Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Corée.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

« Je suis allosexuel, célébrons ce que nous sommes »

Partagez et faite un signet


James Trottier et 18 ambassadeurs et chargés d’affaires de missions diplomatiques ont été invités à ouvrir le Korea Queer Culture Festival cette année.
   

La photo de Trudeau qui agite un drapeau de la fierté gaie à Ottawa était affichée sur le kiosque d’exposition du Canada.
   

Les rues du centre-ville étaient remplies de couleur et de plus de 100 kiosques de l’évènement occupés par différents organismes, différentes entreprises, ainsi que des ambassades étrangères.
   

Cela fait seulement 17 ans que 30 personnes se sont ralliées dans les rues de la Corée pour promouvoir les droits des personnes LGBTI. Cette année, 50 000 personnes se sont rassemblées à l’hôtel de ville, situé dans le centre-ville de Séoul, pour le Korea Queer Culture Festival.

Pour soutenir les droits des minorités sexuelles, le thème du festival était « Je suis allosexuel, célébrons ce que nous sommes ». L’ambassade du Canada en Corée était encore une fois fière de soutenir la promotion des droits de la personne, y compris les droits des personnes LGBTI.

Les ambassadeurs et les chargés d’affaires de 18 missions diplomatiques en Corée se sont joints au Canada pour prononcer un mot lors de la cérémonie d’ouverture. James Trottier, de l’ambassade du Canada, a souligné l’importance de protéger les droits de la personne, y compris les droits des personnes LGBTI : « Le Canada défend avec vigueur les droits des personnes LGBTI, à l’échelle nationale et internationale. Le nouveau gouvernement a fait du respect de la diversité un principe central de sa plateforme. » [Traduction libre]

« Le Canada croit que les droits de la personne sont universels et indissociables, et cela comprend les droits de la personne des personnes LGBTI. »
James Trottier, conseiller aux affaires politiques, économiques et publiques de l’ambassade du Canada en Corée

Les rues du centre-ville étaient remplies de couleur et de plus de 100 kiosques de l’évènement occupés par différents organismes, différentes entreprises, ainsi que des ambassades étrangères. Le kiosque de l’ambassade faisait la promotion du leadership canadien en matière de droits de la personne. Les participants canadiens, coréens et d’autres nationalités ont exprimé leur immense gratitude envers la participation du Canada.

En amont du Korea Queer Culture Festival, la Dre Judy Han, professeure adjointe en géographie à l’Université de Toronto, a donné un discours sur l’allosexualité et les géopolitiques évangéliques à l’Église Hyanglin, une église locale ayant un historique important de participation démocratique. L’évènement était organisé par le groupe de recherche TransChrist, le Christian Institute for the 3rd Era et Gilmok (un réseau chrétien progressiste) et cofinancé par le Network for Global Activism (NGA) et la Société coréenne du droit et des politiques en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre.

Dre Han a partagé son point de vue sur l’homophobie religieuse et les minorités géopolitiques avec la perspective de la diaspora, en présentant des exemples de l’expérience coréenne et américaine dans les années 1990. Dre Han a mentionné que le Korea Queer Culture Festival avait pris de l’ampleur au cours des dernières années et que le soutien visible des ambassades étrangères rappelle à tous que les droits des personnes LGBTI sont une partie importante des droits internationaux de la personne.

Pied de page

Date de modification :
2016-07-26