Relations Canada - Mozambique

Relations diplomatiques et représentation officielle

Le Canada et le Mozambique entretiennent des relations diplomatiques depuis que ce pays a accédé à l’indépendance en 1975. La présence du Canada au Mozambique a acquis le statut de haut-commissariat en 2004.

Le Mozambique est représenté au Canada par le haut-commissariat du Mozambique au Canada, situé à Washington, D.C., aux États-Unis.

Relations bilatérales      

Les relations entre le Canada et le Mozambique se sont accrues au cours de la dernière décennie. Même si le Canada a été représenté au Mozambique depuis la fin des années 1980, Ottawa n’a ouvert un haut-commissariat à Maputo qu’en 2004, et les consultations politiques bilatérales entre les deux pays se tiennent depuis mai 2006. Les visites de ministres, de parlementaires et de responsables sont devenues de plus en plus courantes ces dernières années. La ministre de la Coopération internationale, Bev Oda, a visité le Mozambique en 2010.

Le Canada a également fourni des soldats de la paix et a apporté un soutien important à l’opération des Nations Unies au Mozambique (ONUMOZ) (1992-1994). Nos deux pays ont travaillé en collaboration au Mozambique et à l’échelle internationale en vue de la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel et de la réforme de l’ONU.

Aide au développement

Le Canada et le Mozambique sont des partenaires du développement depuis l’indépendance de ce pays en 1975. En 2002, dans le cadre de l’engagement du Canada à accroître l’efficacité de l’aide, le Mozambique a été désigné comme pays de concentration de l’aide canadienne. Ce partenariat a été confirmé de nouveau en 2009, lorsqu’il a été convenu que le Mozambique compte parmi les vingt pays ciblés par l’aide canadienne au développement. Le Canada fournit son soutien au moyen d’une combinaison de contributions directes au gouvernement du Mozambique par le truchement de fonds communs, de soutien budgétaire et d’autres approches fondées sur les programmes, ainsi que de projets avec des organisations canadiennes, internationales et mozambicaines. L’aide canadienne vise en priorité à accroître la sécurité alimentaire, à favoriser une croissance économique durable et à assurer l’avenir des enfants et des jeunes en investissant dans la santé et dans l’éducation. En outre, le Mozambique est l’un des dix pays prioritaires du Canada dans le cadre de l’initiative de Muskoka pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. 

Le solide soutien que le Canada fournit au gouvernement du Mozambique est notre contribution à l’appui budgétaire général et aux initiatives ciblées dans le domaine de la gouvernance. L’égalité entre les femmes et les hommes et la prévention du VIH/sida sont systématiquement intégrées dans tous les programmes en tant que thèmes transversaux. Le Canada est un membre actif de la communauté des donateurs au Mozambique, et de juin 2011 à juin 2012, a assuré la présidence du Groupe des 19 donateurs, lequel a pour mission de favoriser le dialogue entre les donateurs et le gouvernement.

Commerce

Les relations commerciales entre le Canada et le Mozambique sont modestes; cependant, il y a de plus en plus d’occasions de croissance en matière de commerce et d’investissement. En 2010, la valeur du commerce bilatéral entre les deux pays a augmenté de 73,2 % pour atteindre quelque 14,2 millions $CAN, selon Statistique Canada. Cette année-là, le Canada a principalement exporté vers le Mozambique des articles textiles divers, des céréales, des machines, des légumes et de la machinerie électrique; en retour, le Canada en a surtout importé du tabac, des fruits et des noix, des instruments de musique, du bois et de la machinerie. L’énorme potentiel minier et en gaz naturel du Mozambique offre d’importantes possibilités pour le secteur privé canadien.

Juin 2012


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pour accéder à ce fichier, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page d'aide.