Relations Canada – Malaisie

Le Canada et la Malaisie entretiennent des relations amicales bilatérales depuis 60 ans dont l’histoire remonte aux sources de la Malaisie moderne. Le Canada est l’un des premiers pays à avoir établi des liens diplomatiques avec le pays nouvellement indépendant de la Fédération de Malaisie en 1957. Le premier ministre du Canada de l’époque, John Diefenbaker, avait à l’occasion fait une allocution à la radio pour féliciter le peuple de Malaisie. Le Canada était aussi présent lors des célébrations qui ont marqué la création de la Malaisie en 1963. Depuis, plusieurs visites de représentants de haut niveau ont eu lieu dans un pays comme dans l’autre, y compris par les premiers ministres et chefs d’État des deux pays. Plus récemment, en avril 2017, le ministre de la Défense nationale, l’honorable Harjit Sajjan, s’est rendu en Malaisie pour souligner l’engagement militaire et stratégique du Canada en Malaisie et en Asie du Sud-Est.

Bien qu’ils se distinguent l’un de l’autre à bien des égards, la Malaisie et le Canada ont beaucoup en commun et sont des partenaires naturels dans plusieurs domaines. Ils sont tous deux d’anciens territoires britanniques et des membres du Commonwealth britannique des nations. Depuis 1977, le Canada est officiellement un partenaire du dialogue de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), dont la Malaisie est un membre fondateur. Les relations entre les deux pays sont aussi renforcées par leur coopération au sein d’autres organisations internationales, comme les Nations Unies, le Forum de coopération économique Asie-Pacifique et l’Organisation mondiale du commerce. Malgré de grandes différences au chapitre de leurs dimensions géographiques, ce sont tous deux des pays riches en matières premières et des nations maritimes jouissant de longues lignes de côte, et leur population est de taille similaire. En Malaisie, le Canada est représenté par le haut-commissariat du Canada à Kuala Lumpur et par un consulat dirigé par un consul honoraire à Penang. De son côté, la Malaisie est représentée au Canada par un haut-commissariat à Ottawa, un bureau commercial à Toronto et un consulat à Vancouver.

Liens interpersonnels

Renforcées par l’éducation et le tourisme, les fortes relations interpersonnelles entre les Malaisiens et les Canadiens consolident encore davantage les relations intergouvernementales. De nombreuses universités canadiennes ont des programmes d’échanges et d’études avec la Malaisie. On estime que plus de 80 000 Malaisiens sont venus étudier au Canada depuis les années 1950, dont plus de 1 300 en 2015. En 2016, quelque 70 000 Canadiens ont visité la Malaisie. Dans le recensement de 2006, on dénombrait un peu plus de 12 000 Canadiens d’origine malaisienne, tandis que l’on estime que 3 000 ou 4 000 Canadiens vivent en Malaisie.

Liens économiques

En 2016, la Malaisie a représenté le troisième partenaire en importance du Canada au chapitre du commerce de marchandises bilatéral dans la région de l’ANASE, grâce à des échanges d’une valeur de 3,3 milliards de dollars canadiens. Les exportations canadiennes de marchandises à destination de la Malaisie se sont établies à près de 705 millions de dollars canadiens. Le Canada a principalement exporté vers ce pays des engrais, du soya, de l’huile de colza, du matériel et des machines électriques, de la machinerie et des appareils mécaniques (robinets, valves, turbines à gaz), des wagons (pour les lignes de train léger de Kuala Lumpur) et du blé. Les importations en provenance de la Malaisie, qui se sont chiffrées à 2,6 milliards de dollars canadiens, se composaient surtout de la machinerie et de l’équipement électrique et électronique, de la machinerie d’impression, des instruments techniques et de précision et du caoutchouc.

Selon Statistique Canada, l’investissement direct du Canada en Malaisie s’élevait à 666 millions de dollars canadiens en 2015, alors que celui de la Malaisie au Canada se chiffrait à 10 millions de dollars canadiens pour la même année.

En Malaisie, des sociétés canadiennes ont notamment investi dans les services financiers, les biens de consommation, les transports et la fabrication. Les entreprises canadiennes en Malaisie embauchent des milliers de Malaisiens.

Coopération en matière de sécurité

La relation entre le Canada et la Malaisie est solide et en pleine expansion dans les domaines de la défense et de la sécurité. En octobre 2013, les deux nations ont signé un protocole d’entente sur la coopération en matière de sécurité et elles collaborent régulièrement dans diverses initiatives, comme celles visant à renforcer les capacités militaires, à lutter contre le terrorisme et à réduire la menace liée aux armes de destruction massive (notamment les réponses aux menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires). Dans le cadre de ces programmes, le Canada a assuré la formation de près d’un millier de premiers intervenants malaisiens pour qu’ils puissent intervenir de façon sécuritaire en cas de menace, d’incident ou d’attaque. Il a aussi fourni du matériel à des partenaires malaisiens dans le domaine de la sécurité, dont deux embarcations à coque rigide qui ont été livrées à l’agence malaisienne de police maritime en juin 2014.

De plus, la Malaisie bénéficie des nombreuses initiatives de lutte contre le terrorisme et la criminalité que le Canada mène dans la région de l’Asie du Sud-Est. Ces initiatives, ainsi que l’exécution continue de programmes d’une valeur de 15 millions de dollars canadiens, permettent de traiter des questions comme la cybersécurité, les combattants terroristes étrangers, le financement du terrorisme, ainsi que de renforcer la sécurité aux frontières et d’améliorer le partage de l’information parmi les membres de l’ANASE.

Depuis 1966, les membres des forces armées malaisiennes participent aussi au Programme d’instruction militaire du Canada. Depuis lors, plus de 500 militaires ont reçu une formation, y compris des cours de langue, des cours sur les opérations de soutien de la paix et des cours de perfectionnement professionnel.

Coopération additionnelle

Par le truchement du haut-commissariat à Kuala Lumpur, le Canada se porte à la défense des droits de manière stratégique et soutient des programmes qui font la promotion des valeurs canadiennes. En partenariat avec des organisations de la société civile de la Malaisie, il consacre notamment des efforts au chapitre du renforcement des valeurs démocratiques, du soutien à des groupes marginalisés (LGBT, femmes, peuples autochtones et victimes de violences sexuelles), et de la promotion de la liberté de religion et du pluralisme. 

À titre de membre de l’ANASE, la Malaisie peut tirer parti de l’aide au développement versée par le Canada à l’ANASE. Le programme de développement régional pour l’ANASE du Canada vise à renforcer la démarginalisation des pauvres et des personnes les plus vulnérables des pays de l’ANASE, en mettant tout particulièrement l’accent sur les femmes et les filles.

Le Canada et la Malaisie continueront à collaborer afin de trouver de nouvelles possibilités d’élargissement de leurs solides relations bilatérales qui sont amicales et durables, ainsi que pour les renforcer encore davantage en concentrant notre collaboration politique, économique, commerciale et sociale sur de nouvelles sphères d’activité sophistiquées.

Juin 2017


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.