Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

mexique.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil

Une armée en aide une autre au Mexique

Partagez et faite un signet

Des militaires canadiens passent devant le Palais national pendant le défilé du Jour de l’indépendance du Mexique.
 

Des bénévoles de l’ambassade du Canada en train de trier des vêtements donnés généreusement.
   

Les bénévoles ont aidé à repeindre et à nettoyer le refuge.
   

Des membres du Royal 22e Régiment (« Vandoos ») des Forces canadiennes et des bénévoles de l’ambassade posent en compagnie de gens travaillant à l’Armée du Salut.
   

Des enfants mexicains costumés pour le défilé du Jour de l’indépendance du Mexique, pris en photo avec un soldat canadien.
   

« En faisant équipe avec les Forces canadiennes pour soutenir le travail de La Esperanza, notre ambassade a trouvé un moyen formidable de redonner à la population de Mexico. »
-Ambassadrice Sara Hradecky

Beaucoup de Mexicains ne sont pas assurés d’avoir un toit et un endroit propre où dormir. Avec l’aide des Forces canadiennes, la section mexicaine de l’Armée du Salut a contribué à améliorer les conditions offertes au refuge La Esperanza, une source d’aide et d’espoir pour les personnes vulnérables en plein cœur de Mexico.

Au cours des quelques dernières années, l’ambassade du Canada a tissé de liens plus étroits avec l’Armée du Salut, en fournissant son appui et en faisant des dons à des refuges comme La Esperanza.

L’Armée du Salut accomplit un travail extraordinaire auprès des personnes dans le besoin partout au Mexique, en leur fournissant des services de garde d’enfants, des refuges ou encore des programmes d’aide aux femmes maltraitées et aux personnes à risque.

Si la classe moyenne progresse à grands pas au Mexique, plus de la moitié des 112 millions de Mexicains vivent toujours dans des conditions d’extrême pauvreté.

Et cela comprend les nombreux migrants, qui sont souvent la cible d’actes de violence et de crimes divers. Chaque année, des centaines de milliers d’entre eux traverseraient le Mexique, beaucoup en direction des États-Unis ou du Canada, dans l’espoir de trouver une vie meilleure.

Dans les circonstances, la contribution et l’aide que peuvent apporter des refuges comme La Esperanza sont essentielles aux collectivités aux prises avec des problèmes de pauvreté.

Le personnel de l’ambassade et les soldats canadiens ont troqué leur bonnet à poil et leur serge rouge pour un accoutrement moins traditionnel, c’est-à-dire gants et combinaison de travail.

Leur action bénévole leur a permis d’en apprendre davantage sur l’Armée du Salut et de découvrir un autre visage du Mexique, celui des collectivités qui travaillent ensemble pour surmonter les difficultés auxquelles elles font face.

Bénévoles et soldats, la majorité ayant servi en Afghanistan, ont aidé à repeindre et à nettoyer les locaux du refuge La Esperanza, qui héberge et nourrit plus de 60 sans-abri. Le refuge était très heureux des vêtements recueillis par le personnel de l’ambassade auprès de généreux donateurs.
Les militaires canadiens étaient en ville à l’invitation du ministère de la Défense nationale du Mexique.

Le Royal 22e Régiment (« Vandoos ») du 2e Bataillon canadien y représentait en effet le Canada à l’occasion du défilé de la Fête nationale du Mexique, qui commémore cette année le 100e anniversaire de l’armée mexicaine.  

Les liens entre le Canada et le Mexique sur le plan militaire sont assez récents, mais cette relation amicale grandit rapidement.

Les soldats ont pu apprécier la richesse de la culture mexicaine et l’hospitalité et la générosité exceptionnelles des Mexicains.

Ils ont été particulièrement impressionnés par la taille, la complexité et le faste des défilés militaires mexicains.

Un sous-officier supérieur a d’ailleurs fait remarquer que c’était « le plus gros défilé » de toute sa carrière.

Pied de page

Date de modification :
2013-10-07