Déclaration du haut-commissaire David Angell sur les élections ougandaises

Le Canada félicite la population ougandaise d’avoir tenu des élections présidentielles et parlementaires généralement pacifiques en dépit de l’ouverture tardive des bureaux de scrutin dans certaines régions et d‘autres irrégularités du scrutin. 

Le Canada est préoccupé par l’arrestation et la détention continue de personnalités politiques de l’opposition, ainsi que par la possibilité que ces actes puissent inciter à la violence. 

L’embargo imposé aux médias sociaux est troublant, compte tenu de ses répercussions sur le droit à la liberté d’expression, particulièrement au vu de son lien avec le processus démocratique. 

Le Canada constate avec regret que les observations préliminaires des diverses missions internationales d’observation des élections mettent en lumière, entre autres, des inquiétudes quant à la transparence et à l’indépendance de la Commission électorale de l’Ouganda ainsi qu’un mauvais usage présumé des fonds de l’État en vue du financement de la campagne électorale.

Le Canada encourage les autorités, le gouvernement et les dirigeants de l’opposition à travailler de concert pour remédier à ces problèmes de façon à défendre les pleins droits de tous les Ougandais et à soutenir le processus électoral.

Tous les Canadiens présents en Ouganda devraient limiter leurs déplacements, éviter les manifestations, suivre les instructions des autorités locales, surveiller les bulletins de nouvelles locales et consulter le site http://voyage.gc.ca/destinations/ouganda pour obtenir d’autres conseils.