Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

japon.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales


Vers un partenariat Canada-Japon renouvelé

Relever les défis et saisir les possibilités d'un monde en évolution

Rapport du forum Canada-Japon 2003–2006
Juin 2006

Le Forum Canada-Japon (le Forum) a été le théâtre au cours des trois dernières années de discussions intensives sur des sujets d'intérêt commun pour le Canada et le Japon. Les membres du Forum sont conscients que le monde d'aujourd'hui est confronté à des changements sans précédent. Ils croient que le Canada et le Japon ont tout lieu de profiter pleinement des possibilités de coopérer pour relever les défis mondiaux du 21e siècle. Les membres du Forum espèrent sincèrement que le présent rapport servira de catalyseur à un partenariat renouvelé entre les deux pays pour relever les défis et saisir les possibilités d'un monde en évolution.

Le Japon et le Canada partagent des valeurs fondamentales communes, notamment la primauté du droit, la liberté, la démocratie, le respect des droits de la personne et la promotion des économies de marché ouvertes. Les deux pays partagent également des préoccupations communes, comme la protection de l'environnement, le désarmement nucléaire et la non-prolifération. Les rapports avec la communauté internationale et la coopération avec les États-Unis sont les pierres angulaires de la politique étrangère du Canada et du Japon. Ces intérêts communs constituent les assises sur lesquelles le Japon et le Canada se sont appuyés pour collaborer afin de s'attaquer aux défis auxquels la communauté internationale est confrontée. Lors de leur rencontre de janvier 2005, les premiers ministres du Japon et du Canada ont convenu que la coopération entre les deux pays n'avait pas encore donné sa pleine mesure. Les membres du Forum sont d'accord. Les célébrations du 80e anniversaire des relations diplomatiques entre Ottawa et Tokyo, en 2008–2009, devraient aider à renforcer les relations bilatérales.

Déjà plus de 40 mécanismes consultatifs gouvernementaux et non gouvernementaux existent entre le Japon et le Canada. Par exemple, sur le plan gouvernemental, mentionnons les pourparlers politico-militaires, le Comité économique conjoint et les nombreuses consultations régulières sur la paix et la sécurité. Sur le plan non gouvernemental, mentionnons le Forum Canada-Japon et le Symposium Canada-Japon sur la coopération en matière de paix et de sécurité de même que de nombreux rapports entre des groupes dans des domaines comme la culture, l'éducation et les professions. Ces cadres ont déjà donné lieu à de nombreuses recommandations et idées concernant la coopération canado-japonaise, par exemple le Programme de coopération pour la paix et la sécurité. De plus, les deux gouvernements ont fait des progrès concrets dans le domaine économique, en particulier grâce à la création du Cadre économique Japon-Canada au sommet bilatéral de janvier 2005, aux conférences économiques Japon-Canada en septembre 2004 et octobre 2005 et à la signature de l'Accord sur la sécurité sociale Canada-Japon en février 2006. Par conséquent, la première étape pour exploiter toutes les possibilités qu'offre la coopération canado-japonaise serait de donner suite aux recommandations et aux idées qui ont été approuvées par les forums existants.

Les membres du Forum croient que le Canada et le Japon devraient intensifier leurs travaux pour approfondir la relation bilatérale. Afin de consolider la compréhension, la coopération, le dialogue et les échanges, il faudrait mettre l'accent sur la promotion du commerce, des investissements et du tourisme, la culture et les relations universitaires, la recherche conjointe sur les enjeux relatifs à l'environnement et à l'énergie, l'élargissement du Programme d'échanges et d'enseignement au Japon (PEEJ), les programmes de vacances-travail, les ententes de jumelage de municipalités et le renforcement de la coopération des médias. Le Japon et le Canada devraient également s'employer à être plus ouverts aux enseignements à tirer des expériences et des réponses stratégiques de l'autre pays à des enjeux sociaux, comme les problèmes touchant les personnes âgées et le chômage des jeunes.

L'émergence de la Chine et de l'Inde comme participants et partenaires importants de la communauté internationale augmentera le poids de l'Asie parmi les principaux acteurs sur la scène mondiale. L'augmentation de l'intégration économique et les mesures correspondantes prises par l'ASEAN visant à créer une communauté est-asiatique pour l'avenir figurent parmi les nombreuses nouveautés notables dans la région de l'Asie. Le Canada et le Japon peuvent former un partenariat dynamique et novateur qui représente également une force en faveur de la stabilité. Il y a de solides raisons d'établir un tel partenariat fondé sur la solidité de notre relation de longue date et nos associations économiques et politiques complémentaires avec nos voisins de l'Asie-Pacifique.

Une Organisation des Nations Unies réformée est essentielle pour relever les défis auxquels le monde d'aujourd'hui est confronté. Le Canada et le Japon doivent veiller à obtenir la participation active des principaux acteurs internationaux aux initiatives multilatérales, en particulier celles qui s'inscrivent dans le cadre de l'ONU. Sous ce rapport, les membres du Forum demandent au Canada et au Japon de coopérer à la tâche urgente de réformer l'ONU, y compris le Conseil de sécurité des Nations Unies où, selon eux, le Japon devrait avoir un siège permanent.

Le Canada et le Japon partagent une détermination commune à s'attaquer aux défis mondiaux qui pointent à l'horizon, par le dialogue et la diplomatie multilatérale active sur les plans gouvernemental et non gouvernemental. Les défis comme la reconstruction après un conflit, le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive, les secours en cas de catastrophe et les systèmes d'alerte précoce, la surpopulation, la détérioration de l'environnement, la pauvreté, les pénuries d'énergie et de disponibilités alimentaires et les maladies qui affectent la chaine alimentaire mondiale sont devenus des enjeux auxquels les États-nations ne peuvent plus s'attaquer par les moyens conventionnels. Le Canada et le Japon ont embrassé, chacun de son côté, le concept de la sécurité humaine et ils devraient coopérer davantage à sa mise en œuvre et à sa diffusion.

Les défis auxquels le monde d'aujourd'hui est confronté sont redoutables, mais ils représentent également une possibilité de trouver des solutions imaginatives auxquelles une coopération renouvelée entre le Canada et le Japon peut apporter une synergie créative pour contribuer à un avenir meilleur.

 

 

Pied de page

Date de modification :
2012-06-08