Inciter les jeunes à participer à la politique marocaine

Affiche pour le débat.
 

Les conférenciers animent un débat sur les plus récentes élections régionales et locales.
 

Le Canada estime qu’il est important pour les jeunes d’aller voter, car leur voix contribuera à influencer les choix de politiques publiques et la prise de décisions à tous les paliers du gouvernement.

L’Ambassade du Canada auprès du Maroc, par l’intermédiaire du Fonds canadien d’initiatives locales, a appuyé un débat incitant les jeunes à exercer leur droit de vote et à s’impliquer davantage dans la vie politique du Maroc.

Le débat, organisé par l’association Marocains Pluriels, a eu lieu à Rabat, Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech, Agadir, Taroudant et Oujda. Tous les jeunes étaient les bienvenus et chaque participant a été invité à s’exprimer dans la langue de son choix.

Les professionnels parlent des élections

La première partie du débat a porté sur le point de vue des conférenciers invités au sujet des plus récentes élections régionales et locales.

Parmi les conférenciers invités se trouvaient Leila Binebine, une enseignante dans un collège privé qui dirige également une association pour les droits des femmes; Younes Yatine, membre du Conseil national pour les droits de l’homme; Imad Fakhori, du groupe de jeunes pour le Rassemblement national des indépendants; et Anas Oulmis, président de l’association des jeunes Lighting the Way au Maroc.

Les conférenciers invités ont soulevé des questions telles que le problème persistant de la faible participation électorale, la nécessité de voter et l’importance pour les partis politiques de parler le langage des jeunes.

Les jeunes questionnent les conférenciers sur le déroulement des élections

Les jeunes dans l’auditoire ont eu l’occasion d’exprimer leurs opinions au cours de la deuxième partie du débat. Les jeunes ont été remarquables et ont évoqué le fait de ne pas savoir pour qui voter, la faible représentation des femmes et le maque de présence politique tout au long du mandat par rapport à la présence politique qui a surgi au cours de la période électorale. Après une discussion fructueuse, les conférenciers ont conclu le débat en soulignant la nécessité pour les jeunes de voter et le pouvoir que représente l’opinion des jeunes en matière de politique.

Le Canada invite tous les citoyens à participer pleinement, peu importe leur âge, dans l’exercice de leur droit de vote, afin de réussir à instaurer des systèmes de gouvernance efficaces et inclusifs qui représentent les volontés du peuple.

Les jeunes posent des questions aux conférenciers.