Diplomatie directe du Canada

En septembre 2012, le Canada a fermé son ambassade en Iran, et a déclaré que tous les diplomates iraniens encore présents au Canada étaient persona non grata. Le ministre Baird a réitéré à ce moment que « le Canada considère le gouvernement de l’Iran comme étant la menace la plus importante à la paix et à la sécurité mondiales à l’heure actuelle. »

Le fait que le régime iranien fournit une aide militaire croissante au régime Assad, son refus de se conformer aux résolutions des Nations Unies concernant son programme nucléaire, le fait qu’il menace régulièrement l’existence d’Israël, qu’il tient des propos antisémites racistes et qu’il incite au génocide, et, ce qui est très grave, le fait qu’il compte parmi les pires violateurs des droits de la personne, qu’il abrite des groupes terroristes et leur fournit une aide matérielle ont obligé le gouvernement du Canada à inscrire officiellement l’Iran en tant qu’État soutenant le terrorisme en application de la Loi sur la justice pour les victimes d’actes de terrorisme.

Toutefois, la suspension des liens diplomatiques entre les deux pays n’a pas ébranlé la détermination du Canada à nouer le dialogue avec le peuple iranien. Le gouvernement du Canada reconnaît que des Iraniens, dont les militants et défenseurs des droits de la personne, de même que les personnes qui cherchent un avenir paisible et prospère pour leurs familles, servent courageusement d’exemples pour le monde libre. Le Canada reconnaît leurs buts et leurs aspirations et admire leur insistance. C’est dans cet esprit que le Canada continue à chercher des possibilités de dialogue avec le peuple iranien.

L’une des initiatives soutenues par le Canada est le Dialogue mondial sur l’avenir de l’Iran, qui est mené par la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto. Il s’agit d’un élément clé de la diplomatie directe du Canada en Iran.

Rendu possible grâce à la technologie de contournement de la censure sur Internet, le Dialogue mondial a permis de contacter des centaines de milliers de personnes en Iran par l’entremise de son site Web, de sa chaîne YouTube, de son compte Twitter et de sa page Facebook, pour leur permettre de participer à un dialogue ouvert et transparent sur diverses questions qui les touchent.

Le Canada est fier de soutenir l’organisation, par la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto, du Dialogue mondial sur l’avenir de l’Iran, un forum de premier plan où les Iraniens peuvent discuter de l’avenir de leur pays.

Pour communiquer avec l’équipe canadienne de diplomatie directe pour l’Iran, vous pouvez envoyer un courriel à iran-canada@international.gc.ca.