisseur japonais et les troupes défendant Stanley. Le bâtiment servait alors d’hôpital de fortune et était bondé de personnel médical et de soldats blessés du Canada, de Grande-Bretagne, de Hong Kong et d’Inde. Avant que ne se termine le déferlement de la vague guerrière, plusieurs ont péri.  On estime que 120 hommes et femmes ont été incinérés sur la pelouse extérieure. Leurs cendres sont enterrées là où le St. Stephen's Memorial est érigé, au Cimetière militaire de Stanley. Les soldats canadiens qui ont péri lors de la défense de Hong Kong sont maintenant enterrés au Cimetière de guerre de Sai Wan et au Cimetière militaire de Stanley, où l’on honore toujours leur sacrifice.
 
Cette plaque leur est dédiée par le gouvernement du Canada.  Nous n’oublierons jamais.

Pied de page

Date de modification :
2009-09-29