Message du Haut-commissaire David Angell

Bienvenue sur le site Web du haut-commissariat du Canada au Kenya. Je suis honoré de représenter le Canada dans ce magnifique pays, pour maintenir les relations déjà solides qui existent entre le Canada et le Kenya. Je suis également honoré de représenter le Canada à son haut-commissariat au Rwanda et en Ouganda ainsi qu’en sa qualité d’ambassadeur du Canada au Burundi, et en Somalie, en plus d’être le représentant du Canada au Bureau des Nations Unies à Nairobi, où se trouve le siège du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT).

Le personnel dévoué du haut-commissariat à Nairobi et de notre bureau au Rwanda réalisent un large éventail de programmes, y compris des services consulaires, relations politiques et économiques, commerce et investissement, études internationales, coopération en matière de développement, coopération en défense et sécurité et traitement des demandes d’immigration. Par l’entremise de nos consulats à Kampala (Ouganda) et à Bujumbura (Burundi), nous offrons aussi l’accès à des services consulaires à un grand nombre de Canadiens qui vivent ou passent des vacances dans ces pays.

La relation bilatérale entre le Canada et le Kenya, qui est fondée sur des intérêts communs, reste solide. En effet, le Canada et le Kenya partagent un héritage du Commonwealth, et les deux pays continueront à collaborer sur des questions multilatérales, y compris en leur qualité de membres des Nations Unies. Ils sont des partenaires aux vues semblables pour de nombreuses questions, y compris la gouvernance, la sécurité et la coopération à des forums internationaux. En novembre 2012, le Kenya a obtenu un siège au Conseil des droits de l’homme de l’ONU formé de 47 membres. L’élection du Kenya au Conseil des droits de l’homme est une possibilité pour ce pays d’être un dirigeant régional pour les questions de droits de la personne, et pour le Canada et le Kenya de collaborer à des questions internationales en matière de droits de la personne.

La coopération du Canada non seulement avec le Kenya mais aussi avec le Burundi, le Rwanda, la Somalie, et l’Ouganda est à la fois multidimensionnelle et importante. Le Canada apprécie cette relation et continue à bâtir à partir de solides fondations.

Je vous invite à explorer ce site Web pour en apprendre davantage sur le Canada et ses liens bilatéraux avec ses pays d’accréditation.

Le Canada est, du point de vue géographique, le deuxième plus vaste pays du monde et la troisième plus importante économie des Amériques. Sa société multiculturelle a un caractère unique, et le français et l’anglais sont les langues officielles qui sont parlées au pays. Le Canada est un chef de file mondial dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, de la technologie de l’information, du transport, de la construction, de l’industrie minière et des technologies environnementales. Le Canada est également réputé pour l’excellence de ses établissements d’enseignement. Si vous désirez en apprendre davantage sur le Canada ou encore visiter le Canada, son site Web constitue un excellent point de départ où vous trouverez l’information dont vous avez besoin. Ce site décrit également les services que nous offrons aux Canadiens qui vivent et visitent le Kenya, le Burundi, le Rwanda ou l’Ouganda, ou encore qui y font des affaires.

Si vous êtes un résident ou un citoyen canadien qui est en visite, qui travaille ou qui vit dans un de nos pays d’accréditation, prenez un moment pour vous inscrire en ligne à l’aide de la page Web d’Inscription des Canadiens à l’étranger (ROCA), ou en venant au haut-commissariat du Canada à Nairobi, ou encore à l’un de nos bureaux au Burundi, au Rwanda et en Ouganda afin que nous ayons vos coordonnées si nous avons besoin de communiquer avec vous en cas d’urgence.

Je vous invite donc à consulter notre site, en espérant qu’il vous sera utile.

Bienvenue!                                                                                                                        

David Angell
Haut-commissaire

Biographie - Haut-commissaire David Angell

David Angell (B.A. [sciences politiques], Université Yale, 1986; M.A. [relations internationales], Université de Toronto, 1987; M.Ph. [relations internationales], Université de Cambridge (boursier du Commonwealth), 1988) est entré au ministère des Affaires extérieures et du Commerce international en 1989. Il a occupé des fonctions à Washington (1991-1993), puis a été affecté en Irlande du Nord à titre de conseiller du général John de Chastelain dans le cadre du processus de paix (1995-1996), puis à la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York (1996-2001), y compris à titre de représentant suppléant au Conseil de sécurité de l'ONU (1999-2000). De 2004 à 2007, M. Angell a été haut-commissaire auprès de la République fédérale du Nigeria et ambassadeur auprès de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). À Ottawa, il a occupé le poste de directeur général de la Direction générale de l'Afrique (2007-2008), de la Direction générale des organisations internationales (2008-2009), de la Direction générale des organisations internationales, des droits de la personne et de la démocratie (2009 à 2012). De 2001 à 2004, M. Angell a assumé les fonctions de représentant personnel adjoint du G8 pour l'Afrique et, de 2007 à 2012, en sa qualité de représentant personnel du G8 pour l’Afrique, a collaboré étroitement à l'organisation des sommets du G8 qui ont eu lieu au Canada en 2002 et 2010, à Kananaskis et Muskoka. Il est marié à Kate Angell, et le couple a deux enfants, Alexandra et Jonathan.