Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Koweit.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Ateliers des journalistes pour les droits de la personne

Partagez et faite un signet


Distribution de certificats aux participants. De gauche à droite: Mme Tammy Ames, Chargée d’affaires à l’ambassade canadienne, M. Nicolaas Beets, Ambassadeur des Pays-Bas, un(e) participant(e) et M. Mubasher Sheikh, Coordonnateur résident de l’ONU et Mme Iman Ereiqat, Chef de mission à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
 

Séance présentée par M. Danny Glenwright, Directeur exécutif – JDH pour le reportage sur la situation des droits humains (Études de cas).
   

Étudiants de l’Université GUST présentant leurs histoires sur la situation des droits humains au reste de la classe.
   

Étudiants de l’Université GUST présentant leurs histoires sur la situation des droits humains au reste de la classe.
   

Remise de certificats aux étudiants de GUST. De gauche à droite, Mme Tammy Ames, Chargée d’affaires à l’ambassade canadienne, Mme Salah Al Sharhan, PhD., Vice-présidente, Affaires académiques, GUST, un(e) participant(e), et M. Danny Glenwright, JDH, et M. Fahed Al-Sumait, PhD, Professeur adjoint et président de la Chaire, Département des communications de masse, GUST.
   

Autant les médias sont un reflet de la société, autant la société reflète ses médias. Encourager l’efficacité dans le reportage sur la situation des droits humains aide à renforcer ces valeurs autour du monde en privilégiant la conscientisation et le maintien des droits fondamentaux.

L’ambassade du Canada au Kuwait a récemment accueilli deux colloques de formation en journalisme, afin de promouvoir les valeurs relatives aux droits humains, le premier était destiné aux journalistes de la région, le second aux étudiants qui aspirent à intégrer le domaine des médias. En coopération avec des partenaires internationaux clés, nous avons accueilli M. Danny Glenwright, un formateur chevronné de Journalistes pour les droits humains (JDH), la plus importante ONG canadienne de développement médiatique visant la couverture médiatique des enjeux liés aux droits humains.

JDH a travaillé dans 21 pays et formé plus de 12 000 journalistes, fort de cette conviction qu’une bonne conscientisation est la première étape et la plus importante pour mettre fin aux violations des droits humains.

Les journalistes

M. Glenwright a présenté des études de cas de travaux antérieurs de JDH, mettant en évidence des cas où l’engagement médiatique a eu un effet significatif sur les conditions des droits humains des personnes concernées. Plus précisément, la séance portait sur le problème du trafic humain dans la région et a permis de dégager des possibilités d’une part, de couverture médiatique des violations des droits,  d’autre part, d’effets positifs dans la lutte contre ces violations.

La séance, organisée en coopération avec l’ambassade des Pays-Bas, l’État du Kuwait et l’Organisation internationale pour les migrations, a accueilli quarante journalistes d’Égypte, du Liban, du Kuwait, et d’autres États du Golfe Persique.

Les étudiants

Quinze étudiants en médias de l’Université des sciences et technologies du Golfe ont participé à la deuxième séance : un atelier de deux jours.  L’atelier portait sur l’exploitation du pouvoir inhérent des médias pour accroître la conscientisation et le respect des droits humains. L’atelier insistait sur la façon dont la corruption, le crime et les mauvais traitements prolifèrent en l’absence de médias forts. M. Glenwright a donné des exemples encourageants de la façon dont le journalisme efficace a facilité le changement en faisant la lumière sur ces problèmes.

Les étudiants ont été mis en dyades, et on leur a demandé de faire des recherches et de présenter leurs propres histoires relatives aux droits humains du campus de l’université. Les histoires présentées par les participants ont été reconnues pour la qualité exceptionnelle de la rédaction, et ont servi de formation pratique en journalisme.


Photo de groupe destinée aux étudiants et mettant en vedette les étudiants, les formateurs ainsi que les représentants de GUST à la fin du cours de formation.
 

Promotion des droits de la personne à l’échelle mondiale

La formation donnée par M. Glenwright est une ressource inestimable pour les journalistes et les journalistes en herbe. Parallèlement à la formation pratique, les notions présentées sur le pouvoir du journalisme dans le combat pour les droits humains au Moyen-Orient et à l’échelle du monde ne manqueront pas d’inspirer les  participants et de les inciter à défendre la cause des droits universels. Le partenariat avec des journalistes pour les droits de la personne met le Canada en contact avec des personnes-ressources partageant la même motivation dans la région et illustre l’engagement de notre nation pour la sauvegarde des droits humains, la démocratie, la responsabilité et la bonne gouvernance.

Pied de page

Date de modification :
2015-02-25