Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Nouvelle-Zelande.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Relations bilatérales

Relations Canada-Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, le Canada est représenté par le haut-commissariat du Canada à Wellington. Il compte également un consulat/bureau commercial à Auckland.

La Nouvelle-Zélande est représentée au Canada par un haut-commissariat à Ottawa, un consulat général à Vancouver et un consul honoraire à Toronto.

Les liens étroits entre le Canada et la Nouvelle-Zélande sont caractérisés par de nombreuses visites et réunions bilatérales de ministres, parlementaires et responsables gouvernementaux et militaires à tous les niveaux. En février 2014, le Ministre canadien des Affaires étrangères John Baird s’est rendu à Wellington et Auckland en visite officielle. En avril 2010, le premier ministre néo‑zélandais John Key s’est rendu à Ottawa en visite officielle. Plusieurs ministres canadiens se sont également rendus en Nouvelle-Zélande, notamment le ministre de l’Immigration Jason Kenney en août 2011, le ministre de la Défense Peter Mackay en septembre 2011 et le ministre du Commerce international Ed Fast en mai 2012.

La Nouvelle-Zélande est pour le Canada un important partenaire aux vues semblables sur un large éventail de questions, dont la sécurité et la défense, le commerce international, la lutte contre le terrorisme, les politiques en matière de droits de la personne et d’aide humanitaire, les questions autochtones, la gouvernance internationale des pêches et des océans, l’éducation et la culture. La Nouvelle-Zélande est très engagée à l'égard du multilatéralisme et figure parmi les premiers pays vers lesquels le Canada se tourne lorsqu'il cherche à recueillir du soutien pour ses priorités aux Nations Unies, au Commonwealth, au Forum de Coopération économique Asie-Pacifique et au Forum régional de l'Association des nations de l’Asie du Sud-Est. Ces liens étroits sont renforcés encore davantage par le mécanisme de coopération informelle Canada–Australie–Nouvelle-Zélande (CANZ) au sein des Nations Unies.

En tant qu’acteur de premier plan dans le Pacifique Sud, la Nouvelle-Zélande aide le Canada à comprendre les faits nouveaux dans la région et à fournir un soutien pratique. Le Canada fait de même pour elle dans les Caraïbes et en Afrique, où la représentation de la Nouvelle‑Zélande est limitée.

Les Maoris de la Nouvelle-Zélande, ainsi que les peuples des Premières nations et les peuples inuits du Canada entretiennent une relation privilégiée et participent à des échanges commerciaux et culturels variés. Le roi maori, Tuheitia Paki, a dirigé une visite chez les peuples des Premières nations de la Colombie-Britannique en juin 2007.

En matière de commerce, la Nouvelle-Zélande est un partenaire fiable et complémentaire pour le Canada et les deux pays coopèrent étroitement dans le cadre de négociations commerciales multilatérales et du Groupe de Cairns des exportateurs agricoles. Le niveau d’échanges commerciaux et d’investissements entre la Nouvelle‑Zélande et le Canada est modeste. En 2011, le commerce bilatéral de marchandises entre les deux pays a atteint 932 millions de dollars. Pour cette même année, les exportations canadiennes de marchandises vers la Nouvelle-Zélande, composées principalement d’engrais, de machines, de viande, de livres, d’équipement électrique et électronique et de produits du bois, ont atteint 382 millions de dollars. La viande (surtout l’agneau et le bœuf) et les boissons (surtout le vin) ont été les principaux produits néo-zélandais importés au Canada, pour un total de 550 millions de dollars pour la même période.

Le Canada s'intéresse à l'engagement économique croissant de la Nouvelle-Zélande dans la région de l’Asie-Pacifique, surtout du fait que la Nouvelle-Zélande est devenue, en avril 2008, le premier pays développé à signer un accord de libre-échange avec la Chine. En outre, la Nouvelle-Zélande est un membre important et le dépositaire officiel du Partenariat transpacifique, un accord multilatéral de libre-échange en cours de négociation pour la région de l’Asie-Pacifique.

Août 2011


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.

Pied de page

Date de modification :
2014-04-03