Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Italie.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Pour les Canadiens
  4. >
  5. Vivre et voyager en Italie

Impôts et d'autres taxes en Italie

Le système de l'impôt est administré par l'Agenzia delle Entrate (l'agence du revenue), l'autorité nationale responsable des impôts.

Le système d'imposition en Italie est divisé en deux catégories:

Impôt direct :

  • IRPEF ou IRE: Imposta sui Redditi delle Persone Fisiche (Impôt sur le revenu personnel)
  • IRPEG ou IRES: Imposta sur Redditi delle Persone Giuridiche (Impôt du revenu d'une compagnie SRL or SpA)
  • IRAP: Imposte Regionale sulle Attività Produttive (Impôt régional qui s'applique sur la production)

Impôt indirect :

  • IVA Imposta sul Valore Aggiunto (VAT - Taxe sur la valeur rajoutée)
  • Imposta di Registro (Droit de régistre)
  • Imposte Ipotecarie e Catastali (Droits hypothécaires et de Registres cadastraux)
  • Imposta di Bollo (Droit de timbre)
  • Accise o Imposte di Fabbricazione e consumo (Accise)

Vous troverez des renseignements généraux sur des impôts indiqués ci-dessus à MisterFisco (seulement en italien).

Impôts

La déclaration des revenus est obligatoire dès lors que l'on reçoit un salaire ou des revenus de source italienne. Un " résident permanent " en Italie doit également payer des impôts sur des revenus réçus à l'étranger.

Vous êtes considéré comme " résident fiscal " dès que vous séjournez plus de 183 jours par an dans le pays, tout en y percevant des revenus (salaires ou investissements). Un citoyen étranger qui réside et travaille en Italie paie des impôts seulement sur des revenus réçus pendant son emploi en Italie.

Pour plus amples renseignements sur le système d'imposition, veuillez communiquer avec l'Agenzia delle Entrate (site seulement en italien), qui a des bureaux situés à travers l'Italie.

Si vous êtes un(e) citoyen(ne) canadien(ne) qui travaille en Italie, vous pourriez vous interesser à la Convention entre le Canada et l'Italie en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu, qui permet les citoyen(ne)s canadien(ne)s travaillant en Italie l'opportunité d'éviter la double imposition par le Canada et l'Italie sur des revenues réçus en Italie.

D'autres taxes

Il y a d'autres taxes payables aux autorités fédérales, régionales, provinciales ou locales. Celles-là sont généralement payables une fois par année.

  • Bollo Auto (Taxe automobile), qui inclut la taxe pour la radio et le timbre fiscal sur le permis de conduire italien
  • Bollo Moto (Taxe pour moto)
  • Bollo Motorino (Taxe pour cyclomoteur)
  • Canone RAI (Taxe pour la télévision)
  • Tassa Rifiuti (Taxe pour les déchets)
  • Imposta Comunale Sugli Immobili - ICI (Taxe sur les biens immeubles)

Vous trouverez des renseignements sur Bollo Auto, Bollo Moto et Bollo Motorino sur le site de l'Association italienne des automobilistes (ACI) (renseignements sur le bollo en italien et allmand).

Pied de page

Date de modification :
2012-03-08