Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

kenya.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada - Burundi

L’Ambassade du Canada à Nairobi, au Kenya , avec le soutien de son bureau à Kigali, au Rwanda, est accréditée et responsable des relations avec le Burundi. Le Canada a également un Consul Honoraire  à Bujumbura, capitale du Burundi.

Depuis 1969, le Burundi est représenté au Canada par une ambassade à Ottawa. Le Burundi a également un Consul Honoraire  à Toronto.

Les relations bilatérales entre le Canada et le Burundi sont cordiales quoique limitées. Les deux pays collaborent au sein de forums multilatéraux, tels que la Francophonie. Le ministre des Affaires étrangères du Burundi, Laurent Kavakure, a effectué une visite de travail au Canada en mars 2014 et a rencontré le ministre Baird. Celui-ci a partagé avec le ministre burundais les préoccupations du Canada concernant la montée des tensions et  de violence politique dans le pays..

Le Canada a contribué au processus de paix qui a mené au premier Accord d'Arusha en août 2000 et a accueilli favorablement l'établissement de la transition politique au Burundi en 2005. La consolidation de la paix et la réconciliation nationale demeurent fragiles au Burundi. Le Canada reconnaît les efforts importants du Burundi en matière de consolidation de la paix et sa contribution pour la paix et la sécurité dans le monde, notamment en Somalie, au Mali et en République centrafricaine par l’entremise des soldats burundais œuvrant au sein de missions de la paix.

Le Canada encourage l’ensemble de la classe politique burundaise, les partis d’opposition comme le parti au pouvoir, au dialogue afin d’engager résolument le Burundi sur la voie de la réconciliation nationale, du renforcement démocratique et du développement économique. La situation sécuritaire fragile dans certaines régions du pays et des rapports faisant état de violations répétées des droits de la personne soulèvent de vives inquiétudes. Le Canada encourage les autorités burundaises à concentrer leurs efforts sur le respect des droits de la personne et les enjeux de bonne gouvernance, afin entre autres de créer un climat des affaires stimulant et attractif, qui participera au développement économique du pays.

Le Canada appuie la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), dont le siège est situé à Bujumbura. La CIRGL est une importante organisation régionale permettant le dialogue entre les pays de la région et la mise en œuvre de solutions durables en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité. La CIRGL joue un rôle central de lutte contre l'exploitation et le trafic des minerais dans la région des Grands Lacs, notamment à travers la mise en œuvre d'un mécanisme régional de certification des minerais inspiré du Processus de Kimberley pour les diamants. Le Canada encourage le Burundi à mettre en œuvre le mécanisme régional de certification des minerais.

Le Canada ne dispose pas de programme d’aide bilatérale au Burundi mais le pays bénéficie de l’aide canadienne à travers les programmes multilatéraux et régionaux du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), et en partenariat avec les organisations canadiennes. Le Canada est engagé dans un projet régional de 13,5M$ sur 7 ans (2010-2017), en collaboration avec le Centre d’études et de coopération internationale (CECI), une ONG canadienne, afin de lutter contre les violences faites aux filles et aux jeunes femmes dans la région des Grands Lacs, y compris au Burundi. De plus, un modeste Fonds canadien d'initiatives locales, géré par l’Ambassade du Canada permet d’appuyer des initiatives ponctuelles initiées par les organisations non gouvernementales locales

En 2013-2014, l’aide canadienne au développement, estimée à 1,94 million de dollars pour le Burundi, concernait surtout les secteurs suivants : l’aide humanitaire et, la santé, y compris la santé reproductive, et les services financiers. Les principaux partenaires canadiens impliqués au Burundi étaient le Fonds du Primat pour le secours et le développement mondial, L’AMIE – Aide internationale à l’enfance et World Relief Canada.  Le partenaire multilatéral majeur était le Programme alimentaire mondial.

Pour plus d’informations sur les projets concernant le Burundi, voir la banque de projets du MAECD.

Le Canada est membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) dont l’objectif est la mise en œuvre renforcée du plan d’action de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo. Le Burundi est membre du PFBC et de la COMIFAC.

Les relations commerciales entre le Canada et le Burundi sont modestes et stables. De 2012 à 2013, les échanges bilatéraux de marchandises entre les deux pays ont augmenté de 59,2 %, passant de 1,80 millions de dollars à 2,87 millions de dollars. En 2013, les exportations canadiennes de marchandises à destination du Burundi se sont chiffrées à 2,62 millions de dollars et ont été constituées de textiles divers, de céréales, de machinerie et d’équipement électrique et électronique, de machines, de véhicules et de pièces. Cette même année, les importations canadiennes de marchandises en provenance du Burundi se sont élevées à 249 785 $ et ont été constituées majoritairement de café. En 2013, le Burundi s’est classé au 176e rang des destinations d’exportation de marchandises du Canada et au 187e rang des sources mondiales d'importation de ce dernier.

Novembre 2014


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-11-28